À partir du moment où un spermatozoïde et un ovule se rencontrent, un mécanisme est lancé dans le corps de la femme afin de faire d’énormes changements! Les organes et systèmes internes, l'apparence et l'état émotionnel de la femme enceinte évoluent rapidement sous l'influence de ces processus. Et bien que l'estomac devienne le centre d'attention pendant cette période, c'est lui qui est souvent responsable de l'apparition de nombreuses sensations douloureuses dans différentes parties du corps, notamment le bas du dos et les maux de dos. Alors que se passe-t-il là, qu'une femme a un mal de dos si sauvage?! Découvrons-le.

Causes des maux de dos pendant la grossesse

  1. Surmenage musculaire et changements hormonaux. Sous l'influence de l'hormone relaxine, les articulations pelviennes fixes et les ligaments intervertébraux commencent à se détendre et à se dilater. Le corps se prépare donc pour la naissance prochaine. Malheureusement, ces processus provoquent des douleurs dans le bassin et le dos. Mais, heureusement, ils passent généralement à la 20e semaine. De plus, en raison de la croissance fœtale, les muscles abdominaux s'étirent et s'affaiblissent également. Par conséquent, les muscles du dos commencent à travailler pour deux, ce qui provoque également des maux de dos.
  2. Déséquilibre. Avec une augmentation du terme, le centre de gravité du corps de la femme enceinte se déplace vers l'avant, ce qui provoque une tension des muscles de la colonne vertébrale, non habituée à cette position.
  3. Mauvaise posture. Pour compenser le changement du centre de gravité, une femme commence involontairement à faire saillie son ventre vers l'avant, tout en reprenant ses épaules. Dans cette position, la colonne vertébrale doit fléchir fortement. Et tous ensemble, cela provoque des maux de dos.
  4. L'élargissement utérin. Plus l'accouchement est proche, plus l'utérus est grand. Elle commence à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses et les vaisseaux sanguins entourant la colonne vertébrale, ce qui est particulièrement ressenti aux derniers stades en position couchée.

En règle générale, les maux de dos apparaissent au deuxième trimestre de la grossesse, c'est-à-dire à partir du cinquième mois. Bien que certains d'entre eux puissent se faire connaître beaucoup plus tôt. Tout d'abord, cela s'applique aux femmes qui sont obligées de s'asseoir dans la même position tout au long de la journée de travail. Une telle douleur est principalement sourde, douloureuse et pire en essayant de se lever.

Peu de temps avant la naissance, la douleur peut augmenter en raison de la pression de la tête du bébé sur le bas de la colonne vertébrale. De plus, le corps commence à effectuer des «exercices douloureux» avant l'accouchement, ce que certaines femmes ressentent très vivement, tandis que d'autres ne le remarquent même pas. Les douleurs prénatales sont très caractéristiques: la paroi abdominale se tend soudainement au-delà de votre volonté et devient sensiblement plus difficile au toucher que d'habitude. Ce phénomène apparaît particulièrement souvent lorsque vous exercez un effort physique, avez un orgasme ou pleurez et vous mettez en colère, mais parfois sans raison apparente. Si votre estomac redevient mou, vous n'avez aucune raison de vous inquiéter. Les maux de dos en fin de grossesse indiquent une condition critique lorsque le col est raccourci et que le pharynx utérin commence à s'ouvrir.

Pour soulager ou apaiser les maux de dos, vous devez suivre certaines recommandations. Rarement, les maux de dos nécessitent un traitement médical. Si nécessaire, votre gynécologue vous en parlera..

Maux de dos pendant la grossesse

Pendant la période de grossesse, une femme peut ressentir une gêne et des douleurs dans le dos en début et en fin de grossesse. Cela est dû au fait que le corps féminin commence à se reconstruire en raison du développement fœtal.

Tout d'abord, cela affecte l'état du système immunitaire, après quoi le déplacement du centre de gravité et les changements du niveau d'hormones dans le sang commencent. Tous ces indicateurs sont directement liés aux maux de dos pendant la grossesse. L'augmentation de la charge affecte le système musculo-squelettique de la femme enceinte, en particulier sur la colonne vertébrale. Dans de telles conditions, les points les plus faibles du corps peuvent apparaître. Il s'agit généralement du bas du dos et du bas de l'abdomen..

Les raisons

La période de gestation affecte l'articulation de la hanche et la colonne vertébrale. Après le moment tant attendu, certaines hormones sont libérées qui affectent le tonus du tissu musculaire. En raison de ce phénomène, les articulations fémorales-sacrées commencent à se détendre et à se préparer à l'accouchement à venir. En conséquence, l'équilibre est perturbé et la femme doit s'adapter à la protubérance de l'abdomen.

Pour comprendre exactement pourquoi le dos fait mal dans les premiers stades et ce qu'il faut faire pour se débarrasser des sensations désagréables, vous devez connaître les principales raisons de leur apparition. Les principaux facteurs comprennent les facteurs suivants:

  • La présence de maladies du système musculo-squelettique. Une fille peut souffrir de maladies chroniques de la colonne vertébrale avant le début de la gestation.Par conséquent, à l'avenir, les pathologies peuvent provoquer de graves maux de dos pendant la grossesse.
  • Maladie dégénérative des os. La maladie la plus courante est l'ostéochondrose, qui se caractérise par des dommages aux disques intervertébraux dans diverses parties de la colonne vertébrale. La destruction progressive du cartilage provoque de graves maux de dos chez les femmes enceintes.
  • Rachiocampsis. La colonne vertébrale peut se plier vers la droite ou la gauche, vers l'avant ou vers l'arrière, en raison de laquelle plusieurs types de pathologie sont distingués. Dans la plupart des cas, la maladie survient à l'adolescence. Un léger pli se forme sur le côté ou le dos, ce qui provoque des maux de dos au début de la grossesse. Si vous ne le traitez pas, à l'avenir, il pourrait y avoir un dysfonctionnement des organes internes ou un handicap.
  • Long séjour dans une position inconfortable. Ce phénomène s'observe pendant le sommeil, lorsqu'une posture inconfortable pour le sommeil est prise ou que le matelas n'est pas adapté au sommeil normal. Pour éviter de telles situations, vous devez choisir la bonne literie dans un magasin orthopédique.
  • Muscles faibles dans la région lombaire. C'est ce groupe musculaire qui est responsable des virages, des inclinaisons vers l'avant et vers l'arrière. Par conséquent, avec des muscles sous-développés, des sensations de lourdeur et d'inconfort peuvent souvent se produire.

Au premier trimestre, le corps est le plus vulnérable en raison de changements structurels et hormonaux, dans le contexte du développement du fœtus. La douleur peut également survenir après la grossesse. Cela est dû à l'accouchement post-partum, qui affecte les muscles et les articulations de la hanche et de la colonne vertébrale.

Quelles maladies peuvent provoquer des maux de dos?

En plus des principales causes d'inconfort, plusieurs maladies sont distinguées, en relation avec lesquelles une femme peut ressentir des sensations désagréables et douloureuses.

Pancréatite

Avant la fécondation, la fille peut avoir des problèmes de pancréas, qui sont exacerbés pendant la période de gestation. L'inflammation pancréatique est extrêmement rare, mais elle peut être le facteur même qui cause un inconfort sévère. Si une femme enceinte mène un mauvais style de vie et abuse souvent de l'alcool, des aliments gras et lourds, alors tout cela affecte le travail de cette glande.

La pathologie peut également être affectée par une prédisposition génétique et des états dépressifs. Les stress incontrôlés affectent l'ensemble du tractus gastro-intestinal, de sorte que la pancréatite s'accompagne souvent de flatulences et d'une acidité élevée..

