Ce n'est un secret pour personne que chaque femme enceinte rêve d'une grossesse heureuse et d'un accouchement facile. Cependant, malheureusement, les désirs ne coïncident pas toujours avec la réalité. Les changements et les troubles du corps féminin peuvent provoquer diverses maladies qui, à leur tour, menacent le développement normal des futures miettes. Il existe des problèmes plus graves, qui provoquent souvent des fausses couches spontanées ou des naissances prématurées. Par exemple, l'insuffisance isthmique-cervicale (ICI), dont nous voulons parler dans la publication d'aujourd'hui.

Qu'est-ce qu'un IPC?

L'insuffisance cervicale est l'une des causes les plus courantes de travail prématuré. Cette condition est caractérisée par le fait que l'isthme et le col de l'utérus pendant la grossesse ne font pas face à la charge croissante. Normalement, l'anneau musculaire cervical devrait maintenir le fœtus dans la cavité utérine pendant la période de gestation, mais avec ICI, l'anneau musculaire ne remplit pas sa fonction, ce qui provoque l'ouverture de l'utérus et crée un risque de fausse couche.

L'ICI fonctionnel peut se développer dans le contexte d'une augmentation de la teneur en hormones sexuelles mâles dans le corps féminin et se forme le plus souvent à 16-27 semaines de gestation. En raison du développement du CII, une pression excessive sur le col de l'utérus se produit, en particulier lors de grossesses multiples.

Les infections intracrâniennes traumatiques se développent lors d'avortements ou d'autres interventions intra-utérines. Avec de telles manipulations, l'intégrité de l'anneau musculaire du cou est endommagée, c'est pourquoi une cicatrice de connexion se forme. Dans le même temps, le tissu conjonctif, contrairement au tissu musculaire, n'est pas libre de s'étirer et de se contracter. En outre, la cause du développement d'un ICI traumatique peut être des ruptures utérines survenues lors de naissances précédentes.

Isthmique - insuffisance cervicale

Bien sûr, si le médecin fait diagnostiquer à une femme enceinte une insuffisance isthmique-cervicale, il sera très difficile pour la femme enceinte de rester calme dans une telle situation, mais c'est très important. Une telle pathologie pendant la grossesse peut entraîner une fausse couche à tout stade de la grossesse, une infection du fœtus. En général, la condition est dangereuse. Mais, bien sûr, il y a des chances que ces malheurs vous contournent avec un tel diagnostic. Voyons donc quel type d'insuffisance isthmique-cervicale est et quoi en faire..

Qu'est-ce que ISTIMICO - INSUFFISANCE CERVICALE (ITSN)

Faisons les choses correctement. Pendant toute la durée de la grossesse, le fœtus se trouve dans la cavité utérine, où il se développe activement et avec succès. Entre l'utérus et le vagin, il y a, pour ainsi dire, une connexion, c'est le col, en latin - col. Tout au long de la grossesse, ce cou protège le fœtus, empêchant la naissance prématurée, un bouchon muqueux protecteur spécial est formé à l'intérieur, qui protège le bébé de la microflore vaginale et d'autres facteurs externes et des infections possibles. À l'intérieur du col de l'utérus se trouve le canal cervical. Du côté où ce canal est adjacent à la cavité utérine, il y a un pharynx interne, et du côté où il est adjacent à la cavité vaginale, le pharynx externe. Toute cette «construction» veille fermement à la santé de l'enfant à naître et seulement plus près de la naissance, le col se ramollit, se dilate, le bouchon muqueux sort, tout cela permet à l'enfant de passer en toute sécurité par le canal de naissance.

Cependant, parfois dans ce système pour une raison ou une autre, une défaillance se produit et le col de l'utérus est incapable de faire face à sa tâche. Elle commence à révéler beaucoup plus tôt que la date limite. En cas d'expansion du canal cervical, un tube muqueux protecteur ne se forme pas à l'intérieur, mais cela menace l'infection intra-utérine du fœtus. Cette condition pathologique est appelée insuffisance isthmique-cervicale..

Raisons de l'IPC

Si nous regardons les statistiques, nous pouvons voir que chez les femmes qui avaient des antécédents d'ICI dans les antécédents de grossesse, la probabilité de cette pathologie dans les grossesses ultérieures augmente, vous imaginez juste, 10 fois. Parmi les causes de fausses couches spontanées, l'ICI occupe l'une des premières positions, il représente 4 à 10% des fausses couches chez les femmes au deuxième trimestre de la grossesse. Par conséquent, si vous avez des antécédents d'ICI, pour le succès d'une nouvelle grossesse, il vous suffit d'identifier sa cause et de la guérir.

Causes organiques de l'insuffisance ischémique-cervicale

La cause principale de l'ICI, en règle générale, est les dommages physiques au col de l'utérus. Cela peut être une naissance complexe, un avortement, une césarienne, un traitement de l'érosion en enlevant une partie du col de l'utérus, une ablation des polypes, en général, tout ce que vous voulez, à la suite de quoi il y a des cicatrices sur le col de l'utérus, des sutures infructueuses. Après des blessures, des fissures et des micro-coupures peuvent se former sur le col de l'utérus. Tous ces «trous» sont rapidement rapiécés par le corps à l'aide de tissu cicatriciel inélastique, qui interfère avec sa pleine activité pendant la grossesse..

Dans le cas où l'un des éléments ci-dessus était dans votre anamnèse, il est conseillé de discuter de ce problème avec un gynécologue. Dans les cas graves, une chirurgie plastique spéciale est effectuée pour former le canal cervical correct. Bien sûr, cela ne se fait qu'avant la grossesse.

Causes fonctionnelles de l'insuffisance ischémique-cervicale

Les raisons fonctionnelles de l'apparition d'un ICN comprennent des problèmes de production d'hormones, à savoir un déséquilibre hormonal dans le corps d'une femme. Cela peut être une surabondance ou une pénurie d'hormones féminines et masculines. Sous l'influence des hormones mâles, le col se ramollit et s'affaiblit, le canal cervical se dilate, tout se raccourcit. De plus, une femme, en règle générale, ne le ressent pas du tout, pas de douleur ni de changements. C'est une surabondance d'hormones sexuelles mâles qui conduit au fait que les femmes, même avant la conception, ont une déficience de la phase lutéale du cycle menstruel, c'est-à-dire que le corps jaune est mal formé. Il se forme après l'ovulation au site de l'œuf libéré. Idéalement, le corps jaune devrait maintenir un équilibre des hormones œstrogène et progestérone en préparation d'une éventuelle grossesse. Mais dans le cas d'une surabondance d'hormones mâles déjà à ce stade, diverses complications peuvent survenir. Par conséquent, si possible, il est conseillé de faire un test sanguin pour les hormones au stade de la planification. Cette condition est assez bien traitée à l'aide de pilules hormonales spéciales, comme recommandé par un médecin..

