Une grossesse peut-elle être fausse? L'imaginaire ou la pseudo-grossesse survient dans la pratique gynécologique, bien que rarement assez. Ce n'est pas une simulation de symptômes gestationnels, mais un trouble psychophysiologique dans lequel une femme subit tous les changements neuroendocriniens fondamentaux inhérents à une vraie grossesse.

Signes de pathologie

Une fausse grossesse chez la femme se traduit par des changements du système endocrinien et des changements végétatifs qui imitent une vraie grossesse. Les principaux symptômes de cette pathologie sont les suivants:

  • saignement menstruel retardé ou écoulement mineur;
  • tous les signes de toxicose (hypersalivation, nausées et vomissements, perversion des habitudes alimentaires, somnolence, irritabilité);
  • gonflement des seins, parfois avec du colostrum
  • constipation et flatulence;
  • une augmentation de la couche de graisse sous-cutanée dans la paroi abdominale, compensée par cela et une formation accrue de gaz, une augmentation de l'abdomen;
  • gain de poids;
  • sensation de mouvement fœtal due à une motilité intestinale excessive.

Tous les principaux signes de pseudo-grossesse persistent pendant plusieurs mois (généralement pas plus de 4). Mais des épisodes plus longs peuvent survenir, accompagnés de fausses contractions qui imitent le début du travail. Une aussi longue imitation du processus de gestation est très rare, mais de tels cas ne sont pas exclus.

Les causes du phénomène

La nature du développement de la pseudo-grossesse n'a pas été suffisamment étudiée. On pense que les principales causes de ce phénomène résident dans des facteurs psychologiques et émotionnels. Ils provoquent un trouble des systèmes nerveux et endocrinien, entraînant des changements somatiques.

La combinaison d'un fort désir de devenir enceinte en présence de toute restriction à cela conduit au développement d'une pathologie chez les personnes sujettes à:

  • aux conditions névrotiques;
  • les troubles mentaux;
  • hystérie.

L'incitation au développement de manifestations de pseudo-gestation peut servir de:

  • avoir des amis ou des parents avec succès;
  • problèmes avec son mari et désir de le garder;
  • perte d'enfant.

Il existe plusieurs groupes de femmes incluses dans les catégories de risque pour le développement de cette pathologie:

  1. Femmes âgées de 35 à 40 ans souffrant d'infertilité et suivant un traitement prolongé et non concluant.
  2. Les femmes qui paniquent ont peur d'avoir des enfants qui ne veulent absolument pas tomber enceintes.
  3. Femmes atteintes de troubles névrotiques et de pathologie endocrinienne (myome, kyste ovarien, menstruations et autres).

Cette condition se développe chez les personnes ayant une psyché labile sous l'influence de stimuli externes importants. Le déséquilibre hormonal dans le corps, résultant d'une dépression nerveuse, conduit à une cascade de manifestations caractéristiques du développement de l'embryon dans l'utérus d'une femme.

Aussi étrange que puisse paraître la question de savoir si une pseudo-grossesse se produit chez l'homme, elle a le droit d'exister. Le syndrome de grossesse imaginaire ou syndrome de Kuwad peut être observé chez les représentants du sexe fort avec une "organisation mentale fine", en sympathie active avec leurs partenaires.

Diagnostique

Étant donné que les tests de grossesse peuvent être faussement positifs dans cette situation. Et cela renforce la croyance du patient dans la conception qui a eu lieu, non seulement un examen approfondi est nécessaire, mais aussi la bonne attitude prudente de la part des spécialistes. Une grossesse imaginaire est diagnostiquée sur la base de:

  • examen gynécologique;
  • test d'urine hCG.
  • diagnostic par ultrasons;
  • radiographie pelvienne.

À la suite de l'examen, le gynécologue détermine l'absence de signes caractéristiques de l'apparition du processus gestationnel:

  • le col n'a pas de teinte cyanotique caractéristique;
  • l'utérus n'est pas hypertrophié, ses tissus ne se ramollissent pas.

L'échographie vous permet de déterminer si l'embryon est fixé à l'extérieur de l'utérus et s'il existe des pathologies provoquant la maladie décrite. La pseudo-grossesse doit être différenciée du développement ectopique de l'embryon, des tumeurs, de l'imitation de la grossesse et de la décoloration du processus de véritable gestation.

Traitement

Dans les cas bénins, cette condition ne nécessite pas de traitement spécifique. Une explication compétente et correcte de la situation par le gynécologue suffit. Un point important pour rétablir l'état normal du patient est le soutien des proches.

Si vous soupçonnez des pathologies endocriniennes pour un choix compétent de tactiques de traitement, une femme est envoyée pour consultation avec un endocrinologue. Si la patiente s'accroche obstinément à sa conviction qu'elle porte un enfant, elle a besoin des conseils d'un psychothérapeute, d'un neurologue ou d'un psychologue.

Si une patiente développe une maladie dans un contexte de troubles mentaux, elle a définitivement besoin d'une consultation avec un psychothérapeute. Ces personnes, lorsqu'elles démystifient leurs illusions, surtout si cela n'est pas fait correctement, sont sujettes à des dépressions aiguës et à des suicides. Habituellement, avec un traitement approprié, cette pathologie ne se développe pas..

Fausse grossesse

L'auteur du matériel

La description

Fausse grossesse - un trouble psychophysiologique basé sur la croyance erronée d'une femme en présence d'une grossesse.

L'essence de ce phénomène est qu'une femme, sur la base de ses symptômes, qui sont caractéristiques d'une vraie grossesse, a une croyance persistante, mais erronée, qu'elle attend un bébé. Cette maladie, en règle générale, affecte les femmes avec une suspicion élevée et d'autres troubles émotionnels. Physiquement, ce phénomène s'accompagne de la disparition des menstruations, de l'apparition de toxicoses, de la croissance des glandes mammaires et du volume abdominal, ainsi que d'une augmentation du poids corporel. Ces changements physiologiques sont également caractéristiques d'une vraie grossesse, donc une femme n'a aucun doute sur son état.