Pyélonéphrite

Inflammation des reins, dont les principaux symptômes sont des douleurs douloureuses à gauche ou à droite dans le bas du dos. Avec le mouvement de la pierre dans l'uretère, une femme peut ressentir de fortes douleurs dans le bas du dos qui ne peuvent pas être surmontées. La durée de la douleur peut durer longtemps, il est donc recommandé de consulter immédiatement un médecin. En plus de la douleur, un trouble de l'urine et des douleurs pendant la miction apparaissent.

Douleur en fin de grossesse

Les sensations douloureuses deviennent particulièrement sévères pendant la grossesse au troisième semestre. L'inconfort et la pression surviennent chez presque toutes les femmes enceintes. Cela peut être dû à une forte pression sur la colonne vertébrale et à un affaiblissement des muscles abdominaux. Une douleur intense peut retomber sur vos pieds. En même temps, la fille ressentira de l'inconfort pendant la marche, un endroit inconfortable ou de longue date.

En raison d'une relaxation musculaire importante, des douleurs peuvent survenir au niveau de l'articulation de la hanche et de la région sacrococcygienne. Pour éliminer les symptômes désagréables et soulager la douleur, la future mère doit suivre un régime spécial qui sera riche en produits laitiers et laitiers aigre, produits de viande et de poisson, haricots, soja et légumes verts.

Dans ces aliments, les oligo-éléments bénéfiques prédominent, en particulier le calcium, nécessaire au développement normal du fœtus et au maintien du système musculo-squelettique de la mère. S'il n'est pas possible de maintenir une nutrition adéquate, dans laquelle le calcium prédomine, les médecins recommandent des médicaments spéciaux. La composition de ces médicaments ne nuit pas à la femme enceinte, mais remplit activement la carence en calcium dans le corps.

Ces médicaments comprennent:

  • Gluconate de calcium. Le remède le plus simple, qui se réfère à des médicaments uniques. La composition ne contient que du calcium, de sorte que la biodisponibilité du médicament est nettement inférieure à celle des préparations modernes à base de calcium.
  • Calcemin. La composition de cet outil comprend plusieurs types de calcium, de vitamine D3, Zinc, cuivre et autres oligo-éléments. La vitamine D3 aide le corps à absorber le calcium et améliore la qualité des os. Le cuivre participe à la synthèse du collagène dont une femme a besoin.
  • Calcium D3 Nycomed. La composition du médicament comprend du calcium et du cholécalciférol (vitamine D3), qui régulent le métabolisme calcium-phosphore, minéralisent les os et participent à la transmission des influx nerveux. Tout cela affecte favorablement le corps de la mère et du fœtus.

Parallèlement à la prise de médicaments, vous devez limiter l'activité physique et l'haltérophilie, afin de ne pas provoquer de complications plus graves. Il est également nécessaire d'éviter les virages serrés et les mouvements qui peuvent déclencher une tension musculaire. Dans les étapes ultérieures, une femme doit se rappeler que si le dos lui fait mal pendant la grossesse, il est préférable de consulter un médecin et de ne pas décider des méthodes de traitement par vous-même, car cela peut nuire à la santé du bébé.

Traitement

Lorsque le médecin déterminera avec précision le diagnostic, la question portera sur le traitement de la pathologie. Pour toute indication, des exercices et des analgésiques sont prescrits en premier. En fonction du diagnostic, le spécialiste choisit un cours individuel de procédures thérapeutiques.

Avec une hernie des disques intervertébraux et d'autres maladies neurologiques, il peut s'agir de procédures de gymnastique qui étirent lentement les muscles du dos et les rendent plus élastiques. Pendant l'exercice, la saturation en oxygène des tissus s'améliore, ce qui rend le métabolisme normal. Toutes les procédures doivent être effectuées sous la direction d'un professionnel de la santé, afin de ne pas nuire encore plus au corps..

Les produits orthopédiques aident à réduire la charge sur les jambes, les pieds et d'autres parties du corps. Pour les femmes enceintes, le soutien de la voûte plantaire et les bandages souples sont idéaux. Des semelles spéciales aident à répartir la charge uniformément pour réduire la douleur intense. Et les corsets et bandages soutiennent le ventre de la future femme pour réduire la charge sur le dos.

La pharmacothérapie consiste à utiliser des préparations de calcium et des analgésiques: comprimés, gélules ou onguents. Avant de prendre des médicaments, vous devez consulter un médecin, car la plupart des médicaments sont contre-indiqués chez les femmes enceintes. Parmi les onguents analgésiques acceptables pour l'élimination de la douleur et de l'inflammation, les agents suivants sont utilisés:

  • Traumeel;
  • Gel Fastum;
  • Diclofénac;
  • Onguent Dr Mom.

Quels médecins dois-je contacter

Si votre dos vous fait très mal pendant la grossesse au cours du deuxième trimestre et à une date ultérieure, il est préférable de contacter un spécialiste hautement qualifié. Il peut s'agir d'un obstétricien-gynécologue, vertébrologue, neurologue ou gastro-entérologue, selon la cause du symptôme. Un gastro-entérologue est spécialisé dans le traitement des maladies digestives. Par conséquent, en cas de pathologie du pancréas, une femme doit d'abord contacter ce spécialiste.

Le médecin vous prescrira une échographie, des tests sanguins et urinaires. Le traitement sera effectué sous la surveillance constante du médecin traitant afin d'éviter les complications ultérieures. Pour assurer le fonctionnement normal des organes, un régime spécial et l'utilisation de médicaments sont prescrits. En cas d'inflammation et de dysfonctionnement du système génito-urinaire, une femme doit consulter un obstétricien-gynécologue ou un gynécologue ordinaire qui déterminera pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse et comment il est lié aux organes génitaux.

Pour déterminer le diagnostic, un spécialiste prescrira une échographie (échographie) et des tests généraux d'urine et de sang. Après quoi, le médecin sélectionne des médicaments antibactériens en fonction des données du patient. Un vertébrologue et un neurologue étudient les pathologies dégénératives de la colonne vertébrale et les maladies neurologiques telles que la radiculite et les hernies discales. Pour identifier avec précision l'emplacement du processus inflammatoire, le médecin prescrit une IRM (imagerie par résonance magnétique).

La prévention

Les maux de dos pendant la grossesse peuvent être évités. De quoi faire attention à la santé des femmes. Pour ce faire, il est recommandé:

  • Choisissez des chaussures orthopédiques à petite taille pour ne pas vous sentir lourd en marchant.
  • Portez des corsets ou des bandages souples. Cela aidera à renforcer vos muscles du dos et à maintenir un centre de gravité familier. Il sera plus facile pour une femme de se tourner et de se pencher.
  • Ne faites pas de mouvements brusques et de virages pendant lesquels vous pouvez tirer les muscles du dos.
  • Ne tenez pas le corps droit en position assise, mais appuyez-vous sur le dossier de la chaise. Cela aidera à réduire le stress sur vos muscles du dos..
  • Choisissez un matelas orthopédique et une position confortable dans laquelle une femme dormira confortablement.
  • Mangez des aliments riches en calcium et autres oligo-éléments..

Les aliments riches en calcium préviennent les maladies inflammatoires et dégénératives de la colonne vertébrale.

Lombalgie pendant la grossesse. Comment se débarrasser des maux de dos?

90% des femmes enceintes se plaignent de douleurs au dos et au bas du dos, en particulier au cours des derniers mois. Vous pouvez bien sûr tolérer, mentir davantage, attendre que la douleur disparaisse d'elle-même. Mais il vaut mieux découvrir la cause de l'inconfort et aider le corps à porter le bébé sans douleur. Nous parlerons plus en détail des causes de la douleur, des méthodes de prévention et de traitement..

Causes des maux de dos et du bas du dos pendant la grossesse

En règle générale, la douleur survient au cours des dernières semaines de grossesse. Le fœtus devient lourd, la mère reçoit une charge supplémentaire sur la colonne vertébrale. Il est considéré comme normal si la douleur est légère, de nature périodique, disparaît lorsque la position de l'enfant à l'intérieur de l'utérus change.