Causes congénitales de l'insuffisance ischémique-cervicale

Les causes congénitales du développement de l'ICI sont diverses malformations congénitales du développement. Cela peut être le sous-développement de l'utérus, l'utérus du bicorne ou de la selle, l'infantilisme génital. Si de telles anomalies sont détectées, le traitement est effectué avant la grossesse.

Comment identifier l'insuffisance isthmique-cervicale pendant la grossesse

Il n'est possible de détecter une ICI qu'après la conception et le début du développement fœtal, avant la conception de l'ICN, il n'est pas diagnostiqué, et la possibilité de l'apparition de cette pathologie ne peut être supposée.

Le principal danger avec ICI est l'absence de symptômes lorsque cette pathologie se produit. Les femmes ne se soucient de rien, et même en cas de fausse couche provoquée par un ICI, tout se passe rapidement et presque sans douleur, sans contractions utérines.

Le plus souvent, la seule plainte chez les femmes avec ICI est une augmentation des pertes vaginales. Dans ce cas, il y a une suspicion de fuite de liquide amniotique, mais lors de l'examen, il s'avère qu'il s'agit d'un syndrome d'insuffisance.

Pour suggérer que pendant la grossesse, une femme peut développer un ICI, il est possible que lors de l'examen par un gynécologue, elle soit identifiée avec une extension de 1,5-2 cm du col de l'utérus dans son état normal. Les femmes qui ont des antécédents de fausse couche ou de naissance difficile sont également à risque. Dans ces cas, la surveillance d'une femme pendant la grossesse doit être extrêmement prudente. Dans ce cas seulement, le médecin pourra prendre toutes les mesures pour que la grossesse d'une telle femme ne se termine pas.

Le diagnostic d'ICI en début de grossesse ne peut être posé que si tous les examens nécessaires ont été effectués. À savoir:

  • Un examen gynécologique du col est nécessaire;
  • Examen du col de l'utérus par échographie. Une attention particulière doit être accordée à la longueur du col de l'utérus, à son emplacement, à sa consistance et à l'état du canal cervical;
  • Une échographie transabdominale (via l'abdomen) sera préférable, par rapport à une échographie transvaginale (à travers le vagin), cette étude est considérée comme plus fiable dans cette pathologie.

Comment traiter l'insuffisance isthmique-cervicale

Selon le degré de menace, le médecin prescrit un traitement approprié..

Traitement conservateur de l'insuffisance isthmique-cervicale

Si les changements dans le col de l'utérus ne sont pas significatifs, une telle femme se verra prescrire un repos au lit et un repos sexuel complet. Dans le même temps, un soutien médical lui sera prescrit, ce qui réduit le tonus de l'utérus. Il peut s'agir d'injections intraveineuses et de pilules, parfois vous devez mettre des compte-gouttes, tout dépend de la condition d'une femme en particulier. Si la cause de l'ICI est hormonale, on prescrira à la femme des médicaments compensateurs hormonaux pour équilibrer l'équilibre hormonal.

Traitement chirurgical de l'insuffisance isthmique-cervicale

En cas de menace réelle, le médecin peut prendre l'une des mesures suivantes, voire les deux ensemble:

  • Suturer le col de l'utérus. Une telle correction chirurgicale empêche une dilatation cervicale supplémentaire. En règle générale, une telle manipulation est effectuée à environ 17 à 21 semaines de grossesse. Après cette procédure, des antispasmodiques seront prescrits à la femme, ce qui protégera l'utérus de l'hypertonie. Si nécessaire, une antibiothérapie sera prescrite. À l'avenir, une femme avec des points de suture devra subir un examen du col de l'utérus chez le gynécologue environ toutes les 2 semaines à l'aide de miroirs et environ une fois tous les 2 mois pour prélever des frottis du vagin sur la flore et le dos. Les sutures doivent être retirées au plus tard à 37-38 semaines de grossesse, sinon elles peuvent endommager les tissus du col de l'utérus.
  • Une autre façon d'empêcher l'ouverture du col de l'utérus est d'installer un pessaire de déchargement obstétrical en plastique. Il s'agit d'un anneau en plastique hypoallergénique de forme ovale. Il est conçu pour fixer le col de l'utérus, réduit sa charge, l'empêche de continuer à s'ouvrir et aide à la formation du bouchon muqueux. L'anneau est mieux placé à 12-14 semaines de gestation, mais, selon les indications, il peut être placé jusqu'à la 36e semaine de gestation. Dans le cas d'un pessaire, il est nécessaire d'effectuer son traitement une fois toutes les 2-3 semaines. A ce moment, en plus de désinfecter le pessaire lui-même, le médecin détermine sa position, excluant son déplacement. Si une femme qui a un pessaire obstétrique a des plaintes telles que démangeaisons, brûlures, écoulement inhabituel, il est nécessaire de passer une série de tests. Ceci est fait afin d'identifier une éventuelle infection. Normalement, le pessaire est retiré 2-3 semaines avant la naissance prévue, mais dans le cas des plaintes d'une femme ou de toute autre preuve, il est possible de le retirer avant la date prévue.
  • Parfois, les médecins doivent combiner simultanément les deux techniques décrites ci-dessus. Cela se fait généralement dans les cas où les points de suture placés sur la femme ne sont pas en mesure de prévenir une menace possible et l'anneau obstétrique leur est mis pour aider à décharger le col de l'utérus.
  • Parfois, le pessaire obstétrical est considéré comme une prophylaxie. Cela est fait pour les femmes qui ont des antécédents de fausse couche habituelle, de grossesse multiple ou de naissance prématurée.

Prévention de l'insuffisance isthmique-cervicale

Tout dépend de l'état du col de l'utérus avant la grossesse et de l'état du fond hormonal d'une femme avant la conception. Par conséquent, déjà au stade de la planification de l'enfant, il est nécessaire d'exprimer vos inquiétudes au médecin si vous avez un groupe de facteurs de la liste ou même l'un d'eux.

  • L'intégrité des tissus du col de l'utérus est altérée;
  • Il existe un déséquilibre hormonal;
  • Une grossesse précédente s'est terminée par une fausse couche (surtout si elle était indolore);
  • Naissance dure ou longue.

Si vous n'avez pas pu subir d'examen avant la grossesse, lors de l'inscription, assurez-vous de soulever cette question avec votre médecin. Au début de la grossesse, ce diagnostic est très difficile à faire, cela nécessitera des visites régulières chez le médecin et les examens nécessaires.

Bien sûr, l'insuffisance isthmique-cervicale est un diagnostic désagréable et ne promet pas la grossesse la plus facile, mais les statistiques sont de votre côté. 95% des femmes qui reçoivent un diagnostic d'ICI en temps opportun et reçoivent un traitement compétent portent et donnent naissance à des bébés en parfaite santé.

Lisez aussi

Il est difficile d'imaginer des technologies modernes de gestion de la grossesse sans une telle routine familière.

Nous vous invitons non seulement à apprendre des faits intéressants, mais aussi vous-même, semaine après semaine, à observer.