Les causes des fausses grossesses ne sont actuellement pas entièrement comprises. On pense que le développement de la pathologie considérée est basé sur des facteurs psycho-émotionnels qui provoquent des troubles somatiques, autonomes et endocriniens. En règle générale, les femmes qui ont une fausse grossesse rêvent vraiment de devenir mère. À l'inverse, les jeunes filles qui ont peur de la grossesse peuvent, dans certains cas, développer une fausse grossesse. Les femmes à risque de 35 à 40 ans, souffrant d'infertilité, ont longtemps tenté sans succès de tomber enceinte. De plus, les femmes qui ont perdu un enfant sont également à risque car elles subissent un stress psycho-émotionnel associé à la perte. Selon certaines observations, une fausse grossesse peut être détectée chez les femmes atteintes de troubles endocriniens ou de maladies gynécologiques (fibromes utérins, kystes ovariens, etc.).

Il est curieux que le faux syndrome de grossesse chez l'homme soit également possible dans le cas d'une vraie grossesse de leurs épouses. Cela affecte les hommes atteints d'un psychisme infantile-hystérique. En même temps, ils ressentent pleinement tous les symptômes caractéristiques de leur partenaire.

Lorsque le problème est adressé à un spécialiste, le pronostic est généralement favorable. Cependant, dans certains cas, une femme connaît de graves crises émotionnelles qui sont plus difficiles à gérer. En particulier, des dépressions nerveuses peuvent survenir lorsque, selon les calculs d'une femme, un enfant était censé naître, mais cela, bien sûr, ne s'est pas produit..

Symptômes

Dans la plupart des cas, cette pathologie survient chez les femmes en âge de procréer qui ont subi un stress associé à la naissance d'enfants. Par exemple, le stress peut être associé à une fausse couche récente, à la mort d'un nouveau-né ou à l'infertilité. De plus, l'apparition d'une fausse grossesse est possible chez les jeunes filles qui ont terriblement peur de tomber enceintes. De plus, une grossesse imaginaire peut être due à une sexualité réprimée, à un surmenage physique et psycho-émotionnel, à l'épuisement et même à une longue séparation d'avec un être cher.

Les manifestations de fausse grossesse ne sont pas très différentes de la grossesse ordinaire, mais toutes les illusions sont dissipées lors de la première visite chez le gynécologue. Les symptômes de fausse grossesse les plus courants sont les suivants:

  • absence de menstruations ou de légères pertes vaginales, principalement des taches;
  • augmentation mammaire;
  • nausées Vomissements;
  • changement d'humeur rapide, irritabilité accrue, larmoiement;
  • gain de poids;
  • une augmentation du volume de l'abdomen;
  • formation de lordose - courbure de la colonne vertébrale dans le plan sagittal, convexe vers l'avant;
  • il y a parfois une fausse sensation de mouvement fœtal.

Les symptômes durent généralement de quelques semaines à 9 mois. Cependant, il y a des cas où une femme présente des symptômes d'une fausse grossesse pendant plusieurs années.

Diagnostique

Lorsque des symptômes caractéristiques apparaissent, une femme passe tout d'abord un test de grossesse, qui montre un résultat négatif. À l'avenir, pour confirmer la grossesse, la femme va chez le gynécologue. Au cours de la conversation, le médecin recueille des données sur les symptômes inquiétants, les maladies antérieures, la durée du cycle menstruel, découvre la date de la dernière menstruation. Il procède ensuite à un examen gynécologique, qui comprend les éléments suivants:

  • examen des organes génitaux externes (la nature de la racine des cheveux, le développement des petites lèvres et des petites lèvres, la présence d'écoulement pathologique des voies génitales, les dommages, l'enflure et les nodules sont évalués);
  • une étude utilisant un miroir gynécologique (la muqueuse du vagin et du col de l'utérus est examinée, un grattage de la membrane muqueuse du col de l'utérus est effectué pour un examen cytologique);
  • recherche à deux mains (bimanuelle) (permet de diagnostiquer les maladies de l'utérus et de ses appendices, ainsi que d'établir la présence et la durée de la grossesse).

Chez les femmes ayant une fausse grossesse, lors de l'examen gynécologique, les changements objectifs dans les organes génitaux qui se produisent pendant la grossesse ne sont pas détectés.

Comme vous le savez, pendant la grossesse, la gonadotrophine chorionique (hCG) est déterminée dans l'urine. Cette glycoprotéine est sécrétée par les cellules trophoblastiques du placenta. La synthèse de l'hCG est effectuée les 6-8 jours après la fécondation de l'ovule et ne dépend pas du lieu de la grossesse. Avec une fausse grossesse, l'hCG dans l'urine n'est pas déterminée, ce qui aide également à exclure la grossesse chez une femme.

Pour éliminer complètement la présence d'une grossesse, la femme est envoyée pour une échographie, grâce à laquelle il est possible d'établir l'absence de visualisation de l'œuf fœtal dans la cavité utérine.

Traitement

Une condition telle qu'une fausse grossesse, en règle générale, ne nécessite pas de traitement spécifique. Dans ce cas, il est important d'expliquer très délicatement à la femme son état. De plus, le soutien et les soins des proches sont nécessaires. Si nécessaire, un cours de psychothérapie est prescrit, car des leçons individuelles avec un spécialiste qualifié aideront à stabiliser l'état général de la femme. Lors d'une conversation avec un psychothérapeute, on est capable de trier ses expériences intérieures et aussi de trouver une solution à un problème.

Dans le contexte du traitement, les symptômes d'une fausse grossesse sont éliminés, y compris le cycle menstruel normal. Si le cycle menstruel ne se rétablit pas, le médecin prescrit des médicaments hormonaux. Dans de tels cas, les contraceptifs oraux combinés (COC) sont souvent utilisés, au cours desquels il est nécessaire de suivre strictement toutes les recommandations du médecin traitant. De plus, des sédatifs, des tranquillisants ou des antidépresseurs peuvent être prescrits parmi les médicaments pour aider une femme à faire face au stress psycho-émotionnel. Pour le renforcement général du corps, des complexes vitamines-minéraux sont utilisés, dont la forme combinée vous permet de saturer complètement le corps avec toutes les vitamines et minéraux nécessaires.