Si l'inconfort est long, le bas du dos fait constamment mal, vous devez faire très attention à ce fait. La cause des maux de dos peut être des processus pathologiques et physiologiques qui se produisent dans le corps d'une femme.

Causes pathologiques des maux de dos pendant la grossesse

Les causes pathologiques nécessitent des soins médicaux. La douleur au début est particulièrement dangereuse. La douleur peut être le signe d'un ton élevé de l'utérus, une menace de fausse couche.

Les causes pathologiques courantes de la douleur au cours du 2-3e trimestre de la grossesse comprennent:

  • Infections et maladies des reins, système génito-urinaire;
  • Maladies féminines;
  • Surpoids;
  • Hernie intervertébrale;
  • Neurologie;
  • Troubles du tube digestif, qui provoquent des douleurs de ceinture;
  • Rhumes
  • Hypothermie;
  • Tumeurs.

Il n'est pas nécessaire de supporter une douleur douloureuse et prolongée. Un diagnostic précoce des causes et un traitement rapide aideront à supporter le bébé, à maintenir la santé du nouveau-né et de la mère.

Lombalgie pendant la grossesse

Causes physiologiques des maux de dos pendant la grossesse

La douleur est causée par les facteurs naturels suivants:

  • Chez les femmes enceintes, le fond hormonal change;
  • Avant d'accoucher, les os se séparent. Cela est nécessaire pour le passage de l'enfant dans la région pelvienne de la mère;
  • Des combats d'entraînement. L'utérus "s'essaye" 1 à 2 semaines avant la naissance;
  • Manque d'activité motrice chez une femme enceinte. Les muscles se détendent et ne peuvent pas supporter la charge..

Les causes physiologiques des maux de dos ne sont pas dangereuses pour la mère et le fœtus. Mais il faut les signaler à l'obstétricien-gynécologue, le thérapeute local de la clinique prénatale. Le médecin examinera la femme pour s'assurer qu'il n'y a pas de pathologies..

Comment se débarrasser des maux de dos et du bas du dos pendant la grossesse?

Le choix des méthodes de traitement des maux de dos et du bas du dos dépend de la santé générale de la femme enceinte. Si les pathologies du développement du fœtus, les maladies des organes internes de la femme ne sont pas identifiées, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

Activité physique, gymnastique

Nécessaire pour entraîner les muscles du dos, maintenir leur tonus. Le système d'exercices est sélectionné par le gynécologue ou l'instructeur du centre d'aide aux femmes enceintes.

Les exercices peuvent être effectués à la maison et dans le gymnase. Il est préférable d'acheter un abonnement et de dialoguer avec un professionnel. Cela vous évitera une surcharge..

Repos régulier

Au cours des derniers mois de la grossesse, faites-vous une règle de mener une vie de "jardin d'enfants". Organisez votre «heure tranquille» pendant la journée. Après les devoirs, le shopping, les longues promenades, assurez-vous de vous détendre en vous allongeant. Cela réduira le stress sur le dos..

Pose de sommeil

Il n'est pas recommandé aux femmes enceintes de dormir sur le dos. Cette pose provoque des troubles de la circulation sanguine dans les régions pelviennes et abdominales, ce qui peut entraîner des douleurs au dos et au bas du dos..

Allongez-vous sur le côté, placez un petit oreiller entre vos jambes près des genoux. Organes internes, l'utérus sera situé confortablement, le dos cessera de faire mal.

Massage

Attribuer uniquement au 2ème trimestre et au début du 3ème. Le massage se fait en position debout ou assise, car les femmes ne peuvent plus s'allonger sur le ventre.

Nager

Il n'est pas nécessaire de transformer les activités de piscine en compétitions de vitesse. Votre tâche consiste à détendre complètement les muscles pour éliminer la charge du poids de l'enfant du bas du dos. Nagez 2 à 3 fois par semaine pendant 30 à 40 minutes à un rythme calme.

Bandage, corset

Porter quelques heures par jour, porter en position couchée pour une bonne répartition de la charge. Assurez-vous d'utiliser une attelle de soutien pour les muscles abdominaux faibles, un poids important du fœtus.

Suivre un régime

Si la cause de la douleur est en surpoids, une femme enceinte doit suivre un régime modéré. Cela ne nuira pas à l'enfant, mais arrêtera la collecte de kilogrammes inutiles. L'obésité empêchera les futures mères d'accoucher, alors surveillez votre poids pendant la grossesse, essayez de ne pas dépasser le seuil de gain de poids maximum autorisé - 15 kg.

Traitement des conditions pathologiques

La thérapie est sélectionnée conjointement par un médecin spécialiste et un gynécologue. Vous devez d'abord passer par des diagnostics, passer des tests. Les médicaments ne sont utilisés que sur recommandation d'un médecin. L'automédication, la prise incontrôlée de médicaments peut provoquer des malformations intra-utérines de l'enfant, une fausse couche.

Important! Utilisez des crèmes analgésiques, des gels chauffants, vous ne pouvez pas prendre d'analgésiques sans consulter un médecin. À travers la peau, des agents externes pénètrent dans la circulation sanguine, ce qui signifie le placenta. La composition de ces crèmes peut comprendre du venin de serpent, un extrait de poivron rouge. C'est dangereux pour le fœtus..

La douleur dans le dos et le bas du dos est très fréquente chez les femmes enceintes, une prévention rapide est donc nécessaire. Chaque matin, faites de l'exercice pour étirer les muscles du dos et du bassin, mangez bien, marchez et nagez. Ensuite, la grossesse n'apportera que de la joie, pas de la douleur et de l'inconfort.

Attention! L'utilisation de tout médicament et complément alimentaire, ainsi que l'utilisation de toute méthode médicale, n'est possible qu'avec l'autorisation d'un médecin.

Lombalgie en début de grossesse: causes et traitement

Étonnamment, l'un des premiers signes de grossesse est appelé douleur au bas du dos. La douleur peut être présente tout au long de la période de portage du bébé et peut disparaître au deuxième trimestre, et ce ne sont pas toujours des signes de la maladie..

Raisons physiologiques

Au début du premier trimestre de la grossesse, de nombreuses femmes commencent à s'inquiéter des maux de dos. La raison de ce phénomène peut être appelée la restructuration globale du corps, qui est nécessaire pour porter un bébé.

Douleur précoce

  1. Le bas du dos fait mal au cours de la première semaine de grossesse - il s'agit d'un changement physiologique dans le corps féminin de la hanche et le sacrum est dans un état détendu en raison de l'exposition à l'hormone relaxine, qui est produite en quantité accrue pendant la grossesse. Les ligaments de l'utérus sont ramollis et provoquent une douleur naturelle et ne devrait pas déranger une femme. Avec un peu d'inconfort, il n'y a aucune raison de s'alarmer.
  2. L'augmentation de la production d'hormones féminines provoque une augmentation de la mobilité des articulations et du cartilage intervertébral, ce qui provoque des douleurs.
  3. Une augmentation de la charge dans la région lombaire entraîne également des douleurs. Au premier trimestre, en raison de la croissance de l'abdomen, le centre de gravité se déplace et la femme, essayant de maintenir l'équilibre, étire ses épaules plus fort, étire son cou vers l'avant, ce qui entraîne des douleurs dans le bas du dos.
  4. Avec des problèmes avec le système musculo-squelettique avant la grossesse, une femme peut développer des complications ou des exacerbations et, par conséquent, des douleurs dans le bas du dos.

Si la douleur gêne pendant longtemps et dans les cas où elle interfère avec le mode de vie habituel de la femme, il est recommandé de consulter un médecin qui prescrira de la physiothérapie.

Les causes de la douleur

Malheureusement, la douleur chez la femme, lorsqu'elle tire le bas du dos en début de grossesse, est également un symptôme de processus pathologiques graves. Pendant la période de perestroïka, le système immunitaire fonctionne mal et, par conséquent, l'immunité diminue. Ce phénomène temporaire est nécessaire pour que le corps féminin ne rejette pas le fœtus..