Si, après avoir vu 2 bandelettes sur un test de grossesse, vous, en plus du bonheur, avez peur de l'opportunité.

Insuffisance cervicale: prévention et traitement

Malgré des progrès importants en obstétrique et en gynécologie, toutes les grossesses ne se terminent pas par la naissance d'un bébé en bonne santé.

L'insuffisance cervicale est l'une des causes des fausses couches. Elle représente 30 à 40% de toutes les fausses couches spontanées tardives et les naissances prématurées.

L'insuffisance isthmique-cervicale (ICI) est l'insuffisance ou la défaillance de l'isthme et du col de l'utérus, dans laquelle elle est raccourcie, ramollie et légèrement ouverte, ce qui peut entraîner une fausse couche spontanée. Avec une grossesse normale, le col de l'utérus joue le rôle d'un anneau musculaire qui retient le fœtus et l'empêche de quitter la cavité utérine à l'avance. À mesure que la grossesse progresse, le fœtus grandit, la quantité de liquide amniotique augmente, ce qui entraîne une augmentation de la pression intra-utérine. Avec une insuffisance isthmique-cervicale, le col de l'utérus n'est pas en mesure de faire face à une telle charge, tandis que les membranes de la vessie fœtale font saillie dans le canal cervical, sont infectées par des microbes, puis s'ouvrent, et la grossesse se termine prématurément. Très souvent, une fausse couche survient au deuxième trimestre de la grossesse (après 12 semaines).

Les symptômes de l'ICI sont très rares, car la maladie est basée sur l'ouverture du col de l'utérus, qui se déroule sans douleur ni saignement. Une femme enceinte peut être gênée par une sensation de lourdeur dans le bas-ventre, une miction rapide et des sécrétions muqueuses abondantes des voies génitales. Par conséquent, il est très important de signaler ces symptômes à temps à l'obstétricien-gynécologue enceinte.

ITSN: causes

En raison de l'occurrence, une insuffisance isthmique-cervicale organique et fonctionnelle est isolée.

L'ICI organique se produit après un avortement, un curetage de la cavité utérine. Au cours de ces opérations, le canal cervical est élargi avec un outil spécial, ce qui peut entraîner un traumatisme cervical. Les ruptures cervicales lors des naissances précédentes peuvent également conduire à des ICI organiques. Avec une mauvaise cicatrisation des sutures, le tissu cicatriciel se forme au site des ruptures, ce qui ne peut pas assurer la fermeture complète du col de l'utérus lors de la prochaine grossesse.

Le CII fonctionnel est observé avec l'hyperandrogénie (augmentation de la production d'hormones sexuelles mâles). Sous l'influence des androgènes, le col se ramollit et se raccourcit. Une autre raison de la formation d'un ICI fonctionnel est la fonction insuffisante des ovaires, à savoir une carence en progestérone (une hormone qui soutient la grossesse). Les malformations utérines, les gros fœtus (pesant plus de 4 kg), les grossesses multiples contribuent également à l'émergence des ICI fonctionnels.

ITSN: diagnostic de la maladie

Avant la grossesse, cette maladie n'est détectée que dans les cas où il y a des cicatrices ou des déformations macroscopiques sur le col de l'utérus.

Le plus souvent, l'insuffisance isthmique-cervicale est d'abord diagnostiquée après un avortement spontané de la première grossesse. Une méthode d'identification du CII est un examen vaginal. Normalement, pendant la grossesse, le col est long (jusqu'à 4 cm), dense, dévié en arrière et son ouverture externe (pharynx externe) fermée. Avec ICI, on observe un raccourcissement du col de l'utérus, son ramollissement, ainsi que l'ouverture du pharynx externe et interne. Avec une ICI sévère, lors de l'examen du col de l'utérus, les membranes suspendues de la vessie fœtale se trouvent dans les miroirs. L'état du col peut également être évalué par échographie. À l'aide d'un transducteur à ultrasons, que le médecin insère dans le vagin, la longueur du col de l'utérus est mesurée et l'état du pharynx interne est évalué. La longueur du col, égale à 3 cm, nécessite une échographie supplémentaire en dynamique. Et si la longueur du col est
2 cm, c'est un signe absolu d'insuffisance ischémique-cervicale et nécessite une correction chirurgicale appropriée.

Insuffisance cervicale: traitement

Il est conseillé à une femme enceinte de limiter le stress physique et psycho-émotionnel, de s'abstenir de toute activité sexuelle pendant toute la durée de la grossesse et de ne pas faire de sport. Dans certaines situations, la nomination de médicaments qui réduisent le tonus de l'utérus (tocolytiques) est indiquée. Si les troubles hormonaux étaient à l'origine de l'IPC fonctionnel, ils sont corrigés en prescrivant des médicaments hormonaux.

Il existe deux méthodes de traitement des ICI: conservatrice (non chirurgicale) et chirurgicale.

Le traitement non chirurgical présente plusieurs avantages par rapport à la chirurgie. La méthode est exsangue, simple et sans danger pour la mère et le fœtus. Il peut être utilisé en ambulatoire à tout stade de la grossesse (jusqu'à 36 semaines). Cette méthode est utilisée avec des modifications mineures du col de l'utérus.

La correction non chirurgicale de l'ICI est réalisée à l'aide d'un anneau pessaire-obstétrique (il s'agit d'une conception d'une forme anatomique spéciale avec un anneau de fermeture pour le col). Le pessaire est placé sur le col, réduisant ainsi la charge et redistribuant la pression sur le col, c'est-à-dire il joue le rôle d'une sorte de bandage. La méthode de pose du pessaire est simple, ne nécessite pas d'analgésie et est bien tolérée par la femme enceinte. Lors de l'application de cette méthode, le patient est assuré contre les erreurs techniques pouvant être observées pendant le traitement chirurgical.

Après la procédure d'installation, une femme enceinte doit être sous la surveillance dynamique d'un médecin. Toutes les 3-4 semaines, des frottis vaginaux sont prélevés sur la flore, l'état du col de l'utérus est évalué par échographie. Le pessaire est retiré à 37–38 semaines de gestation. L'extraction est facile et indolore. En cas de taches ou pendant le développement du travail, le pessaire est retiré prématurément.

Actuellement, diverses méthodes de traitement chirurgical des ICI ont été développées..

Avec des changements anatomiques macroscopiques du col de l'utérus dus à de vieilles déchirures (si c'est la seule raison de la fausse couche), un traitement chirurgical en dehors de la grossesse (plastique cervical) est nécessaire. Un an après la chirurgie, une femme peut planifier une grossesse.

Les indications de la chirurgie pendant la grossesse sont des antécédents de fausses couches spontanées, de naissances prématurées, ainsi que d'une insuffisance cervicale progressive: son laxisme, son raccourcissement, l'augmentation de l'écartement du pharynx externe ou de tout le canal du col de l'utérus. La correction chirurgicale de l'ICI n'est pas réalisée en présence de maladies dans lesquelles la grossesse est contre-indiquée (maladies graves du système cardiovasculaire, des reins, du foie, etc.); avec des malformations fœtales identifiées; avec saignement répété des voies génitales.