De plus, des méthodes de traitement non pharmacologiques peuvent être prescrites:

  • massage. L'utilisation de diverses techniques d'effets mécaniques manuels ou matériels sur la surface du corps fournit des effets relaxants, toniques et antispasmodiques prononcés;
  • réflexologie - une méthode de physiothérapie basée sur l'effet sur les points réflexogènes. L'impact peut être effectué non seulement à l'aide d'aiguilles, mais également en appuyant sur les doigts, des impulsions électriques et d'autres méthodes;
  • l'aromathérapie est une méthode de médecine alternative basée sur l'inhalation d'air saturé d'huiles essentielles. Dans le traitement de la neurasthénie, certaines huiles essentielles à effet calmant sont utilisées. En conséquence, le stress est éliminé, la capacité de travail est augmentée, la qualité du sommeil est améliorée;
  • l'électrosommeil est un sommeil thérapeutique qui se produit sous l'influence des impulsions de courant, qui provoquent l'inhibition des connexions sous-corticales dans les tissus cérébraux. Des électrodes spéciales sont appliquées sur les yeux fermés et derrière les oreilles, pendant lesquelles la personne ressent une pulsation ou de légers picotements. La durée du sommeil varie de 30 minutes à 2 heures. Il est recommandé d'utiliser cette procédure tous les jours ou tous les deux jours..

Médicament

Les sédatifs comprennent le brome et les produits à base de plantes. Le mécanisme d'action des bromures est l'activation des processus d'inhibition dans le cortex cérébral. La durée d'administration du bromure est de 14 jours à 1 mois. Actuellement, la nomination de bromures n'est pas si courante, car de nombreux effets secondaires se produisent lors de leur prise. De plus, avec une utilisation prolongée de fortes doses de bromures, un empoisonnement du corps se produit, qui s'accompagne des symptômes suivants:

  • tremblement de la main;
  • somnolence accrue;
  • perte d'appétit ou son absence totale;
  • rhinite;
  • conjonctivite;
  • hallucinations visuelles ou auditives;
  • troubles de la parole.

La préférence est donnée aux préparations à base d'herbes naturelles afin de minimiser les effets systémiques des produits chimiques sur le corps, réduisant ainsi le risque d'effets secondaires. Par exemple, le médicament bien connu à base de valériane - valevigran. Ce médicament est utilisé pour le stress mental et physique, l'anxiété, qui s'accompagne d'une fatigue accrue, de l'inattention, de formes légères de troubles du sommeil. Il a un effet hypnotique calmant et doux, ne provoque pas de dépendance et n'inhibe pas la fonction psychomotrice. Il convient également de noter que le cycle d'administration, contrairement aux bromures, est de 1 à 2 mois, ce qui est associé à l'effet cumulatif du médicament.

En l'absence d'effet clinique après la prise de sédatifs, des médicaments plus puissants sont prescrits - des tranquillisants. Ce sont des sédatifs qui peuvent non seulement éliminer le stress émotionnel, mais aussi soulager une personne de la peur et de l'anxiété. Leur mécanisme d'action est l'inhibition des structures cérébrales responsables de la régulation des réactions émotionnelles. Ces médicaments ont un certain nombre de contre-indications d'utilisation, et des effets secondaires de gravité variable peuvent également apparaître sur le fond de leur administration. C'est pourquoi il est extrêmement important de ne pas utiliser ces fonds sans ordonnance d'un médecin, ainsi que de suivre attentivement toutes les recommandations du médecin, de ne pas modifier indépendamment la posologie et la fréquence de prise du médicament.

Avec le développement de la dépression, des antidépresseurs sont prescrits, dont l'effet est d'améliorer l'humeur et l'état mental général. L'efficacité de ces médicaments est observée dans les conditions d'anxiété. Les antidépresseurs sont prescrits par un médecin, la sélection du médicament est faite individuellement pour chaque patient. Il est important de suivre les recommandations du médecin et en aucun cas de ne pas ajuster indépendamment la posologie du médicament et la fréquence d'administration. Il est également nécessaire de se rappeler que ces médicaments ne peuvent pas être annulés à l'insu du médecin. Le fait est qu'en cas d'annulation brutale, des symptômes désagréables peuvent survenir (syndrome de sevrage). Ils se manifestent sous la forme d'une grippe, de nausées, d'insomnie, de léthargie ou d'hyper excitation. Parfois, il y a des troubles mentaux (délires, hallucinations).

Les complexes vitamines et minéraux (Complivit, Vitrum, Pikovit, Triovit, Undevit) aident à saturer le corps avec les vitamines et minéraux nécessaires, ce qui améliore considérablement les propriétés protectrices du corps. Il existe de nombreux représentants de complexes vitamino-minéraux, qui dans leur composition contiennent une certaine combinaison d'oligo-éléments utiles.

Des contraceptifs oraux combinés peuvent être prescrits pour restaurer le cycle menstruel. Ces médicaments inhibent l'ovulation, aident à réduire la contractilité des trompes de Fallope, modifient la consistance de la glaire cervicale et provoquent une hypoplasie endométriale, ce qui crée des conditions défavorables à la conception. Dans le contexte de la prise de ces médicaments, des nausées, une sensibilité mammaire accrue, une aménorrhée ou des maux de tête peuvent survenir. Il est également important de noter que l'œstrogène, qui fait partie des contraceptifs oraux combinés, active le mécanisme de coagulation sanguine, ce qui augmente considérablement le risque de thromboembolie. Ces médicaments sont prescrits strictement individuellement. Auparavant, le gynécologue examine le patient, puis prescrit des tests pour les hormones et ce n'est qu'après avoir reçu leurs résultats que le choix d'un médicament spécifique.

Remèdes populaires

Le confort psychologique est souvent la clé d'une solution réussie au problème, il est possible de l'atteindre non seulement avec un traitement médical, mais aussi avec des remèdes populaires. Il existe de nombreuses façons simples et abordables qui peuvent réduire le stress et le soulager, soulageant ainsi les symptômes.