  1. Une mauvaise posture d'une femme entraîne une lordose lombaire. En raison du gonflement de l'appareil ligamentaire, les ligaments et les articulations du bassin sont étirés et une douleur dans la région lombaire apparaît.
  2. Les tumeurs dans le bas du dos et le bas du dos contribuent à la propagation de la douleur.
  3. Inflammation des muscles lombaires ou myosite associée à l'hypothermie.
  4. Exacerbation de maladies chroniques du système musculo-squelettique et d'autres maladies diagnostiquées avant la grossesse.

Lombalgie à 6 semaines de grossesse, que faire?

Dans un premier temps, vous devriez consulter un médecin afin qu'il puisse déterminer la cause du syndrome douloureux..

  • utilisez un pansement ou un corset spécial pour les femmes enceintes tel que prescrit par votre médecin;
  • apport de vitamines et de minéraux;
  • si la condition physique le permet, des exercices physiques quotidiens sont recommandés (en cas de menace de fausse couche, toutes les charges sont contre-indiquées);
  • les charges statiques sont contre-indiquées;
  • la nutrition, avec une teneur suffisante en vitamine D et en calcium (une grande quantité de ce dernier se trouve dans le lait fermenté et les produits de la pêche, les noix);
  • privilégier les meubles orthopédiques;
  • changer la position du corps aussi souvent que possible;
  • haltérophilie à exclure;
  • planifier la journée de façon à ce qu'il y ait suffisamment de temps pour se reposer et récupérer;
  • renforcer les muscles du dos avec des procédures aquatiques (nager dans la piscine).

Ostéochondrose précoce

Avec une exacerbation de cette maladie, le bas du dos fait mal en début de grossesse, car le disque intervertébral subit des modifications dégénératives et fait saillie. En conséquence, un syndrome radiculaire apparaît, ce qui provoque des douleurs dans la zone de compression des racines, une incapacité à conduire l'impulsion des tendons le long des arcs réflexes, des changements musculaires atrophiques.

Dans ce cas, un médecin doit prescrire des médicaments, car il est strictement interdit de traiter avec des médicaments qui ont été pris avant la grossesse.

Douleur de symphysite

Les symptômes de cette maladie se manifestent comme suit: chez une femme à un stade précoce de la grossesse, le bas du dos lui fait mal en raison de crampes, la coordination des mouvements est altérée, les muscles du sein sont très étirés. Si le traitement n'est pas commencé à temps, des saignements internes peuvent se développer. Dans de tels cas, la femme est hospitalisée pour un traitement de routine..

Douleur causée par une inflammation

En relation avec des douleurs dans le bas du dos, un œdème, de la fièvre, des maux de tête ou des migraines sévères, une urine trouble, des symptômes de processus pathologiques dans le système urinaire ou rénal, la vésicule biliaire se manifeste. L'un des problèmes courants auxquels sont confrontées les femmes enceintes est l'inflammation des reins. Pendant la grossesse, le bas du dos fait mal à droite ou en même temps des deux côtés? Dans de telles situations, des conseils spécialisés et des soins hospitaliers sont nécessaires..

Pyélonéphrite

Plusieurs versions de la survenue de pyélonéphrite chez une femme enceinte sont connues. Cette maladie présente un risque d'infection du fœtus, en outre, la maladie peut provoquer une toxicose à un stade ultérieur de la gestation, de l'œdème et de l'accouchement précoce, ce qui menace la vie d'une femme.

Un dysfonctionnement se produit dans le mécanisme d'action des hormones, et elles affectent les uretères de sorte que leur urine pénètre à nouveau dans le bassin rénal. L'urine stagne, un processus infectieux conduisant à une pyélonéphrite se développe. Un utérus élargi ou des veines utérines élargies exerce une pression sur les uretères.

Source de douleur: infection

Le processus infectieux peut être dans les amygdales, sur le derme, dans les dents sujettes aux caries ou dans les organes internes. De plus, les néoplasmes qui peuvent ne pas se produire pendant une longue période peuvent être la cause d'un dysfonctionnement des reins.

Le syndrome douloureux survient lorsque la capsule du rein est tendue en raison d'une forte pression tumorale. Les signes de ce processus sont:

  • la présence de globules rouges, de pus et de mucus dans l'urine;
  • un nombre élevé de globules blancs, une grande ESR (vitesse de sédimentation des érythrocytes) est détectée dans un test sanguin;
  • malaise général, faiblesse, transpiration accrue.

La menace d'une naissance prématurée, d'une fausse couche

Le bas du dos dans les premiers stades de la grossesse et le bas de l'abdomen sont insupportablement douloureux, il y a des écoulements brunâtres. La douleur ressemble à des contractions - cela indique les symptômes d'une fausse couche. Hospitalisation urgente montrée.

Une infection virale respiratoire aiguë, un traumatisme ou une situation stressante entraîne la menace d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée. Dans ces situations, une femme se plaint de pertes vaginales, de douleurs à l'abdomen et au bas du dos.

Le médecin diagnostique la menace d'interruption en début de grossesse. Bas du dos à la suite de contractions utérines. Pendant les contractions, elle tire les ligaments, se penchant en avant, et le fœtus, tombant plus bas, crée une pression sur les terminaisons nerveuses de la région sacrée - c'est la cause de la douleur.

Méthodes de soulagement de la douleur

En général, la douleur lombaire n'est pas un symptôme de la maladie et ne présente pas de danger pour l'enfant à naître et la mère. Si vous tirez le bas du dos en début de grossesse, il s'agit d'une douleur physiologique. Vous pouvez le réduire ou le supprimer des manières suivantes:

  • Une alimentation complète et équilibrée. Les aliments doivent être riches en calcium. Dans certains cas, les femmes se voient également prescrire des médicaments ou des compléments alimentaires contenant une forte dose de calcium.
  • Activité physique modérée: marche d'au moins une heure, gymnastique le matin, baignade dans des étangs ou une piscine, aquagym en groupe pour les femmes enceintes. De telles charges soulageront non seulement la douleur, mais faciliteront par la suite la naissance du bébé et aideront à restaurer rapidement la silhouette après le processus d'accouchement. Vous devriez commencer la formation dès les premiers jours d'une position intéressante d'une femme.
  • Des cours de yoga en combinaison avec des exercices physiques seront très utiles. Exercices spécialement montrés pour étirer la colonne vertébrale.
  • Une attention particulière doit être accordée à la bonne posture afin d'éviter la courbure de la colonne vertébrale. La marche et la position assise doivent être redressées. Une mauvaise posture provoque également de la douleur.
  • Le massage soulagera sans aucun doute les tensions et détendra les muscles.
  • Évitez le stress et la fatigue.
  • Reposez-vous et dormez. Il est conseillé d'acheter un matelas orthopédique afin que la charge sur la colonne vertébrale soit répartie uniformément chez une femme enceinte et que le sommeil soit fort et long dans le temps (au moins 7 à 8 heures). Pendant la journée, vous devez également donner à vos muscles du dos et au repos du sacrum - vous allonger pendant trente minutes dans un état détendu sur une surface dure.

Pyélonéphrite: douleurs lombaires pendant la grossesse, que faire?

La maladie dans cette période s'accompagne, en plus de douleurs dans le bas du dos, de fièvre élevée et d'inflammation, ce qui est confirmé par les résultats des tests de laboratoire. Le médecin prescrit un traitement antibactérien qui supprime l'infection et a un effet minimal sur le fœtus..

S'il n'y a pas d'œdème, il est recommandé d'augmenter la quantité de liquide prélevé, mais sous le contrôle de la diurèse. Pendant cette période, les médicaments diurétiques et les boissons contenant de la caféine ne doivent pas être pris. Une décoction d'avoine et de boissons aux fruits à base de canneberges, qui a un effet antibactérien et augmente la diurèse, est montrée.

