Attendre un bébé est un événement passionnant, associé non seulement à des moments agréables, mais aussi à certains risques. L'un d'eux est une fausse couche. De nombreux médecins en avertissent leurs patients et recommandent de respecter strictement toutes les instructions prescrites..

Les semaines de grossesse les plus dangereuses du premier trimestre

Le premier trimestre est le stade de gestation le plus dangereux, car la menace de perte fœtale au cours de cette période augmente plusieurs fois. Cela s'explique par la pose de systèmes et de structures organiques internes de l'embryon et sa fixation aux parois de l'utérus. Ces changements s'accompagnent souvent de sensations désagréables:

Les périodes les plus dangereuses du premier trimestre sont:

  • le début de la troisième semaine, lorsque l'embryon envahit la paroi utérine;
  • le troisième mois, lorsque le fond hormonal d'une femme change radicalement.

Les raisons de ces conséquences sont diverses:

  • Naturel;
  • typique;
  • conditions pathologiques.
  • prendre des médicaments;
  • exposition au corps des rayons X;
  • infection
  • exercice physique;
  • stress;
  • fibromes utérins;
  • anomalies de sa structure.

Près d'un quart de tous les œufs fécondés ne parviennent pas à prendre pied dans l'endomètre utérin. Ils meurent en quittant l'utérus avec le flux menstruel. Parfois, une femme ne sait même pas qu'elle a fait une fausse couche.

Symptômes d'une grossesse manquée

Le danger de ce phénomène dans les premiers stades de certaines femmes est l'absence de toute manifestation pendant longtemps. Seuls les tests et une visite régulière chez le gynécologue aideront à déterminer les changements pathologiques.

Souvent, les femmes enceintes présentent les symptômes suivants:

  • malaise général;
  • frissons;
  • tremblant
  • douleurs douloureuses dans le bas-ventre;
  • arrêt de l'augmentation mammaire;
  • absence de toxicose;
  • repérage ou repérage;
  • chaleur.

Rupture du placenta

Un phénomène courant au 1er trimestre est le décollement placentaire. La principale raison de cette réaction est les contractions utérines. Une mauvaise circulation sanguine et un manque d'hormones peuvent également provoquer de tels changements..

Pour minimiser les risques, le patient est prescrit:

  • thérapie hémostatique;
  • repos au lit;
  • thérapie tocolytique pour détendre l'utérus;
  • antispasmodiques;
  • agents hémostatiques;
  • hormonothérapie.

La période de gestation après le détachement du placenta avec un traitement rapide se termine en toute sécurité.

Causes de fausse couche

Le détachement partiel d'un ovule fécondé est une menace de fausse couche. Quand il y a rejet complet, c'est un avortement spontané.

La menace d'une fausse couche à un stade précoce est associée aux facteurs suivants:

  • défauts génétiques du fœtus qui ne sont pas compatibles avec la vie;
  • un déséquilibre dans le fond hormonal chez une femme (un manque d'hormone progestérone et des niveaux élevés d'androgènes);
  • déséquilibres dans l'équilibre des hormones thyroïdiennes;
  • Conflit rhésus, qui provoque le rejet si la mère est négative et l'embryon est Rh positif;
  • pathologies infectieuses sur fond de lésions non spécifiques et spécifiques;
  • avortements antérieurs;
  • pharmacothérapie et herbes;
  • troubles nerveux;
  • mauvaises habitudes;
  • rapports sexuels;
  • tomber;
  • coups à l'estomac;
  • effort physique intense.

Conseils de préservation de la grossesse

De nombreuses mères ne savent pas comment maintenir une grossesse et donner naissance à un bébé en bonne santé. Avant de planifier une grossesse, passez un examen et débarrassez-vous des processus pathologiques dans le corps.

Pour éviter une fausse couche, suivez ces directives:

  • arrêtez de prendre de l'alcool, du tabac et des drogues;
  • bien manger, manger plus de légumes, fruits, dans des limites raisonnables aliments sucrés;
  • prenez des complexes vitaminiques prescrits par votre médecin;
  • ne t'inquiète pas;
  • ne prenez aucun médicament sans consulter un médecin.
  • N'utilisez pas de procédures à l'eau chaude (bain et bain);
  • restent souvent à l'air frais;
  • fournir une durée de sommeil d'au moins 8 heures;
  • pour les écarts, consultez un gynécologue.

Vidéo utile

Partie 1. Premier trimestre de grossesse:

Conclusion

Le respect de toutes les recommandations simples aidera une femme à transférer les premiers mois de sa grossesse facilement et sans conséquences. Il convient de rappeler que la nutrition d'une femme enceinte au premier trimestre doit être équilibrée. Ne négligez pas les conseils des médecins. Le comportement correct de la future mère permettra au bébé de commencer à se développer au besoin.

Afin de se protéger et de protéger le futur bébé des dangers menaçants, une femme enceinte doit être extrêmement attentive à elle-même, à ses sentiments. Un diagnostic rapide et une aide médicale aideront à éviter des conséquences menaçantes pour maman et bébé.