À l'heure actuelle, l'utilisation de thé avec l'ajout d'une herbe médicinale à effet sédatif est assez courante. Ces herbes comprennent:

  • camomille pharmaceutique. Diverses études visant à étudier les propriétés curatives de la camomille ont révélé que cette plante a de légers effets sédatifs et antidépresseurs, et a également un effet antispasmodique sur les muscles lisses, réduit le tonus des vaisseaux sanguins et a un effet antiseptique. La durée de la prise de thé à la camomille ou de tout autre remède populaire avec l'ajout de fleurs de camomille (décoction, infusion) est en moyenne de 3 mois. Le cours de l'administration peut varier en fonction de la gravité des symptômes;
  • menthe poivrée. Il a également un effet calmant, contribue à l'endormissement rapide, donne une sensation de vigueur. De plus, les produits à base de menthe poivrée régulent la circulation sanguine artérielle et veineuse, stimulent le tractus gastro-intestinal et ont des effets antiseptiques, diurétiques et laxatifs. Il est recommandé de boire du thé à la menthe quotidiennement pendant 1 mois, si nécessaire, le traitement est prolongé;
  • Melissa officinalis. La principale richesse de cette plante réside dans ses actions sédatives, anti-inflammatoires et antidépressives. Son arôme agréable de menthe et de citron rafraîchit, apaise et donne de la vitalité en même temps. De plus, les fonds basés sur Melissa officinalis ont des effets antispasmodiques, anti-inflammatoires, immunomodulateurs, antiviraux et antibactériens. Il convient de noter que le développement d'un effet sédatif prononcé est observé après 1 à 2 semaines après le début de l'utilisation du thé avec l'ajout de mélisse. Il est également important de comprendre que l'effet attendu ne deviendra perceptible qu'avec une administration systématique, sinon l'effet clinique ne se produira pas.

Qu'est-ce qu'une fausse grossesse et pourquoi cela se produit

L'instinct de maternité commence à se manifester chez les femmes dès le plus jeune âge. Jouant avec des poupées, les bébés reproduisent instinctivement les mouvements des mères qui bercent ou nourrissent leurs enfants. Malheureusement, ayant mûri, certains d'entre eux ne parviennent pas à réaliser leurs rêves.

Le désir de devenir mère de certaines femmes particulièrement impressionnables est si grand qu'elles ont le sentiment d'une fausse grossesse. Dans le même temps, le facteur psychologique affecte également les manifestations physiologiques: une femme ressent tous les signes d'une vraie grossesse et, à l'examen par un gynécologue, un col de l'utérus ramolli et élargi peut induire en erreur même un médecin. Un tel trouble rare affecte seulement une petite partie de la belle moitié de l'humanité. Néanmoins, il est connu depuis longtemps et nécessite une aide qualifiée..

Pourquoi une fausse grossesse se produit-elle?

Il est simple d'expliquer les raisons psychologiques pour lesquelles une grossesse imaginaire se produit chez la femme. Le plus souvent, un tel syndrome apparaît chez les femmes suspectes et extrêmement impressionnables qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas tomber enceintes. Mais pourquoi le facteur psychologique est soutenu par des raisons physiologiques, les scientifiques n'ont toujours pas entièrement compris.

Les médecins suggèrent qu'une grossesse imaginaire se produit sous l'influence d'une hypophyse en combinaison avec un déséquilibre hormonal et des troubles mentaux mineurs. Sous un effet aussi complexe, une femme commence à ressentir clairement tous les signes de la grossesse.

Le syndrome de fausse grossesse survient pour les raisons suivantes:

  • Un fort désir d'avoir un enfant qui ne prend pas vie à cause de problèmes de conception;
  • Tentatives infructueuses de porter le bébé: mort-né du bébé, fausses couches, congélation du fœtus;
  • Problèmes dans la vie de famille, lorsque la femme essaie de maintenir le conjoint à un niveau subconscient en raison de la naissance du bébé;
  • Grossesse d'un proche parent ou d'une petite amie;
  • Psyché instable d'une femme, excitabilité excessive;
  • La période précédant le début de la ménopause, qui se caractérise par un déséquilibre hormonal, conduisant à des troubles mentaux;
  • La peur de la grossesse, si forte qu'une femme ne peut penser à rien d'autre;
  • Modifications pathologiques du système endocrinien ou processus tumoraux dans l'utérus ou les ovaires.

C'est-à-dire que la raison pour laquelle une fausse grossesse se développe est double:

La psychosomatique, étant le principal facteur de développement de la maladie, «stimule» le corps à la manifestation de signes de conception. L'état de la conception imaginaire est similaire dans ses manifestations à l'effet placebo: quel que soit le médicament que le patient prend, il ressent un soulagement des symptômes de la maladie, et parfois il en est complètement guéri.

Si les organes reproducteurs présentent les écarts les plus insignifiants par rapport à la norme, le facteur psychologique les renforcera, conduisant à des signes imaginaires de conception. Ainsi, le développement d'une aménorrhée secondaire (absence de règles), accompagné d'un épuisement physique ou psychologique, est perçu par les femmes comme une grossesse.

Soit dit en passant, la fausse grossesse est un phénomène courant dans le monde animal, que l'on retrouve le plus souvent chez les chiens, c'est-à-dire chez les animaux ayant une intelligence.

Les névroses, les psychoses et l'hystérie servent de fond favorable au développement de la maladie..

Fausse grossesse chez les femmes: symptômes et signes

Les signes d'une fausse grossesse sont difficiles à distinguer des sensations ressenties par une femme vraiment enceinte. Après tout, la pseudo-grossesse s'accompagne de changements végétatifs et endocriniens, qui sont observés avec une vraie grossesse.

Nous listons les faux signes de début de grossesse:

  • Absence de cycle menstruel ou apparition de petites pertes vaginales ponctuelles;
  • Élargissement et gonflement des seins, douleur aux mamelons;
  • Toxicose le matin, qui se manifeste non seulement par des nausées, mais aussi par des vomissements;
  • Salivation excessive;
  • Une augmentation du poids corporel, qui est enregistrée précisément en raison de l'abdomen;
  • Changement dans le coude de la colonne vertébrale;
  • La démarche change;
  • La fatigue apparaît;
  • Souvent, l'humeur change;
  • Les préférences gustatives changent;
  • Dans le bas du dos, il y a des sensations de traction douloureuses.

Les troubles du système endocrinien peuvent être si forts qu'un test peut également «croire» à une fausse grossesse, montrant un résultat positif. Et un peu plus tard, si la fausseté de la situation n'est pas détectée à temps, la femme peut clairement sentir même le bébé bouger dans son estomac. Certes, de telles situations sont extrêmement rares..

Le plus souvent, la maladie dure environ trois mois, car avant cette période, une femme doit consulter un médecin pour l'enregistrement. À ce moment, il s'avère que les symptômes de la femme apparaissent - une fausse grossesse.

Diagnostic de grossesse imaginaire

Étant donné que tous les signes d'une fausse grossesse chez la femme ne sont pas différents de l'état réel, un examen visuel par un gynécologue n'aidera pas à poser le bon diagnostic. Les histoires de toxicose sévère, d'hypertrophie mammaire et la date de la dernière menstruation ne permettent pas de douter de la véracité des paroles de la femme.