Le médecin prescrit un traitement en ambulatoire (à domicile) ou, si nécessaire, hospitalise au service d'urologie de l'hôpital.

Médecine douce

L'utilisation de méthodes de médecine non classique (acupuncture, ostéopathie, réflexologie, homéopathie) est acceptable, mais il existe des contre-indications. Consultez votre médecin pour éviter des conséquences négatives..

Les herboristes offrent un soulagement de la douleur avec une compresse de miel. Préchauffez le miel, puis appliquez sur le bas du dos avec une fine couche sur laquelle du polyéthylène est placé, et enveloppez le bas du dos avec un chiffon chaud. Une telle procédure ne peut être effectuée qu'en l'absence de réactions allergiques aux produits apicoles..

Les causes de douleur plus graves sont beaucoup moins fréquentes. Afin de les exclure, n'oubliez pas de consulter votre médecin tout au long de la grossesse.

Causes et traitement des lombalgies en début de grossesse

La plupart des femmes ont des lombalgies en fin de grossesse. Ils surviennent en raison d'un étirement excessif des ligaments de l'utérus, d'une charge excessive sur la colonne vertébrale ou d'une maladie rénale. Tous ces phénomènes apparaissent en raison d'une forte augmentation de la taille de l'utérus, entraînant une compression des organes internes. En raison de l'augmentation de l'abdomen, le centre de gravité de la femme enceinte se déplace, il lui est difficile de marcher, ce qui provoque des maux de dos douloureux constants.

À première vue, il semble incompréhensible pour quelles raisons le bas du dos fait mal au début de la grossesse. Il semblerait qu'une femme ne soit pas encore parvenue à prendre du poids, ce qui pourrait provoquer une tension des muscles du dos ou une surcharge de la colonne vertébrale. Et l'utérus au premier trimestre est encore de petite taille...

Nous découvrirons pourquoi les femmes enceintes ont des douleurs lombaires au début de la grossesse, comment éviter ce symptôme et que faire quand il apparaît.

De nombreuses femmes ont-elles des douleurs au bas du dos en début de grossesse? Selon les statistiques, au cours des 12 premières semaines, des sensations désagréables apparaissent chez la moitié des femmes. Ces douleurs sont légères et ont un caractère douloureux ou tirant..

Pourquoi les douleurs apparaissent aux premiers stades

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: «Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires.» En savoir plus.

De nombreuses femmes enceintes se plaignent qu'au début de la grossesse, elles ont mal, tiraillent ou tirent dans le bas du dos. Le plus souvent, la cause de ce phénomène est des changements naturels dans le corps d'une femme. Cependant, une douleur peut survenir en raison de la compression ou de dommages aux organes internes. Au début de la grossesse, le bas du dos peut être malade en raison d'une altération de la fonction contractile de l'utérus, de maladies de la colonne vertébrale ou du système génito-urinaire.

Nous comprendrons pour quelles raisons il y a le plus souvent des maux de dos en début de grossesse.

Tableau 1. Causes possibles de douleur au premier trimestre

Facteur provocateurLes causes de la douleurDescription du syndrome douloureuxSymptômes associés
Implantation d'embryonsFixation d'un ovule fécondé à l'endomètre sur la surface interne de l'utérusDouleur dans le bas-ventre de gravité variable, irradiant vers le sacrum et le bas du dosUne petite quantité de sang rouge vif peut être libérée du vagin (le soi-disant saignement d'implantation)
Formation de ChorionGermination du tissu chorionique dans la paroi utérine, accompagnée de douleurs physiologiquesUne femme a une douleur faible dans le bas du dos, le sacrum et le bas-ventre en début de grossesse (4-5 semaines)La femme enceinte ne présente aucun autre symptôme inquiétant.
Augmentation du flux sanguin utérinAccélération du flux sanguin dans l'utérus, visant à protéger le fœtus de la privation d'oxygèneDouleur douloureuse dans le bas du dos, apparaissant d'abord à 6-7 semaines de grossesseManque d'autres symptômes qui pourraient être inquiétants
Changements hormonaux dans le corpsAugmentation des niveaux d'hormone relaxine entraînant une relaxation des ligaments et une mobilité accrue des articulations de la colonne vertébraleCaractère douloureux de la douleur. Chez une femme, comme si elle tirait le bas de son dos en début de grossesseLes sensations douloureuses peuvent s'intensifier après de longues promenades, s'asseoir ou dormir dans une position inconfortable.
Augmentation du tonus utérinContraction pathologique des muscles utérins due à un manque de progestéroneLes douleurs sont spastiques ou paroxystiques. Localisée depuis le bas de l'abdomen et dans la région sacrée, irradiant vers le lombaireL'apparition de saignements du vagin, indiquant une menace ou une fausse couche qui a commencé
Grossesse extra-utérineImplantation d'embryons dans la trompe de Fallope, entraînant un étirement voire une rupture de cette dernièreDouleurs, coupures ou crampes dans le sacrum et le bas du dos (à droite ou à gauche)Douleur lors de l'utilisation des toilettes. L'apparition de taches rares du vagin pendant une longue période
ConstipationCompression du côlon avec un utérus élargi, perturbant les sellesUne femme tire dans le bas du dos et le sacrum en début de grossesseViolation des selles, sensation de selles incomplètes
Pyélonéphrite gestationnelleInflammation des reins causant de la douleurLes douleurs sont assez sévères, irradiant vers le bas-ventre, les lèvres externes ou même les hanchesFièvre, frissons, maux de tête, faiblesse générale, mictions douloureuses fréquentes
Maladies du système musculo-squelettiqueBlessure à la colonne vertébrale ou tension musculaire excessive du dosDouleur douloureuse, pire après s'être assis dans la même position. Avec des dommages aux racines ou aux nerfs rachidiens, les douleurs sont aiguës, tirant dans la natureMobilité limitée dans le bas du dos, tension musculaire constante. La radiculite se caractérise par des troubles moteurs, sensoriels et autonomes

Le développement physiologique de la grossesse

Une douleur légère dans le bas du dos et le bas de l'abdomen aux premiers stades survient souvent le 6-7e jour de la grossesse. Des organes génitaux d'une femme, quelques gouttes de sang peuvent ressortir, ce qui ne coagule pas et ne forme pas de caillots. Tous ces symptômes indiquent l'implantation d'un ovule fécondé, c'est-à-dire sa fixation à la paroi utérine.

Au début de la grossesse, le bas du dos peut être malade en raison de la formation de chorion. À partir de ce dernier, un placenta se forme à l'avenir par lequel le fœtus reçoit de la mère tous les nutriments nécessaires. La germination des tissus chorioniques dans la paroi utérine provoque une douleur chez la femme à 4-5 semaines.

À partir de 6-7 semaines, des douleurs douloureuses dans l'abdomen et le dos surviennent en raison du flux actif de sang vers l'utérus. Ce processus est physiologique, c'est-à-dire complètement naturel. L'accélération du flux sanguin aide à saturer le fœtus avec la bonne quantité d'oxygène et de nutriments. Cela garantit le déroulement normal de la grossesse et le port d'un bébé en bonne santé.

Si vous avez mal au bas du dos pendant la grossesse au début, ne vous précipitez pas pour paniquer. Une douleur mineure peut être courante. Si la douleur est très intense, rendez-vous chez le gynécologue pour un examen. Il vous examinera et déterminera la cause des symptômes désagréables..

Changements hormonaux

Dans le corps des femmes enceintes, un certain nombre de changements hormonaux se produisent. Leur corps est en cours de reconstruction, se préparant à endurer et à avoir un bébé en toute sécurité. Chez les femmes enceintes, l'hormone relaxine commence à être synthétisée activement. Au premier trimestre, elle est produite par les ovaires. Le rôle principal de la relaxine est l'adoucissement des tissus de l'articulation pubienne, empêchant ses dommages pendant l'accouchement.