Dans la plupart des cas, avec ICI, la cavité utérine est infectée par des microbes en raison d'une violation de la fonction d'obstruction cervicale. Par conséquent, avant la correction chirurgicale du col de l'utérus, un test de frottis du vagin à la flore doit être effectué, ainsi qu'une culture bactériologique ou l'étude des voies génitales par PCR. En présence d'infection ou de flore pathogène, un traitement est prescrit..

Le traitement chirurgical consiste à suturer le col de l'utérus à partir d'un matériau spécial. Avec leur aide, une nouvelle ouverture du col de l'utérus est empêchée, ce qui lui permet de faire face à la charge croissante. Le moment optimal pour la suture est la 13-17e semaine de grossesse, cependant, le moment de l'opération est déterminé individuellement, en fonction du moment de l'apparition et des manifestations cliniques du RIC. Avec une augmentation de l'âge gestationnel due à l'insolvabilité du col de l'utérus, un abaissement et un affaissement de la vessie fœtale se produisent. Cela conduit au fait que sa partie inférieure est infectée par des microbes qui se trouvent dans le vagin, ce qui peut entraîner une rupture prématurée de la vessie fœtale et l'écoulement de l'eau. De plus, en raison de la pression de la vessie fœtale, une expansion encore plus importante du canal cervical se produit. Ainsi, la chirurgie en fin de grossesse est moins efficace.

La suture sur le col se produit dans un hôpital sous anesthésie intraveineuse. Dans ce cas, des médicaments ayant un effet minimal sur le fœtus sont utilisés. Après suture du col de l'utérus, la nomination de médicaments qui réduisent le tonus utérin est indiquée.

Dans certains cas, des médicaments antibactériens sont utilisés. Dans les deux premiers jours après la chirurgie, le col et le vagin sont traités avec des solutions antiseptiques. La durée du séjour à l'hôpital dépend de l'évolution de la grossesse et des complications possibles. Habituellement, 5-7 jours après la chirurgie, la femme enceinte peut sortir de l'hôpital. À l'avenir, un suivi ambulatoire est effectué: toutes les 2 semaines, le col est examiné dans les miroirs. Selon les témoignages ou tous les 2-3 mois, le médecin prélève une tache sur la flore. Habituellement, les sutures sont retirées à 37–38 semaines de gestation. La procédure est réalisée dans un hôpital sans anesthésie..

Dans les 24 heures après l'enlèvement des sutures, le travail peut commencer. Si l'accouchement commence aux sutures «défaites», la future mère doit se rendre à l'hôpital le plus proche dès que possible. Dans la salle d'urgence, vous devez informer immédiatement le personnel que vous avez des points de suture sur le col. Les sutures sont retirées quel que soit l'âge gestationnel, car pendant les contractions, elles peuvent éclater et ainsi blesser le col de l'utérus.

Prévention de l'IPC

Si, pendant la grossesse, on vous a diagnostiqué une insuffisance isthmique-cervicale, lors de la planification de la prochaine, assurez-vous de contacter une clinique prénatale. Un obstétricien-gynécologue procédera à des examens, en fonction des résultats desquels il prescrira le traitement nécessaire.

Il est recommandé d'observer un intervalle entre les grossesses d'au moins 2 ans. En cas de grossesse, il est conseillé de s'inscrire à la clinique prénatale dès que possible et de suivre toutes les recommandations prescrites par le médecin. En contactant un médecin à temps, vous offrirez à votre bébé des conditions favorables à sa croissance et à son développement.

Si vous souffrez d'une insuffisance ischémique-cervicale, ne désespérez pas. Un diagnostic en temps opportun, des tactiques de gestion de la grossesse correctement sélectionnées, un régime médical et protecteur, ainsi qu'une attitude psychologique favorable permettront d'informer et d'accoucher d'un bébé en bonne santé.

ICI pendant la grossesse - causes, symptômes et traitement

Les naissances tardives à 22-27 semaines laissent peu de chance au bébé. L'ICI pendant la grossesse est la principale raison de la fausse couche et de la naissance d'un bébé au 2e trimestre: en identifiant la pathologie à temps, il est possible d'empêcher la naissance d'un bébé non viable.

Le raccourcissement du col peut provoquer une naissance prématurée

IPC pendant la grossesse - qu'est-ce que c'est

Jusqu'à 40% de tous les cas de gestation prématurée au cours du 2e trimestre sont dus à l'incapacité du col de fermer la sortie du fœtus. L'IIC pendant la grossesse est une insuffisance fonctionnelle ou organique du col utérin isthmique-cervical, qui se produit dans le contexte de diverses conditions pathologiques de l'utérus et conduit à une naissance prématurée à de courtes périodes de gestation. Normalement, les structures des muscles lisses cervicaux peuvent supporter sans trop de difficulté la pression intra-utérine croissante et la masse croissante du fœtus. Mais en présence de facteurs négatifs existant avant la conception ou apparaissant après la conception, le canal cervical commence à se développer progressivement, ouvrant la sortie et créant des conditions pour un écoulement précoce de l'eau avec le début du travail bien avant la période de gestation optimale.

Causes de la pathologie cervicale

Il existe 2 variantes d'ICI pendant la grossesse:

Dans le premier cas, les raisons sont 2 facteurs - un changement dans le rapport des structures fibreuses et musculaires avec une diminution significative de la quantité de muscle lisse et une insensibilité aux influences hormonales. Dans le second - la raison principale est les conséquences des blessures traumatiques (traitement d'érosion, déchirures lors des naissances précédentes ou avortements). Dans tous les cas, à mesure que la grossesse progresse, un ramollissement et une expansion graduels du cou se produisent, qui ne peuvent pas résister à la pression d'en haut. De plus, l'insuffisance isthmique-cervicale crée des conditions d'infection des membranes (les microbes du vagin peuvent pénétrer librement le bébé), ce qui provoque la décharge précoce du liquide amniotique.

Manifestations et signes de défaillance du circuit intégré

Les problèmes cervicaux peuvent être asymptomatiques - une femme enceinte peut ne rien ressentir jusqu'au tout dernier moment. Mais le plus souvent, l'ICI pendant la grossesse se manifeste par les symptômes suivants:

  1. Sensations de pression dans le bas-ventre;
  2. Douleurs de traction intermittentes.

À l'examen, le médecin remarquera que la longueur de la partie vaginale du col n'est pas normale et sera envoyé pour examen. Les critères d'échographie typiques de l'insuffisance ischémique-cervicale sont:

  • cou court (jusqu'à 29 mm ou moins sur une période pouvant aller jusqu'à 20 semaines);
  • saillie de la vessie fœtale dans le canal cervical;
  • un changement dans le rapport cervical de longueur et de diamètre (moins de 1,2);
  • expansion du canal cervical (10 mm ou plus).