De plus, un examen gynécologique ne peut pas toujours réfuter ses allégations. En raison de nombreuses pathologies ou maladies gynécologiques, un examen visuel par un médecin peut ne pas révéler le début imaginaire de la conception, car les signes de grossesse (une augmentation de l'utérus et un ramollissement du cou) peuvent être trompeurs même pour un spécialiste expérimenté..

Par souci de justice, il convient de noter que de tels changements cardinaux dans le corps sont extrêmement rarement diagnostiqués. Le plus souvent, une grossesse imaginaire est reconnue même au stade de la réalisation d'un test à domicile ou d'un examen gynécologique. Les doutes restants seront dissipés par le matériel et les études cliniques: diagnostic par ultrasons et test sanguin pour déterminer le niveau d'hCG dans le corps. Vous aurez également besoin d'un test sanguin biochimique, qui révèlera la concentration d'hormones importantes, dont la quantité excessive provoque des sensations d'apparition d'une conception en développement.

Si, à l'aide d'un test sanguin, il est possible d'exclure complètement la possibilité de conception, la procédure d'échographie aidera non seulement à détecter l'absence de développement d'un fœtus dans la cavité utérine, mais également à identifier d'éventuels changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Il s'agit notamment de maladies dangereuses causées par la formation d'une tumeur dans la cavité utérine ou une pathologie ovarienne..

N'oubliez pas que dans ce cas, il est extrêmement important de diagnostiquer différentiellement, sans exclure la possibilité d'une fécondation extra-utérine ou d'une grossesse gelée. Par conséquent, comme diagnostic, la radiographie abdominale sous forme de vue d'ensemble est souvent également utilisée..

Traitement des fausses grossesses

Après qu'une fausse grossesse chez la femme a été diagnostiquée à l'aide d'études matérielles et cliniques (c'est-à-dire qu'il n'y a aucune raison de douter de l'absence d'une véritable conception), un traitement adapté à la situation sera nécessaire.

Premièrement, dans tous les cas, un tel patient aura besoin de l'aide psychologique d'un professionnel. Il n'est pas facile d'imaginer l'état d'une femme qui, pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, était convaincue qu'elle portait un enfant sous son cœur et a découvert que ce n'était pas le cas. Le désespoir, l'incompréhension, les doutes sur sa propre adéquation et son refus de croire en tout ce qui s'est passé sont une liste incomplète d'émotions qui la submergent en ce moment.

Une attitude heureuse et compréhensive du gynécologue dans cette situation est l'une des principales composantes du traitement. Le médecin doit expliquer à la femme que de telles situations se sont produites non seulement avec elle, dire ce qui a causé de tels symptômes frappants. Souvent, vous avez besoin de l'aide de spécialistes en psychologie: un psychologue ou un psychothérapeute qui utilisent des techniques suggestives, comportementales et cognitives. L'acupuncture et l'acupression ont fait leurs preuves. À l'aide de ces procédures, un effet sur les points réflexes se produit et les relations neurohumorales dans le corps sont restaurées.

Des médicaments sont prescrits dans des cas exceptionnels lorsqu'il est nécessaire de renforcer la méthodologie de l'exposition psychologique. Le plus souvent, nous parlons de sédatifs, ainsi que d'antidépresseurs..

Les relations familiales sont tout aussi importantes en ce moment. Le soutien du conjoint, des parents proches et des amis aidera la femme à récupérer plus rapidement. Dans tous les cas, les parents doivent comprendre que le processus de guérison peut prendre beaucoup de temps..

Deuxièmement, si une maladie qui nécessite un traitement approprié a provoqué une imitation si vive de la grossesse, vous devez la commencer immédiatement. Le déséquilibre hormonal est régulé par l'endocrinologue, qui prescrit des médicaments hormonaux combinés. Les problèmes du plan gynécologique sont résolus par le gynécologue. Dans le cas du développement de processus tumoraux, une thérapie immédiate doit être prescrite, ce qui arrêtera la maladie dangereuse.

La fausse grossesse est reconnue comme une maladie rare mais pertinente, à la suite de laquelle se manifestent des troubles psychosomatiques de nature différente. Vous ne devriez pas considérer une telle femme comme une menteuse, car elle croit sincèrement que sa conception a eu lieu. L'attitude bienveillante et compréhensive des autres envers ce problème aidera la patiente à récupérer rapidement et à commencer à vivre pleinement, car les signes de pseudo-grossesse après le traitement ne se répètent jamais..

Fausse grossesse chez la femme

Une fausse grossesse est une condition psycho-physiologique dans laquelle une femme est convaincue qu'elle est vraiment enceinte et éprouve même vraiment les symptômes de la grossesse lorsqu'elle est réellement absente. Il est intéressant de noter que même dans de très rares cas, les hommes peuvent présenter une pseudo-grossesse avec de nombreux signes, ce qui indique leur infantilité et une suspicion accrue, et parfois même le développement de la schizophrénie.

La nature de la fausse grossesse n'est pas bien comprise aujourd'hui. Les médecins pensent qu'il s'agit d'une maladie mentale. Cependant, il a une manifestation complètement physiologique et les médecins ne peuvent pas encore l'expliquer..

Signes de fausse grossesse

La pseudo-grossesse commence presque comme la vraie. Une femme a des changements hormonaux dans le corps, les seins augmentent, le colostrum apparaît, les menstruations peuvent cesser ou de légères taches peuvent apparaître. Elle se sent malade, ses habitudes alimentaires changent, elle devient irritable, se fatigue rapidement. L'abdomen pendant une fausse grossesse peut également commencer à se développer en raison d'une augmentation des gaz. Augmente et poids. Et les plus suspects affirment même ressentir des mouvements fœtaux.

Il convient de noter que la femme pseudo-enceinte ne prétend pas être enceinte, mais la ressent et la ressent vraiment.

Une pseudo-femme enceinte peut observer l'un de ces symptômes. Et dans de rares cas, une telle fausse conception peut être confirmée par un test de grossesse. Cependant, déjà lors du premier examen, le gynécologue dissipera toutes les illusions d'une femme. Le cas échéant, il prescrira des études complémentaires, notamment échographiques.