L'hormone détend légèrement les ligaments de la colonne vertébrale, ce qui entraîne une hypermobilité des articulations intervertébrales. Pour cette raison, une femme peut avoir des douleurs au bas du dos pendant la grossesse aux premiers stades (à la fin du premier trimestre). Les douleurs sont de nature douloureuse et n'entraînent pas de diminution des performances. Ils ne constituent pas une menace pour la santé de la future femme.

La douleur physiologique au bas du dos en début de grossesse doit être distinguée de pathologique. Ce dernier est de nature intense et s'accompagne de l'apparition de purulences ou de taches du vagin, de la fièvre et d'autres symptômes inquiétants.

Hypertonicité utérine

Certaines femmes se plaignent de retirer périodiquement le bas de leur dos en début de grossesse. La cause de sensations désagréables peut être une augmentation de l'activité contractile des muscles de l'utérus. Il se développe pour diverses raisons et conduit à une fausse couche, à un avortement spontané..

  • troubles hormonaux. Le manque de progestérone, qui est produite aux premiers stades par le corps jaune, entraîne une réduction pathologique du myomètre. L'hypertonicité est également causée par une hypo- ou hyperthyroïdie - une violation du fonctionnement de la glande thyroïde;
  • infections génitales. La chlamydia, la mycoplasmose, l'uréeplasmose, l'herpès génital et certaines autres maladies infectieuses conduisent au développement de l'endométrite - inflammation de la muqueuse interne de l'utérus. Cela provoque la libération de substances biologiquement actives, qui augmentent l'activité contractile des muscles;
  • maladie utérine. Les ganglions adénomateux, les fibromes, les polypes et autres formations semblables à des tumeurs interfèrent avec la croissance normale de l'utérus, provoquant son hypertonicité. L'augmentation de l'activité contractile est le résultat du curetage et de l'avortement passés;
  • facteurs socio-économiques. Le développement de la pathologie peut être provoqué par des stress fréquents, un dur travail physique, la malnutrition, le manque de sommeil, le tabagisme ou l'abus d'alcool. Une augmentation de l'activité contractile de l'utérus est souvent observée chez les filles de moins de 18 ans et de plus de 35 ans.

Chez les femmes souffrant d'hypertonie en début de grossesse, non seulement tire le bas du dos, mais il y a aussi des douleurs douloureuses dans le bas-ventre et dans la région sacrée. Le syndrome douloureux ressemble aux sensations qui surviennent pendant les menstruations.

L'apparition de saignements vaginaux est un symptôme alarmant. Les saignements indiquent un risque élevé de fausse couche ou d'avortement spontané qui a déjà commencé.

Grossesse extra-utérine

Si vous avez mal au bas du dos d'un côté au début (à partir de 3 semaines de grossesse), il y a des taches dans le vagin - vous pouvez soupçonner une grossesse extra-utérine. Selon les statistiques, cela se produit dans 2% des cas. La pathologie survient le plus souvent dans un contexte d'adhérences ou d'obstruction des trompes de Fallope. Les maladies infectieuses et inflammatoires des organes génitaux (chlamydia), l'endométriose, les perturbations hormonales, les tumeurs, les opérations antérieures, etc. conduisent à cela..

Signes caractéristiques d'une grossesse tubaire:

  • des douleurs sévères dans le bas de l'abdomen d'une part, irradiant vers le bas du dos;
  • inconfort pendant les selles et la miction;
  • saignements fréquents du vagin en petite quantité;
  • faiblesse générale, apathie, irritabilité;
  • une augmentation des appendices avec examen bimanuel;
  • inadéquation de l'utérus à l'âge gestationnel.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Une grossesse extra-utérine est dangereuse car en l'absence de traitement elle conduit à la rupture de la trompe de Fallope. Cela provoque des saignements internes et le développement d'une péritonite. En l'absence de soins médicaux en temps opportun, la rupture du tube peut entraîner la mort d'une femme enceinte.

Si vous constatez des symptômes d'une grossesse extra-utérine, consultez immédiatement un médecin. Un spécialiste vous examinera, confirmera ou infirmera le diagnostic. Ensuite, il vous prescrira le traitement nécessaire. Une grossesse extra-utérine confirmée nécessite une intervention chirurgicale. Le fœtus est retiré par laparoscopie..

Si vous comprenez que vous êtes enceinte, rendez-vous immédiatement au rendez-vous du gynécologue. Votre médecin vous examinera et déterminera si votre grossesse se déroule normalement. Après cela, vous serez enregistré et vous recevrez une carte d'échange.

Pendant la gestation du bébé, vous aurez besoin d'examens périodiques de différents médecins et de passer certains tests. Tout cela aidera à identifier les complications dangereuses et à prendre les mesures appropriées..

Système digestif

Dans certains cas, le bas du dos en début de grossesse fait mal en raison de la constipation. Ce dernier se développe en raison de la compression du côlon par l'utérus en croissance. Une bonne nutrition et la prise de certains remèdes à base de plantes aideront à éliminer le problème et à normaliser les selles. Il n'est pas souhaitable d'utiliser des laxatifs synthétiques pendant la grossesse.

En cas de constipation, consultez un médecin. Il vous dira comment manger au mieux, quels médicaments prendre. Essayez d'éviter l'automédication, car elle peut vous nuire ou nuire à votre bébé..

Maladies du système urinaire

Chez les femmes enceintes, les reins sont assez souvent atteints. Le plus souvent, une pyélonéphrite gestationnelle se développe - une inflammation aiguë du système pyélocalicéal. Selon les statistiques, la maladie est détectée chez 12 à 17% des femmes enceintes. La pathologie survient au deuxième trimestre de la grossesse (en particulier à 22-27 semaines), moins souvent - à la fin du premier.

Si vous avez de la fièvre, une douleur au bas du dos pendant la grossesse est très douloureuse - vous pouvez avoir une pyélonéphrite. Si vous ressentez des symptômes suspects, consultez immédiatement un médecin. L'admission en temps opportun à l'hôpital aidera à éviter les complications..

Pendant la grossesse, un certain nombre de changements se produisent dans le corps d'une femme qui contribuent au développement de la pyélonéphrite. Tout d'abord, les reins d'une femme enceinte augmentent de taille. Deuxièmement, en raison de la croissance progressive de l'utérus et de l'action de la progestérone chez la femme enceinte, les uretères et le bassin rénal se dilatent. Troisièmement, dans le contexte des changements hormonaux chez la femme, le péristaltisme des voies urinaires supérieures ralentit. Cela provoque une violation de l'urodynamique et une stagnation de l'urine dans les reins. Dans de telles conditions, la pyélonéphrite se développe avec une facilité particulière..

Symptômes caractéristiques de la maladie:

  • miction rapide et douloureuse;
  • augmentation de la température corporelle à 38-40 degrés;
  • maux de tête sévères, frissons et autres signes d'intoxication;
  • lombalgie irradiant vers la région inguinale, les lèvres, l'intérieur des cuisses;
  • palpitations, baisse de la pression artérielle;
  • douleurs aiguës lors de la frappe sur le site de la projection des reins (le symptôme de la frappe est vérifié par un médecin).

Chez 30% des femmes atteintes de pyélonéphrite gestationnelle, une naissance prématurée survient. La mortalité périnatale est de 25%. Cela signifie qu'un bébé sur quatre meurt pendant l'accouchement et peu de temps après la naissance. En début de grossesse, la maladie peut entraîner une fausse couche..

Maladies du système musculo-squelettique

Si une femme a déjà eu des problèmes de colonne vertébrale, pendant la période de mise au monde, son état peut s'aggraver. Au début de la grossesse, le bas du dos peut être malade en raison d'une ostéochondrose, d'une spondylose, d'une spondylarthrite ou d'une radiculite. À un jeune âge, ces maladies sont rares..