L'échographie doit être effectuée en dynamique afin de constater une dégradation progressive de la situation dans le temps. Les tactiques thérapeutiques dépendent de la durée de la gestation et de la gravité des problèmes de CI.

La suture sur le cou empêchera l'ouverture et la livraison tardive

Tactiques de traitement

L'objectif principal de la thérapie est d'empêcher un accouchement tardif et de créer des conditions pour la naissance d'un bébé à terme. Les ICI pendant la grossesse sont traités en utilisant les méthodes suivantes:

  1. Médicaments - l'introduction de suppositoires vaginaux avec un médicament hormonal qui empêche une nouvelle ouverture du canal cervical;
  2. Non invasif - l'imposition d'un pessaire obstétrique qui empêche le cou de s'ouvrir;
  3. Chirurgie invasive pour suturer la zone du pharynx interne du col de l'utérus.

Pour chaque méthode, il existe des indications et des contre-indications - le médecin choisira la meilleure technique et fera tout son possible pour éviter une issue défavorable de la gestation. Une option de traitement fréquente est une combinaison de plusieurs méthodes (appliquer un pessaire et introduire des bougies, une suture sur le cou et le pessaire).

Le traitement des ICI pendant la grossesse est le moyen le plus efficace de prévenir les pertes de reproduction associées à la naissance d'un fœtus prématuré et non viable.

Insuffisance isthmique-cervicale (ICI)

Insuffisance isthmique-cervicale (ICI)

L'insuffisance isthmique-cervicale est une condition lorsque l'isthme (isthme en latin) et le col de l'utérus («cervex») ne peuvent pas faire face à la charge croissante du fœtus et du liquide amniotique en croissance et commencent à s'ouvrir prématurément. Une telle insuffisance de l'isthme et du col de l'utérus conduit souvent à une fausse couche spontanée au cours du II ou III trimestre de la grossesse.

Insuffisance cervicale

L'insuffisance isthmique-cervicale (ICI) survient assez souvent, chez près d'un tiers des femmes souffrant de fausse couche.

Afin de comprendre comment cette condition se développe, il est nécessaire de rappeler que l'utérus se compose du corps (où le fœtus se développe pendant la grossesse) et du cou qui, avec l'isthme, forme l'une des composantes du canal de naissance lors de l'accouchement. Le col a la forme d'un cylindre ou d'un cône tronqué d'une longueur d'environ 4 cm, du côté du corps de l'utérus il est limité par le pharynx interne et débouche dans le vagin par le pharynx externe. Il se compose de tissu conjonctif et musculaire et, contrairement au corps de l'utérus, où le tissu musculaire prédomine, dans le col de l'utérus, il n'est que d'environ 30%, et il se concentre principalement dans la zone du pharynx interne, formant un sphincter - un anneau musculaire qui devrait contenir le fœtus un œuf dans la cavité utérine. Avec tout dommage à cet anneau musculaire, un ICN se développe.

Allouer l'IPC traumatique et fonctionnel.

IPC traumatique. Au cours de diverses interventions intra-utérines associées à l'expansion précédente du col de l'utérus (avortement, curetage diagnostique, etc.), l'intégrité de l'anneau musculaire cervical peut être endommagée. Au site des dommages, une cicatrice se forme, constituée de tissu conjonctif, incapable de se contracter et de s'étirer. De plus, la formation de tissu conjonctif au niveau du muscle est possible après des ruptures suffisamment profondes du col lors du travail précédent.

Le CII fonctionnel se forme à une période de 11 à 27 semaines de grossesse, mais plus souvent à 16 à 25 semaines. Au cours de cette période de développement fœtal, les glandes surrénales commencent à fonctionner chez le fœtus, sécrétant, entre autres hormones, des androgènes - hormones sexuelles mâles. Si cette quantité supplémentaire d'hormones sexuelles mâles «tombe dans le sol» du niveau déjà élevé d'androgènes d'une femme enceinte, alors sous leur influence, le col se ramollit, se raccourcit et s'ouvre. Dans le même temps, le ton de l'utérus peut être normal et une femme, si elle ne visite pas régulièrement un médecin, peut ne pas être consciente de la formation de son ICI.

Le vagin est peuplé de nombreuses bactéries. Cette circonstance est d'une grande importance avec l'insuffisance isthmique-cervicale déjà formée. Lorsque le col est raccourci et légèrement ouvert, l'œuf fœtal s'infecte, les membranes perdent de leur force et le débit de liquide amniotique prématuré.

Le mécanisme de l'avortement spontané pendant l'ICI est qu'en raison du raccourcissement et du ramollissement du col de l'utérus, de l'écartement du pharynx interne et du canal cervical, l'ovule fœtal perd son soutien physiologique dans le segment inférieur de l'utérus. Avec une augmentation de la pression intra-utérine à mesure que la grossesse se développe, les membranes fœtales font saillie dans le canal élargi du col de l'utérus, s'infectent et s'ouvrent, après quoi l'œuf fœtal est expulsé de la cavité utérine (c.-à-d., Fausse couche spontanée).

En l'absence de grossesse, un ICI organique peut être diagnostiqué par hystérosalpingographie (examen de contraste aux rayons X de l'utérus), qui est réalisée dans la deuxième phase du cycle menstruel. Avec des modifications anatomiques macroscopiques du col de l'utérus dues aux larmes, un traitement chirurgical est nécessaire avant la grossesse: effectuer une plastie cervicale. Lorsque la grossesse survient chez les femmes qui ont subi une chirurgie plastique du col de l'utérus, l'accouchement est effectué par césarienne. Avec un ICN fonctionnel ou organique qui ne nécessite pas de chirurgie reconstructive, la préparation de la prochaine grossesse comprend un examen bactériologique approfondi du contenu du canal cervical et une antibiothérapie pendant 2-3 cycles menstruels en combinaison avec la physiothérapie. En cas de troubles hormonaux (hypofonction ovarienne, hyperandrogénie), une thérapie pathogénique appropriée est effectuée.

Il est possible de reconnaître un ICI chez une femme enceinte à temps uniquement lors de l'examen d'une femme sur un fauteuil. Dans notre clinique, nous utilisons tout le nécessaire pour la détection rapide de cette condition dangereuse. Le diagnostic d'ICI pendant la grossesse peut déjà être établi lors de l'examen du col de l'utérus à l'aide d'échantillons vaginaux et d'un examen vaginal. Le médecin peut d'abord identifier le ramollissement et le raccourcissement du col de l'utérus, puis l'écart béant du pharynx externe du col de l'utérus et le prolapsus de la vessie fœtale. Dans les cas douteux, une échographie spéciale est réalisée: la longueur du col de l'utérus et l'état du pharynx interne sont mesurés avec une sonde vaginale. La longueur du col est inférieure à 2 cm et le diamètre du pharynx interne supérieur à 1 cm sont considérés comme des signes échographiques de l'ICI.