Causes de la pseudo-grossesse

Les fausses grossesses sont également appelées suspectes ou hystériques, car elles se développent chez des femmes suspectes très sensibles dans le contexte d'expériences émotionnelles fortes ou de chocs mentaux. Ces femmes éprouvent de fortes émotions positives ou négatives lorsqu'elles pensent à avoir un enfant. Habituellement, les femmes après 35 ans qui veulent vraiment tomber enceintes, mais en vain, connaissent cette condition. Dans chaque cas individuel, il peut y avoir des raisons particulières:

  • une femme espère maintenir une relation conjugale pendant la grossesse;
  • une femme rêve d'un bébé, mais ne tombe pas vraiment enceinte;
  • une femme a déjà tué un enfant ou a fait des fausses couches dans le passé;
  • la sœur ou un ami proche de la femme est tombée enceinte, ce qui l'a beaucoup affectée émotionnellement;
  • une femme approche de la période de ménopause, mais n'a pas encore d'enfants;

De plus, une pseudo-grossesse peut se développer en raison d'une peur panique de la conception et de l'accouchement ou d'une forte réticence à avoir des enfants. Mais parfois, elle survient dans un contexte de maladies physiques réelles, telles que des troubles du système endocrinien ou des formations tumorales dans la région pelvienne.

Une telle fausse grossesse est surtout courante chez les animaux, mais jusqu'à récemment, elle n'était pas si rare chez l'homme. Aujourd'hui, les fausses grossesses sont de moins en moins enregistrées, mais il y a encore des cas.

Traitement des fausses grossesses

Malgré le fait que la pseudo-grossesse soit une maladie, elle dure rarement longtemps (maximum jusqu'à 3-4 mois) et nécessite rarement un traitement. Habituellement, pour ramener une femme à un état normal, une explication médicale compétente et compétente, un soutien et une compréhension des proches suffisent - progressivement, tous les symptômes d'une fausse grossesse disparaissent d'eux-mêmes.

Mais dans certains cas, les femmes enceintes imaginaires ne perçoivent pas la réalité et refusent de croire au diagnostic. Si une femme persiste, se tient fermement seule ou se comporte de manière inappropriée, elle reçoit une aide psychiatrique. Parfois, il est également nécessaire de contacter un endocrinologue.

Il est à noter qu'après le premier cas de fausse grossesse, une femme ne développe presque plus jamais un tel état.

Fausse grossesse chez la femme ou syndrome de Kuwad chez l'homme: les causes de la manifestation de la pathologie, comment déterminer s'il existe un test positif pour une fausse grossesse et à quelle vitesse il peut être guéri

Une grossesse imaginaire peut survenir pour certaines raisons. Le syndrome peut se développer non seulement chez les femmes, mais aussi chez les hommes.

Fausse grossesse: symptômes, causes et traitement

Une fausse grossesse (imaginaire, psychologique ou fausse grossesse) est un trouble mental dans lequel le corps émet par erreur des symptômes de grossesse.

Ce syndrome rare est plus fréquent chez les femmes, cependant, il y a des moments où un homme se sent enceinte à la fois psychologiquement et physiquement.

Les raisons

La grossesse imaginaire est un syndrome connu depuis des siècles. Auparavant, cette incidence était plus élevée, car pendant des siècles, une femme n'était considérée que comme une mère et son existence était considérée comme inutile si elle ne pouvait pas fonder une famille. Une femme moderne a une tonne d'autres responsabilités et problèmes. De plus, grâce aux progrès technologiques, de nombreuses femmes ayant des problèmes de fertilité peuvent devenir enceintes.

  • peur que le mari ne parte s'il n'y a pas d'enfant;
  • désir incontrôlé de tomber enceinte;
  • fausses couches;
  • infertilité;
  • solitude;
  • décès d'un enfant;
  • faible estime de soi;
  • abus sexuel dans l'enfance;
  • stress émotionnel;
  • peur de tomber enceinte (rare);
  • la ménopause et le désir d'avoir un bébé.

La cause exacte de cette condition est difficile à déterminer, car ce syndrome se manifeste comme une combinaison de facteurs hormonaux, psychologiques, physiologiques et physiques..

Syndrome de Kuwad chez l'homme: causes

Curieusement, les hommes peuvent également ressentir des symptômes de la maladie. Cependant, dans le sexe fort, cela se produit généralement en raison d'un sentiment très identifié avec un partenaire. Ces troubles psychosomatiques se développent dans le contexte de toutes les expériences d'une femme enceinte. Si elle ressent des nausées, une faiblesse matinale et d'autres symptômes qui apparaissent en portant un enfant, son décrochage le ressentira également..

Une des raisons de ce comportement se poursuit depuis l'enfance. Dans les familles où le garçon est élevé par une mère ou où l'opinion du père n'est absolument pas prise en compte, l'enfant développe une modification des qualités masculines. Souvent, ces hommes à l'âge adulte se lient étroitement à leur mère, puis à leur femme.

Comment est la fausse grossesse chez les femmes et les hommes

Avec le développement du syndrome, les deux partenaires éprouvent approximativement les mêmes symptômes. Plus précisément, tout ce que le représentant du beau sexe est transmis à son homme.

Manifestations chez une femme:

  1. la menstruation disparaît;
  2. la poitrine grossit et picotements;
  3. le cou se ramollit;
  4. l'estomac se développe;
  5. augmente le poids;
  6. gonflement des membres;
  7. toxicose, des étourdissements apparaissent;
  8. troubles du sommeil et de l'appétit.

Ces symptômes physiques et psychologiques affectent souvent négativement l’état général de la femme..

Manifestations chez l'homme:

  • mal de crâne;
  • dépression;
  • difficulté à s'endormir;
  • gonflement des extrémités;
  • toxicose matinale;
  • gain de poids.

Dès qu'une femme accouche, tous les symptômes de son mari cessent.

Diagnostic de pseudo-grossesse

Lorsqu'une femme faisant une fausse couche entre à l'hôpital, certains des symptômes physiques peuvent même être induits en erreur par un médecin expérimenté. Dans ce cas, un diagnostic complet est prescrit.

Test de grossesse

Si le test montre deux rayures dans la manifestation de ce syndrome, il peut y avoir plusieurs raisons.

Les principaux sont:

  • a eu un avortement ou une fausse couche récemment;
  • prendre des médicaments pour l'infertilité;
  • kyste de l'ovaire;
  • infection urinaire.