Les sensations désagréables dans le bas du dos s'expliquent par une position inconfortable ou une marche en talons hauts. Dans ce cas, la douleur survient en raison de la tension des muscles du bas du dos (le soi-disant syndrome de la douleur myofasciale).

Diagnostique

Pour découvrir une cause fiable, une femme doit subir un examen par un gynécologue. Après une conversation avec le patient, le médecin pourra soupçonner la présence d'une pathologie particulière. Une étude bimanuelle l'aidera à identifier divers néoplasmes, l'hypertonicité utérine ou une augmentation de ses appendices pendant la grossesse tubaire.

Pour distinguer la douleur physiologique de la pathologie, le médecin attire l'attention sur:

  • la présence d'écoulement pathologique du vagin;
  • type, intensité et nature de la douleur;
  • l'état de l'utérus et des appendices lors de l'examen bimanuel;
  • l'apparition d'autres symptômes pathologiques (fièvre élevée, difficulté à uriner et à déféquer, limitation des mouvements de la colonne vertébrale, etc.).

Une échographie (échographie) des organes pelviens, qui permet d'évaluer l'état de l'embryon, de l'utérus et de ses appendices, est d'une grande importance dans le diagnostic d'une grossesse compliquée. Pour identifier les maladies infectieuses du système génito-urinaire, une femme doit passer un test d'urine et un frottis sur la microflore du vagin. Si nécessaire, les femmes enceintes nomment des études supplémentaires ou des consultations avec d'autres spécialistes.

Comment soulager les maux de dos physiologiques

Vous pouvez vous débarrasser ou soulager l'inconfort à l'aide de mesures élémentaires. Si vous avez des lombalgies au début de votre grossesse, essayez des exercices simples. Ils renforceront les muscles, amélioreront la circulation sanguine dans les organes pelviens, aideront à la formation d'une bonne respiration afin de supporter et de donner naissance à un bébé en bonne santé..


Il est également possible de soulager les sensations douloureuses à l'aide de fitness, d'aérobic, de gymnastique aquatique, de yoga, etc. Des cours spécialement conçus pour les femmes enceintes sont également utiles. Vous devez choisir le programme le plus attractif et le faire pour le plaisir.

Traitement des lombalgies pathologiques en début de grossesse

Considérez l'option lorsqu'une femme a commencé à se casser le bas du dos au début de la grossesse, elle est allée chez le médecin, mais elle a reçu un diagnostic décevant. Qu'est-ce qui l'attend, elle et le bébé à l'avenir? A-t-elle une chance de porter et d'avoir un bébé en bonne santé?

L'hypertonie utérine peut conduire à des avortements spontanés, mais l'avortement peut être évité avec un traitement adéquat. Les maladies des reins, de la colonne vertébrale, du cœur et des organes du système endocrinien aggravent également le pronostic et rendent le déroulement de la grossesse plus difficile. Cependant, une thérapie adéquate permet d'éviter des conséquences désagréables..

Une grossesse extra-utérine a un mauvais pronostic pour le bébé. Il nécessite une interruption artificielle et se termine toujours par la mort fœtale. Un traitement prématuré peut entraîner de graves conséquences pour une femme.

Tableau 2. Méthodes de traitement de diverses maladies chez les femmes enceintes

5 exercices qui vous soulageront des maux de dos pendant la grossesse

Les maux de dos pendant la grossesse sont dus à des changements qui se produisent dans le corps féminin. Elle inquiète souvent les femmes enceintes. Il arrive que ce problème persiste après l’accouchement, ce qui complique grandement la vie de la femme, car le bébé nécessite des soins constants et doit souvent être porté sur les mains. Comment aider vos muscles de la colonne vertébrale et du dos à récupérer?

Vasily Kozlov
Cand. mon chéri. sciences, thérapeute manuel, neurochirurgien, City Clinical Hospital № 1 nommé d'après N.I. Pirogova, Moscou

La colonne vertébrale est une formation élastique élastique qui est le cœur du corps humain et protège la moelle épinière des dommages. Les «briques» de cette structure sont les vertèbres, et les disques intervertébraux sont les amortisseurs entre eux. Le disque a un anneau fibreux (il se compose de fibres fibreuses qui sont disposées de manière annulaire) autour de la circonférence et un noyau pulpeux au centre - il est assez mou, agit comme un amortisseur pendant le mouvement. L'ensemble du «bâtiment» est solidement fixé avec des muscles, des ligaments et des articulations.

Qu'arrive-t-il au dos pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, la posture d’une femme change naturellement au cours des neuf mois. Le fœtus grandit - le centre de gravité du corps féminin change également. La colonne vertébrale pendant la grossesse doit s'adapter à ces changements et fournir à la femme enceinte une posture droite sans problème. De plus, les organes internes, y compris l'utérus en croissance, sont attachés à la colonne vertébrale par des ligaments. En règle générale, chez les femmes enceintes, la lordose lombaire augmente, c'est-à-dire la déflexion vers l'avant dans le bas du dos et les autres sections sont légèrement redressées.

Tous les ligaments pendant la grossesse sous l'influence des hormones deviennent plus friables (cela offre la possibilité de divergence des os pelviens, ce qui est nécessaire pour que l'enfant passe par le canal de naissance). Après l'accouchement, le centre de gravité du corps se déplace brusquement. L'interaction et la position relative des articulations de la colonne vertébrale changent également, la charge sur ses parties est redistribuée, le degré de tension des ligaments et des muscles change. Autrement dit, la colonne vertébrale tend à la position qu'elle occupait avant la naissance, ajustée pour la lactation, dans laquelle, en règle générale, une augmentation du poids des glandes mammaires se produit.

Pourquoi le dos fait mal pendant la grossesse?

La douleur dans diverses parties de la colonne vertébrale pendant la grossesse peut être causée par les changements suivants: quelle que soit la grossesse, le disque intervertébral perd ses propriétés élastiques (le noyau pulpeux ne peut plus agir comme un amortisseur), dans de telles conditions, la principale charge repose sur les fibres de l'anneau fibreux. En cas de stress sur la colonne vertébrale pendant la grossesse (activité physique et séance juste prolongée, par exemple devant un ordinateur, et encore plus en étant assis en combinaison avec des vibrations, par exemple en conduisant une voiture), des fissures microscopiques apparaissent d'abord dans l'anneau fibreux, dans lequel le noyau pulpaire est pressé comme s'il se serrait entre les vertèbres (cela pressera le beurre placé entre deux morceaux de pain, si pressé sur le pain). Les fragments "évincés" du noyau pulpeux sont coincés dans les fissures de l'anneau fibreux. Cela se manifeste par une douleur aiguë («mal de dos») ou devient une douleur chronique, aggravant périodiquement les maux de dos pendant la grossesse. Les fissures dans l'anneau fibreux augmentent et le noyau pulpeux commence à s'étendre au-delà du disque. Cette condition est appelée une hernie. En présence d'une hernie discale, en plus de la douleur dans la colonne vertébrale, des troubles neurologiques peuvent survenir en raison de la compression des structures nerveuses passant dans le canal rachidien, les racines nerveuses, la moelle épinière.

Je dois dire que des changements dans le disque intervertébral se produisent chez tous sans exception, mais pas tous développer des hernies. Cela dépend de facteurs génétiques (prédisposition), de la forme physique, en particulier de la forme physique des muscles du dos, de l'activité physique, d'une posture correcte, de la présence d'une courbure de la colonne vertébrale. De plus, la douleur peut être associée à des tensions, des spasmes des muscles paravertébraux.