Pour le traitement du RIC chez les femmes enceintes, des méthodes chirurgicales et conservatrices peuvent être utilisées. Le traitement chirurgical comprend l'imposition d'une suture avec un porte-monnaie sur le col de l'utérus. L'opération est généralement effectuée au cours de la période de la 16e à la 18e semaine de grossesse; dans les derniers stades de la grossesse avec des manifestations cliniques prononcées de l'ICI, elle est moins efficace.

Les méthodes de traitement non opératoires comprennent l'utilisation de divers pessaires vaginaux (anneaux Goge, anneaux Meyer). Les méthodes conservatrices ont plusieurs avantages: elles sont exsangues, extrêmement simples et peuvent être utilisées en ambulatoire, mais avec des manifestations sévères d'ICI, elles ne sont pas très efficaces. Dans le même temps, les pessaires peuvent également être utilisés après l'opération - pour réduire la pression sur le col et prévenir les complications (fistules, ruptures du col).

Insuffisance cervicale

Parfois, il arrive qu'une grossesse normale se termine soudainement déjà plus près du milieu du terme. Les raisons qui ont provoqué ce phénomène sont nombreuses, mais nous parlerons dans cet article de l'insuffisance isthmique-cervicale.

Pourquoi ça arrive?

Pour comprendre les causes de ce qui se passe, rappelez-vous les leçons d'anatomie. L'utérus est un organe musculaire creux qui, pendant la grossesse, peut augmenter plusieurs fois et former un récipient confortable pour un bébé en développement.

L'utérus se compose du corps et du cou, la frontière entre eux est appelée l'isthme. Le col de l'utérus est un cylindre organique de la part de l'utérus par le pharynx interne et de la partie du vagin par l'extérieur. La couche musculaire de l'utérus est beaucoup plus puissante que les muscles du col de l'utérus.

En fait, dans le cou des muscles seulement 30%, et ceux-ci sont principalement concentrés dans la région du pharynx interne, formant un anneau de verrouillage assez puissant - le sphincter. Si le sphincter remplit pleinement ses fonctions, le col de l'utérus est capable tout au long de la grossesse de garder le bébé en croissance dans l'utérus.

Les récepteurs, qui sont situés en grand nombre dans l'utérus et le col de l'utérus, deviennent plus sensibles à l'action des hormones plus proches de la naissance, grâce à quoi l'anneau musculaire du cou se ramollit, les tissus acquièrent la capacité de s'étirer, le col de l'utérus à la naissance s'ouvre progressivement et le bébé naît.

Parfois, une condition se développe lorsque le col de l'utérus et l'isthme ne sont pas en mesure de maintenir le fœtus en croissance dans la cavité utérine jusqu'à ce qu'il soit pleinement fonctionnel. Cette condition est appelée insuffisance isthmique-cervicale..

Raisons du développement de la condition

Selon ce qui a provoqué le développement de l'échec, il est divisé en organique et fonctionnel.

Le CII secondaire (organique) est une affection qui se développe après une lésion traumatique du col de l'utérus. Cela se produit après l'accouchement, l'avortement ou d'autres manipulations, par exemple - après un curetage diagnostique. Le tissu conjonctif qui est apparu à l'endroit de la rupture ne peut pas se contracter, ce qui signifie qu'il empêche la fermeture complète du pharynx interne, ne permettant pas au sphincter de remplir pleinement ses fonctions.

Un ICI fonctionnel se développe avec des troubles hormonaux. En outre, la condition peut être avec un col de l'utérus congénitalement court, ou avec une pression excessive sur le col pendant une grossesse multiple. L'excès d'androgènes dans le corps d'une femme enceinte affecte négativement la capacité du sphincter à réduire.

Qui est à risque?

Il existe un certain nombre de facteurs qui augmentent considérablement le risque de développer un ICI, de sorte que les femmes chez lesquelles elles surviennent sont isolées dans un groupe distinct et observées plus attentivement..

Ces facteurs comprennent:

  • une histoire de ruptures cervicales;
  • augmentation de la production d'hormones sexuelles mâles par les glandes surrénales (hyperandrogénie);
  • diverses malformations génitales
  • sous-développement des organes génitaux;
  • deux fœtus ou plus dans l'utérus;
  • polyhydramnios, ainsi que de gros fruits.

Calendrier de développement

Le plus souvent, la maladie se développe au cours du deuxième trimestre de la grossesse (16-27 semaines), moins souvent, en particulier en cas de grossesse multiple, le col commence à «abandonner» de 11 à 12 semaines.

La raison du développement d'une insuffisance à partir de 16 semaines est probablement le début de la production d'hormones par les glandes surrénales du fœtus et, par conséquent, le col de l'utérus ne peut pas résister à l'effet total d'un grand nombre d'hormones.

Mais la raison du développement de l'ICI à partir de 11 semaines, très probablement, est une pression mécanique accrue sur le cou.

Ce qui se manifeste?

Malheureusement, une telle clinique n'est pas particulière à l'ICI - le pharynx interne s'ouvre progressivement, sans douleur. Dans le même temps, la femme ne soupçonne même pas que quelque chose menace sa grossesse. Les femmes enceintes particulièrement prudentes peuvent prêter attention à la lourdeur apparente dans le bas de l'abdomen, dans le bas du dos, ainsi qu'à une augmentation des écoulements muqueux du vagin.

Le col légèrement ouvert expose le pôle inférieur des membranes fœtales qui, au contact de l'environnement vaginal, s'infectent, perdent de leur force et de leur fonction protectrice, et éclatent. Cela implique la sortie de liquide amniotique et le début du travail.

À la réception

Pour contrôler l'état du col de l'utérus, un examen de routine par un gynécologue d'une femme sur une chaise gynécologique est suffisant. Par conséquent, toutes les femmes enceintes devraient consulter un médecin personnel en temps opportun pour se limiter aux mauvaises surprises. Selon les normes de gestion de la grossesse, à un certain moment, la visite d'une femme à la clinique prénatale, en plus de mesurer le ventre, la pression artérielle, le poids et la consultation en fonction des résultats des tests, devrait également inclure un examen bimanuel, qui évalue également l'état du col de l'utérus.

Si, après l'examen, le médecin doute de la bonne capacité de soutien du cou, il peut envoyer la femme enceinte à une échographie, où la longueur du cou, la largeur du canal cervical et le diamètre du pharynx interne seront déterminés par cervicométrie..

Traitement

Lors de l'établissement d'un diagnostic d'ICI pour des mesures thérapeutiques, vous devez procéder immédiatement.

Si l'ICI se développe avec un déséquilibre hormonal, le médecin peut parfois commencer par corriger le fond hormonal. Les résultats du traitement deviennent apparents après 1-2 semaines. Si l'effet d'un traitement conservateur est absent, ou s'il s'est initialement développé dans le contexte d'une lésion traumatique du cou, des méthodes de correction plus efficaces seront recommandées à la femme enceinte.