Comment est déterminé

Étant donné que le test peut montrer le mauvais résultat, et cela ne fait que renforcer la foi de la femme qu'elle porte un enfant sous son cœur, un examen approfondi sera nécessaire.

  • examen gynécologique;
  • Ultrason
  • tests sanguins et urinaires;
  • radiographie pelvienne.

Après un examen approfondi, le gynécologue pourra enfin déterminer l'absence de grossesse.

Cyanose cervicale

Après un examen gynécologique, la patiente qui a inventé et cru qu'elle portait un enfant révélera immédiatement le fait qu'il n'y a pas de changements objectifs dans les organes génitaux internes - cyanose (cyanose) du col et du vagin. Ce fait devrait alerter le médecin, car ce symptôme est l'un des premiers de la grossesse.

Traitement

Convaincre une femme dans une grossesse imaginaire est difficile. Après tout, le trouble est associé à un trouble mental. Il y aura peu de conversations avec le gynécologue, donc une consultation avec un psychologue sera nécessaire. Le médecin effectuera un traitement, qui comprendra une conversation et la prise de sédatifs (Valériane, Sedafiton, Agripaume).

S'il est révélé que les symptômes d'une fausse grossesse se développent dans le contexte d'un changement du fond hormonal, des médicaments hormonaux (Duphaston, Utrozhestan ou Pugeron) seront prescrits.

Aspect psychologique

La nouvelle d'une grossesse imaginaire déprime souvent une femme et même des pensées suicidaires apparaissent. En ce moment, il devrait toujours y avoir des proches qui peuvent soutenir et entourer avec soin.

Afin d'identifier la pseudo-grossesse à temps, vous devez contacter le gynécologue avec les premiers signes d'une "situation intéressante". Habituellement, le traitement ramène la femme à ses sens et ne se répète plus.

Quelle est et combien de temps dure une fausse grossesse pour les femmes?

Les fausses grossesses sont rares chez les femmes et, selon les statistiques, elles diminuent de plus en plus en raison du développement des technologies de diagnostic médical.

Une grossesse fausse ou imaginaire (pseudo-grossesse) est une pathologie associée à la pleine conviction d'une femme qu'elle est enceinte. Cette condition est liée à l'apparence émotionnelle et mentale du trouble..

Causes de la fausse grossesse

Jusqu'à aujourd'hui, malgré la minutie de l'étude de cette question, les raisons précisément établies du développement de cette pathologie n'existent pas encore. De nombreux chercheurs en médecine associent cette condition à des troubles du système hormonal et à des troubles du système psycho-émotionnel du corps d'une femme.

Il reste inexplicable que lors d'une fausse grossesse les manifestations physiologiques soient les mêmes que lors d'une grossesse saine normale.

En règle générale, le développement d'une fausse grossesse se produit chez les femmes qui ont un désir passionné de devenir enceinte ou vice versa, une peur de l'accouchement et de la grossesse elle-même qui est catégoriquement opposée à ce désir..

Ces femmes sont généralement caractérisées par des réactions avec une couleur émotionnelle vive - hystérie, crises d'asthénie et augmentation du niveau d'excitabilité. De plus, ces femmes ont tendance à s'autosuggérer.

Dans certains cas de développement d'une fausse grossesse, une femme présente des troubles gynécologiques endocriniens, qui à leur tour provoquent des dysfonctionnements du système nerveux central et peuvent conduire au développement actif de symptômes endocriniens et autonomes qui imitent tous les signes d'une grossesse normale en l'absence de celui-ci..

Groupe de risque de fausse grossesse

Ce groupe comprend des femmes dans les catégories suivantes:

  • dès l'âge de trente à quarante ans, désireux d'avoir un enfant, mais souffrant longtemps d'infertilité;
  • les femmes qui ont un état mental instable, un niveau élevé d'excitabilité, une sensibilité à tout ce qui concerne les enfants et la maternité (des amis enceintes, des parents et des voisins peuvent provoquer un développement de fausses grossesses);
  • les femmes qui ont perdu un enfant ou qui ont des antécédents d'avortement spontané.

Symptômes d'une fausse grossesse

Les manifestations d'une fausse grossesse comprennent: des menstruations retardées, sans rétablissement du cycle jusqu'à ce que la femme soit convaincue du mensonge de la grossesse, une toxicose précoce (nausées, vomissements, changements de goût et préférences olfactives, envie de certains types de produits, etc.), gonflement des seins, et production de colostrum. En cas de fausse grossesse, une prise de poids importante, une augmentation de l'abdomen et des sensations de mouvement fœtal (dues à des violations du péristaltisme intestinal) peuvent être notées..

La durée d'une fausse grossesse, en règle générale, ne dépasse pas trois mois, mais parfois elle peut durer jusqu'à cinq à sept mois.

Diagnostic d'une fausse grossesse

Tout d'abord, le gynécologue effectue un examen gynécologique du patient. Dans ce cas, il y a une absence totale de signes caractérisant une grossesse saine (ramollissement du col, sa cyanose, augmentation de l'utérus).

De plus, un test de grossesse donne un résultat négatif, car le corps n'a pas la gonadotrophine chorionique produite pendant la grossesse par le placenta.

Dans les cas les plus difficiles de pseudo-grossesse, le médecin prescrit des examens biologiques, immunologiques et échographiques des organes pelviens, ainsi qu'une radiographie panoramique de toute la cavité abdominale.

Un diagnostic différentiel est requis. Exclure en même temps une grossesse simulée, une grossesse gelée.

Traitement de pseudo-grossesse

Le traitement des fausses grossesses est un processus long et minutieux. Le médecin mène des conversations détaillant son état. En règle générale, les proches et les proches sont impliqués dans le processus de persuasion. Souvent, c'est l'aide des proches qui est cruciale pour la récupération du patient.

Dans de rares cas, un endocrinologue, un psychiatre, est impliqué dans le traitement. Ces spécialistes peuvent prescrire des médicaments, par exemple, des médicaments qui ont un effet calmant, soulagent l'anxiété, les effets du stress, les sentiments d'anxiété, etc..

Partager avec des amis:

Articles intéressants

Test de grossesse faux positif

Développement fœtal par semaine de grossesse

Quand les premiers signes de grossesse apparaissent?