Nous choisissons les tactiques pour traiter les maux de dos pendant la grossesse

Bien sûr, dans tous les cas, si vous avez des maux de dos pendant la grossesse, il est préférable de consulter un médecin, mais ce n'est pas toujours possible pour une jeune maman dans le cadre de son emploi. Par conséquent, vous devez savoir quand vous pouvez réduire ou éliminer la douleur vous-même, et quand vous ne pouvez pas vous passer de consulter un spécialiste (neurologue). Une assistance médicale est requise si:

  • maux de dos (parties supérieures, cou) en combinaison avec une augmentation de la pression artérielle, des maux de tête, des étourdissements;
  • douleur et limitation de la mobilité dans les articulations de l'épaule, engourdissement dans les doigts;
  • douleur dans la colonne thoracique, accompagnée de douleur le long de la côte, douleur dans la région du cœur;
  • douleur et engourdissement dans la jambe droite ou gauche (moins souvent - en deux à la fois), douleur constante dans le bas du dos.

Ces symptômes vous permettent de suspecter une hernie formée du disque intervertébral dans différentes parties de la colonne vertébrale.

Si les douleurs au bas du dos pendant la grossesse s'accompagnent d'une augmentation de la température, de l'apparition d'un œdème, de maux de tête et d'une augmentation de la pression artérielle, d'une augmentation de la miction (dans ce cas, l'urine devient trouble et change de couleur), alors vous devriez absolument consulter un médecin. Ces symptômes sont caractéristiques des maladies rénales qui nécessitent un traitement en milieu hospitalier. Le plus souvent, avec de tels symptômes, une pyélonéphrite est détectée - inflammation du tissu rénal et des voies urinaires supérieures causée par une infection.

Des douleurs aiguës, intenses et crampes au bas du dos pendant la grossesse, accompagnées d'une mauvaise miction, peuvent indiquer une colique rénale dans la lithiase urinaire. En passant à travers les uretères, la pierre les blesse, il y a un spasme et une douleur. C'est pourquoi avec des calculs rénaux, prescrire des antispasmodiques et des analgésiques. Le traitement est effectué par un médecin. À l'avenir, il est nécessaire de diagnostiquer la composition des pierres (plusieurs variétés d'entre elles) et, en fonction de cela, d'ajuster le régime alimentaire et le traitement.

Il est possible de se limiter aux remèdes maison dans les cas où la douleur survient lors d'un séjour prolongé dans une position (par exemple, pendant le bain d'un bébé, emmaillotage) et passe rapidement dans une position pratique.

Comment éviter les maux de dos pendant la grossesse et après l'accouchement?

  • Ne portez pas de chaussures à talons de plus de 3 cm.
  • Essayez de ne pas vous lever, de ne pas vous asseoir trop longtemps, de changer la position de votre corps plus souvent.
  • Votre matelas doit être confortable - pas nécessairement rigide, semi-rigide, etc. - l'essentiel est de vous mettre à l'aise dessus.
  • Portez une attelle post-partum ou un corset, surtout si vous devez soulever la poussette.
  • Ne soulevez pas et ne transportez pas de poids dépassant le poids de l'enfant..
  • Soulevez correctement le bébé: pour le sortir du berceau ou du parc, ne vous penchez pas, mais asseyez-vous, tandis que le dos doit être droit; agrippant l'enfant à la poitrine avec les deux mains, le soulever, déplier les jambes et ne pas plier le dos.
  • Pour réduire la charge sur la colonne vertébrale pendant l'alimentation, ne vous penchez pas en avant et ne vous penchez pas trop loin en arrière, appuyez fermement contre le dossier de la chaise et créez un soutien sous le cou et le bas du dos. Pour les maux de dos, vous pouvez nourrir le bébé couché, si cela vous convient. La position pendant l'alimentation doit toujours être confortable. Lorsque vous portez un enfant dans ses bras, vous devez le garder le plus près possible de vous, pour exclure les inclinaisons et les tours du corps (torsion de la colonne vertébrale).
  • Lors du nettoyage, utilisez la vadrouille et les poignées d'extension de l'aspirateur.
  • Lors du lavage et du repassage, le dos doit être droit. Pour ce faire, placez le bassin sur un support haut et utilisez une planche à repasser. N'oubliez pas que les affaires des enfants peuvent être lavées dans une machine à laver.
  • Lors du bain d'un enfant, il est préférable de placer le bain pour bébé sur un support spécial, afin de ne pas trop le plier. Si vous utilisez un bain régulier, il est préférable de vous agenouiller avec une serviette douce sous eux..
  • Suivez les règles d'une bonne nutrition, afin de ne pas prendre de poids, car le surpoids est un fardeau important pour la colonne vertébrale.

Exercices pour le dos pendant la grossesse

Une attention particulière doit être portée à l'activité physique: leur objectif est de renforcer les muscles du dos, corset naturel de la colonne vertébrale. Parmi les nombreuses séries d'exercices disponibles, dont certaines ne peuvent être correctement exécutées qu'avec l'aide d'un physiothérapeute, nous proposons un complexe simple composé d'un petit nombre d'exercices légers visant à étirer et à renforcer les muscles de l'abdomen et du dos. Si vos muscles du dos et de l'abdomen sont forts, vous pouvez compter sur une bonne posture et une bonne position corporelle..

Vous pouvez commencer à faire de l'exercice à partir de ce complexe 4 à 6 semaines après l'accouchement, selon votre état. Avant de commencer à faire de l'exercice, réchauffez vos muscles avec une légère charge aérobie (comme la marche). Si vous ressentez de la douleur, arrêtez de faire de l'exercice et consultez votre médecin..

1. Étirement. Allongez-vous sur le sol avec un petit rouleau d'environ 10 cm de diamètre sous le bas du dos (cela pourrait être une couverture de bébé tordue). Cette position aide la colonne vertébrale à rester dans une position physiologique, pas à créer une pression supplémentaire sur les disques intervertébraux. La jambe gauche repose sur le sol, soulevez la jambe droite tout en tenant la cuisse avec vos mains. Dans cette position, étirez le pied vers le plafond pour ressentir une tension à l'arrière de la cuisse. Effectuez l'exercice 3 fois pendant 30 secondes, d'abord avec une, puis avec l'autre jambe.

2. "Le dos du chat." Tenez-vous à quatre pattes, en baissant librement la tête. Soulevez la partie centrale du dos, en la cambrant avec une arche. Maintenez cette position pendant 5 secondes. Répétez l'exercice 10 fois.

3. "L'arrière d'un chameau." Position de départ - debout à quatre pattes. Levez la tête, baissez le dos. Maintenez cette position pendant 5 secondes. Répétez l'exercice 10 fois.

4. "Half Bridge". Position de départ - allongé sur le dos avec les genoux pliés, les pieds sur le sol. Contraction des muscles abdominaux, poussez le bas du dos et le bassin vers le haut. Maintenez cette position pendant 5 secondes, puis détendez-vous et abaissez votre bassin au sol. Effectuez deux séries de 10 répétitions.

Si, malgré tous vos efforts, la douleur ne disparaît pas, vous n'avez pas besoin d'attendre - consultez un médecin. Ceci est particulièrement important si la nature de la douleur a changé: des douleurs périodiques douloureuses ont commencé à avoir le caractère de "lumbago" ou se sont déplacées vers le membre inférieur. Le médecin vous aidera à évaluer la nature de la douleur et à choisir le traitement nécessaire et sûr..

Puis-je nager avec des maux de dos pendant la grossesse??

L'activité la plus efficace pour décharger la colonne vertébrale est la natation. L'eau rend le corps léger, presque en apesanteur, flexible et élastique, dans l'eau, il est plus facile d'effectuer des exercices visant à renforcer les muscles des hanches, des fesses, du périnée et, bien sûr, du dos. L'aquagym est sans aucun doute la charge la plus douce et la plus équilibrée du corps. La natation a également un effet bénéfique sur le système nerveux, l'eau soulage le stress et la fatigue, renforce et durcit le corps de la mère.

Pour les maux de dos pendant la grossesse, ce qui suit est interdit:
l'élévation ensemble des deux jambes en position couchée;
rotation des hanches;
étirement avec l'installation de jambes sur la barrière;
tout étirement nécessitant des mouvements rapides et saccadés.

En Savoir Plus Sur La Planification De La Grossesse