Une méthode à laquelle une période chirurgicale est déjà assez longue - des sutures circulaires sont appliquées au col de l'utérus. La méthode a prouvé son efficacité, son faible caractère invasif et son innocuité pour un fœtus enceinte ou en développement.

Avant la procédure, la femme enceinte est examinée, après suture les 2-3 premiers jours, les sutures et la muqueuse vaginale sont traitées avec une solution antiseptique. Après la suture, les femmes doivent être examinées chaque semaine par un gynécologue. Les points de suture sont retirés, avec une évolution favorable de la grossesse à 37-38 semaines. La procédure peut être effectuée à la fois dans un hôpital et dans une clinique prénatale. L'accouchement et la période post-partum chez les femmes après correction chirurgicale de l'ICI se déroulent, comme chez les femmes sans ICI.

Un repos au lit strict est nécessaire lors de la correction de l'intracycline avec une vessie fœtale affaissée. Après une telle intervention, la femme enceinte devra observer le repos au lit pendant un certain temps et prendre certains médicaments.

Pour une telle intervention, comme pour toute manipulation chirurgicale, un certain pourcentage de complications est autorisé. Parfois, la «suture» des sutures est possible, lorsque l'utérus est souvent tonique et que les fils traversent le tissu. De plus, les sutures sont un excellent endroit pour la reproduction des bactéries, par conséquent, une surveillance constante de leur état est nécessaire - la collecte des frottis avec rééducation ultérieure.

De nos jours, les experts préfèrent de plus en plus la correction de l'ICI à l'aide du pessaire de déchargement - il s'agit d'un anneau de déchargement spécialement conçu en matériaux biologiquement inertes. La structure du pessaire prend en compte de manière optimale la structure anatomique d'une femme. Il y a trois pessaires en vente, ce qui vous permet d'utiliser le médecin pour choisir la taille optimale pour chaque femme enceinte.

Le pessaire redistribue la pression directement du col de l'utérus au plancher pelvien, la paroi avant de l'utérus.

Comme les coutures, le pessaire nécessite une surveillance constante de la flore et une réorganisation périodique. Le pessaire est également retiré à la semaine 38..

Et les sutures chirurgicales et un pessaire ne sont imposés qu'après un examen médical en l'absence de contre-indications.

La correction de l'ICI n'affecte pas directement le développement du fœtus, mais après cela, une insuffisance fœto-placentaire, une hypoxie fœtale peut se développer et le risque d'infection augmente si les recommandations de la femme enceinte ne sont pas suivies et que la visite du médecin est tardive.

Insuffisance cervicale: causes, traitement, grossesse et accouchement

La fausse couche n'est pas seulement un problème obstétrical, mais aussi un drame familial et personnel, les expériences intérieures les plus profondes.

De tous les cas de fausse couche, un pourcentage assez important tombe sur la condition, appelée insuffisance isthmique-cervicale (ICI) ou insuffisance cervicale.

Qu'est-ce que l'insuffisance cervicale??

Le mot "isthme", dont dérive ce terme, désigne une petite zone entre le col de l'utérus et son corps, le point le plus étroit par lequel la cavité utérine communique avec le canal cervical et l'environnement extérieur. L'isthme et le col utérin pendant la grossesse ont, entre autres, un autre rôle - la fonction d'obturateur. C'est cette partie de l'utérus qui est responsable de la rétention fœtale.

Normalement, le col de l'utérus, comme disent les médecins, ne mûrit que pour la naissance elle-même: sa consistance change et la lumière du canal augmente à une taille telle que vous pouvez sauter la naissance d'un enfant.

L'insuffisance cervicale est une violation de sa fonction de «fermeture», qui est directement liée au raccourcissement du col de l'utérus. Dans ce cas, la partie interne du canal cervical - le pharynx interne de l'utérus - se dilate, la vessie fœtale se brise et la grossesse est interrompue.

Causes de l'insuffisance ischémique-cervicale

Le ICN résulte d'une diminution absolue de la longueur du col de l'utérus. Les causes conduisant à un raccourcissement du cou peuvent être divisées en deux grands groupes:

1. ICN congénital - en raison de toute violation flagrante de la structure de l'utérus, présente chez une femme depuis la naissance. Il s'agit notamment de l'infantilisme génital ou des malformations de l'utérus. L'insuffisance cervicale congénitale est généralement associée à d'autres problèmes gynécologiques, également causés par des anomalies anatomiques. Ces femmes ont souvent des problèmes de conception, des irrégularités menstruelles se produisent..

2. L'ICI acquise est beaucoup plus courante, car elle est toujours secondaire, et il existe de nombreuses raisons conduisant à la formation d'une insuffisance cervicale au cours de la vie. Ceux-ci incluent, mais ne sont pas limités à:

  • Procédures de diagnostic et de traitement traumatiques, y compris ceux dans lesquels une opération a été réalisée sur le col avec retrait de sa partie, ainsi qu'après avortements, hystéroscopie, conisation du col;
  • Les changements organiques dans le col de l'utérus sont des situations où toute maladie cervicale antérieure a laissé sa marque et a conduit à une violation flagrante de l'anatomie dans cette partie de l'utérus. Les changements organiques dans cette situation sont toujours associés à un traumatisme. Les raisons:
    • Naissance traumatique accompagnée d'une rupture du cou et d'une fusion subséquente avec formation de déformations cicatricielles.
    • L'infériorité fonctionnelle du col utérin est, en règle générale, une conséquence des troubles hormonaux. Il est observé avec une fonction ovarienne insuffisante ou avec ce que l'on appelle hyperandrogénie - une condition lorsque le contenu des hormones sexuelles mâles est augmenté dans le corps d'une femme. Elle survient également avec des maladies systémiques du tissu conjonctif (lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, etc.)

Complications et danger d'insuffisance isthmique-cervicale

Il faut dire que le raccourcissement du col utérin lui-même est asymptomatique, et il existe certaines difficultés pour diagnostiquer l'ICI, en particulier, la circulation tardive des femmes.

Dans le cas d'une grossesse sur fond d'ICI, le principal danger est l'interruption prématurée de la grossesse au cours des trimestres II et III. Étant donné que le corps de la femme n'est pas encore prêt pour l'accouchement à de tels moments, ils passent complètement de manière non physiologique et s'accompagnent d'une multitude de complications. Ainsi, les complications de l'ICI comprennent:

  • Avortement spontané prématuré;
  • Saignement
  • Rupture des membranes (amnios);
  • Infection du fœtus avec développement de septicémie, chorioamnionite.

Symptômes, signes, diagnostic d'insuffisance cervicale

Malgré le fait que l'ICI soit l'une des principales causes de fausse couche, la grossesse elle-même ne s'accompagne d'aucun symptôme typique de la menace d'interruption. Ce n'est qu'avec une étude ciblée que vous constaterez que le col est plus court qu'il ne devrait l'être.