Ballonnements pendant la grossesse

Tests de planification de grossesse pour les femmes

Tests de planification de grossesse pour les hommes

Commentaires (13)

Olesya

Je ne connais pas les fausses grossesses par ouï-dire. Je suis inquiet pour le moment. Cherchant de l'aide partout. J'ai 35 ans j'ai un fils de 4 ans. Les pensées sur la grossesse et le deuxième enfant ne l'admettent pas du tout. J'ai terriblement peur de tomber enceinte. Marié 5 ans. Il y a 4 mois, a trompé son mari. J'avais très peur qu'il apprenne tout. Je me suis posé des questions, mais comment sait-il? Personne ne lui dira rien. J'ai pensé, j'ai pensé, et j'ai trouvé la réponse. Il saura si seulement je donne naissance à un enfant qui ne lui ressemble pas. Et puis il y a tellement de mal, dans la cour enceinte il y en a tellement et chacune raconte ce qu'elle ressent. Et ça a fermé pour moi. Pendant 4 mois j'ai fait 5 tests de grossesse (j'ai acheté différents tests dans différentes pharmacies). Était 2 fois chez le gynécologue, a donné du sang. Tout va bien, je ne suis pas enceinte. Mais il me semble toujours que tout le monde me trompe tout simplement. L'estomac est toujours en croissance. Chaque jour, je prends une photo de l'abdomen. Ah, oui, j'ai oublié de dire que les menstruations étaient en cours et qu'il n'y a pas d'échecs et il n'y en a pas eu. Le sexe était une journée sûre avec un préservatif. De tous les signes de grossesse, seule la croissance abdominale, et pour autant, perdu 4 kg. Quand on pense à la grossesse, ce n'est pas de son mari qu'elle tremble avec une force terrible. J'ai terriblement peur d'être exposé. Elle a essayé de parler au médecin, mais elle m'a regardé étrangement. Elle a tout raconté à son amie, elle dit que mon estomac ne grossit pas, mais ma conscience. Comme vous ne pouvez pas changer, ne le prenez pas. Bien que, après de telles expériences, je ne veuille rien faire du tout. Ainsi, une autre raison d'une grossesse suspecte peut être la peur d'exposer la trahison, le remords. J'ai vraiment besoin de l'aide d'un psychologue. Il est temps pour moi de me plonger dans moi-même et dans mon enfance. J'ai écrit et c'est devenu beaucoup plus facile. Une fausse grossesse existe.

23 octobre 2015 00:56

J'ai une situation similaire

24 décembre 2015 11:37

Je souffre actuellement d'un faux syndrome de grossesse. Je veux vraiment un enfant, pas d'enfants. Plus important encore, il y a eu un retard et un test de grossesse a montré un résultat positif 4 fois. Au début, j'étais très heureuse avec mon mari, jusqu'à la fin de la période. L'attitude des médecins de l'hôpital était choquante, ils ont également essayé de trouver quelque chose et ont finalement découvert! Hormonothérapie + médicaments hémostatiques et échographie répétée ont été prescrits. Ils étaient même prêts à se faire avorter! Les diagnostics sont tous dans le doute, bien que tous les organes du petit bassin soient comme chez une femme non enceinte! Dieu merci, j'ai un bon médecin personnel, grâce à lui, tout s'est mis en place! En fin de compte, mon imagination est bonne et j'ai moi-même trouvé tout. Et j'ai eu des règles complètes! Bien sûr, c'est triste de le savoir, mais ne vous découragez pas :) Tout a son temps!

9 février 2016 15 h 50

Pauline

Les filles, et j'ai une telle situation. Je cherchais depuis longtemps la personne dont je voulais accoucher, et maintenant il me semblait que j'avais trouvé. Pour moi, mon mari était un accessoire, Dieu, un protecteur. Et voici notre bébé tant attendu, et qu'en pensez-vous. quand l'enfant avait 3,5 ans, mon mari a cessé de m'aider à prendre soin de mon fils. Motivé par le fait que ça marche, mais pas moi. Mon fils avait des coliques constantes, pouvait pleurer pendant six heures. Né avec un kyste du cerveau. Je l'ai traité pendant longtemps, je l'ai guéri! Puis ses dents ont grimpé, c'était dur, j'étais à nouveau seul avec lui. Le mari a marché. Sur cette base, j'avais très peur de tomber enceinte! Nous avons cessé d'avoir des relations sexuelles à partir de la nouvelle année, mais j'ai l'impression que je suis enceinte! Tous les symptômes viennent de disparaître! Je comprends que ce n'est pas possible. Mais je ne peux pas le supporter! J'ai tellement peur d'un autre bébé. J'élève mon fils seul, sans père, sans grand-mère.

19 mars 2016 23:03

Nastya

J'ai une fausse grossesse. Je ne sais pas vers qui me tourner, je ne sais pas, je pense que les médecins vont rire, j'ai fait un test de grossesse, il a montré 2 bandelettes! J'étais si heureuse que j'ai marché avec cette pensée dans ma tête pendant 2 semaines, j'ai commencé à m'occuper de choses pour rêver de me réchauffer l'estomac. Au bout d'un moment, ces 2 semaines j'ai décidé de faire le test car il était perdu. Je fais une bande, j'avais peur dans l'espoir d'y aller et j'ai acheté beaucoup de tests et toutes sortes de tests chers ont tous montré des résultats négatifs. Je me sens toujours enceinte, je me sens malade, il n'y a pas de changements brusques, tous les symptômes, j'ai peur d'aller chez le médecin parce que j'ai peur d'entendre qu'il n'y a pas de grossesse ((devrait être déjà 12 semaines ((((Je suis maigre moi-même. Je suis désespérée) Je ne sais pas quoi faire vers qui me tourner (

4 janvier 2017 03:39 AM

cornichon

Les filles, je vous comprends si bien. Mon mari et moi attendons également avec impatience l'apparition du bébé, ou plutôt sa conception en général. mais à chaque fois que les menstruations arrivent. et du fait que nos parents attendent de bonnes nouvelles, chaque fois que je me balance, ils pensent que je suis enceinte. De là, et puis j'ai une sensation de grossesse. commence à se sentir malade, les seins gonflent, je lis divers forums et je lis des signes de grossesse. mais dès que je fais le test, il montre un résultat négatif. Apparemment, cela vient vraiment d'un grand désir d'être enceinte, ou probablement d'une grande peur en tout cas, c'est dans la tête. Mieux vaut faire les tests et ne pas être nerveux pour rien. comme ne rien espérer.

En Savoir Plus Sur La Planification De La Grossesse