Un point important qui peut inciter le médecin à réfléchir à l'ICI est la présence dans l'historique de données sur les fausses couches spontanées antérieures et les naissances prématurées survenues au cours des II ou III trimestres de la grossesse.

Quel que soit le nombre de grossesses, les méthodes d'examen suivantes pour le patient aident à diagnostiquer l'ICI:

  • Examen des doigts vaginaux: permet d'évaluer la longueur du col de l'utérus, l'état du canal cervical et sa perméabilité, ainsi que de détecter les changements cicatriciels du col de l'utérus.
  • Examen du col de l'utérus dans les miroirs: permet de voir le pharynx externe élargi et béant, à partir duquel la vessie fœtale peut faire saillie.
  • L'échographie: est la principale méthode de diagnostic précoce et de surveillance continue du degré d'ICI. Dans ce cas, vous pouvez voir l'ensemble du col de l'utérus, évaluer son état, ainsi que l'état du canal cervical. Les signes d'ICI sont une diminution de la longueur du col à 25 mm ou moins, ainsi que l'ouverture du canal cervical (cervical) de plus de 9 mm.

Traitement de l'insuffisance isthmique-cervicale

Il convient de souligner que la détection d'un raccourcissement du col de l'utérus ou la présence de cicatrices macroscopiques dans celui-ci n'indique pas toujours en soi qu'un tel cou ne retiendra pas le fœtus en croissance.

Seule une intervention chirurgicale peut avoir un effet actif sur l'ICI, dont le but est de renforcer davantage le segment inférieur de l'utérus et d'empêcher son ouverture excessive pendant la grossesse. Deux types d'opérations sont généralement utilisés à cet effet:

  • Suturer le col de l'utérus avec une suture circulaire à cordelette (prolongée) (opération de MacDonald ou opération de V.M. Sidelnikova);
  • Imposer plusieurs sutures distinctes sous la forme de la lettre «P» le long du périmètre du col (opération de A.I. Lyubimova et N.M. Mamedalieva);

Après avoir cousu le col de l'utérus avec du matériel de suture non résorbable, une femme se voit prescrire une courte cure d'antibiotiques avec un effet minimal sur le fœtus (généralement des pénicillines) ou des antiseptiques locaux.

De plus, pour réduire l'activité de l'utérus, des médicaments sont prescrits qui détendent les muscles utérins et réduisent ainsi la charge sur la zone de l'opération - antispasmodiques (drotavérine), adrénomimétiques (hexoprénaline), antagonistes calciques (vérapamil).

Dans la semaine suivant la chirurgie, une femme est observée dans un hôpital, après quoi elle est sortie. Les points de suture au cou ne sont retirés, à nouveau, à l'hôpital que devant la naissance elle-même - à 37–38 semaines. Dans l'intervalle entre l'opération et le retrait des sutures, la femme enceinte est en ambulatoire et est examinée toutes les deux semaines par un obstétricien pour une clinique prénatale.

De telles opérations ne sont pas effectuées pour toutes les femmes enceintes avec un raccourcissement détecté du col de l'utérus. Une indication pour une intervention chirurgicale est une combinaison de signes anamnestiques et cliniques, à savoir:

  • La présence d'une femme enceinte ayant des antécédents de fausses couches spontanées ou de naissances prématurées;
  • La présence de signes d'ICI détectés cliniquement (examen vaginal) et instrumentaux (échographie transvaginale).

Malheureusement, il existe des contre-indications générales pour effectuer des opérations de ce type - des conditions où l'opération elle-même peut faire plus de mal, la réaliser est impossible ou prolonger la grossesse est inappropriée. Ceux-ci inclus:

  • Saignement survenant pendant la grossesse;
  • L'incapacité à réduire le tonus accru de l'utérus avec des médicaments;
  • Processus inflammatoires infectieux des organes pelviens au stade aigu;
  • Malformations congénitales du fœtus;
  • Toute maladie grave dans laquelle une grossesse prolongée peut menacer la vie de la mère - par exemple, un traitement par gestose inadapté, une progression de l'insuffisance cardiaque ou respiratoire, une maladie rénale, une maladie mentale, etc..

Les complications de l'opération peuvent être typiques - saignement, infection du fœtus avec développement de chorioamnionite, ainsi que spécifiques, qui incluent l'éruption des tissus de l'utérus en croissance avec du matériel de suture, la formation de fistules et d'escarres au site de suture. Si, pour une raison quelconque, les sutures ne sont pas retirées à temps, avant le début du travail, il peut même y avoir une rupture circulaire et même une séparation complète du col de l'utérus..

Il convient de noter que le traitement chirurgical des ICI est efficace dans 85 à 95% des cas, ce qui est un très bon indicateur.

Parmi les méthodes de traitement minimalement invasives pour les ICI, il convient de mentionner l'utilisation d'un pessaire, un anneau spécial en plastique ou en silicone qui est porté sur le col de l'utérus. Le pessaire obstétrique est également appelé anneau Mayer - du nom de l'obstétricien qui a proposé son utilisation. Son efficacité est également assez élevée. Le pessaire peut être utilisé en cas de contre-indications à la chirurgie..

En dehors de la grossesse, les femmes diagnostiquées avec un ICI peuvent subir une chirurgie plastique cervicale dans certains cas - par exemple, une chirurgie Yeltsov-Strelkov en présence d'une fistule cervico-vaginale ou lors de la restauration d'un canal cervical endommagé.

L'évolution de la grossesse et de l'accouchement avec insuffisance cervicale

Parmi les manifestations de l'accouchement prématuré chez les femmes avec ICI, la grossesse se déroule généralement et ne présente aucun signe spécifique.

Très rarement, une femme peut se plaindre d'une sensation de plénitude, de pression, d'inconfort dans le bas-ventre. Si cela se produit et qu'une fausse couche spontanée commence, les complications susmentionnées surviennent, dont les plus dangereuses sont des saignements et une infection ascendante.

Pour prolonger la grossesse, il est très important de maintenir un régime médical et protecteur et d'exercer une surveillance médicale régulière.

Une caractéristique spécifique du cours est l'ICI pour les grossesses multiples: il progresse très rapidement et commence le plus souvent après 22 semaines de grossesse. Et si dans le cas des jumeaux, les opérations qui renforcent le col de l'utérus sont montrées, alors pour les femmes enceintes avec des triplés, cette question n'est pas définitivement résolue: les triplets se développent si vite que les sutures ne peuvent pas contenir la charge croissante et traverser. Le problème des ICI dans les grossesses multiples est maintenant très courant, car c'est une grossesse qui accompagne souvent la fécondation in vitro.

Si une femme en dehors de la grossesse a subi une chirurgie plastique du col pour ICI, la seule méthode d'accouchement sûre dans ce cas est une césarienne.

En Savoir Plus Sur La Planification De La Grossesse