Premier trimestre de grossesse

Le premier trimestre de la grossesse comprend 12 semaines obstétricales de gestation ou 10 semaines de développement fœtal de l'embryon. C'est le fondement qui détermine en grande partie la présence ou l'absence d'anomalies et de malformations sévères chez l'enfant, ainsi que l'issue de la grossesse.

Que se passe-t-il au premier trimestre de la grossesse

Les deux premières semaines de grossesse obstétricale sont la préparation du corps à une éventuelle conception et la création de conditions pour la fixation de l'embryon dans la cavité utérine. Ces changements se produisent au cours de chaque cycle menstruel..

Les calculs sont à partir du premier jour de la dernière menstruation. Au cours de cette période, il y a une forte diminution des niveaux de progestérone et d'estradiol produits par le corps jaune. Étant donné que le corps jaune subit une involution au moment où les menstruations commencent, le niveau de ces hormones diminue également. Cela conduit au détachement de l'endomérisme, un tissu muqueux spécial riche en vaisseaux sanguins qui dépasse de l'intérieur de l'utérus.

Ensuite, le corps entre dans la phase folliculaire du cycle ovarien. Dans ce cas, la quantité de FSH dans le sang augmente. Cette hormone est responsable de la maturation de l'œuf, ainsi que d'une augmentation de l'épaisseur de la nouvelle couche d'endomérisme. Cela continue jusqu'au début de l'ovulation - le moment où l'œuf quitte le follicule mature dans la cavité abdominale. Dans ce cas, la quantité de LH et de FSH dans le sang augmente fortement et l'endomètre a une épaisseur maximale de 13-14 mm.

Ensuite, à la place du follicule avec l'œuf, le corps jaune se forme - la glande endocrine, qui produit de la progestérone et de l'estradiol. Ce sont les principales hormones de la grossesse. Le développement du corps jaune se produit avec la participation de l'hormone lutéinisante hypophyse (LH).

Après attachement à la cavité utérine, l'embryon commence à produire sa propre hormone, hCG, sur la base de laquelle les tests de grossesse sont basés. Le niveau de hCG augmente de façon exponentielle. Parallèlement, la concentration de progestérone et d'œstradiol dans le sang augmente en raison du développement actif du corps jaune. Sa croissance durera environ 2 mois, après quoi le placenta prendra la fonction de cette glande..

Développement fœtal au premier trimestre de la grossesse

Pendant l'ovulation, l'ovocyte pénètre dans la cavité abdominale, où il est capté par le flux de fluide. En raison du péristaltisme des villosités des trompes de Fallope, il pénètre dans leur cavité. Là, il subit une fécondation, ce qui est possible dans les 24 heures à partir du moment où l'œuf quitte le follicule. L'embryon nouvellement trouvé se déplace le long de la trompe de Fallope avec un écoulement de fluide, selon les mouvements des cils de la muqueuse épithéliale des trompes.

Premiers jours après la conception

Après la grossesse, les cellules embryonnaires se déplacent dans les trompes de Fallope pendant environ 3 à 5 jours. Pendant tout ce temps, ils sont divisés et la nutrition est obtenue à partir du "stock" de l'ovocyte. Le génome de l'embryon nouvellement créé ne fonctionne pas encore. De 3 à 4 jours, la première période critique est observée - c'est le moment de l'activation du génome embryonnaire, en cas d'échec dont la grossesse peut s'interrompre spontanément.

À ce stade, les cellules n'augmentent pas en taille et forment une structure compacte - morula. Après que la morula soit représentée par 32 cellules, une cavité apparaît au centre de celle-ci, et la morula elle-même se transforme en blastula.

Gastrulation

Après avoir traversé les trompes de Fallope, l'embryon atteint la cavité utérine et la deuxième étape critique de son développement commence - l'implantation dans l'épaisseur de l'endomérisme. La gastrulation précoce commence (7-14 jours). Les cellules de blastocystes se séparent et migrent, formant la couche externe - trophoblaste (épiblaste) et la couche responsable de la formation de l'amnios et du sac vitellin (hypoblaste).

Les cellules trophoblastiques sont dupliquées, et elle commence à jouer un rôle clé dans l'implantation de l'embryon. Sous l'action de ses enzymes, une partie de la paroi de l'endomérisme est détruite et l'embryon est placé dans cette cavité. À ce stade, la nutrition de l'embryon est réalisée en raison des produits de lyse de l'endomérisme - nutrition histiotrophique. Après que le trophoblaste est entré en contact avec le vaisseau de l'endomérisme, un type de nutrition hématotrophique est établi - maintenant l'embryon recevra les nutriments du sang de la mère.

En parallèle, d'autres organes provisoires se forment - l'amnios, le sac vitellin et l'allantoïde. Par la suite, des villosités choriales se forment rapidement sur le site du trophoblaste. Ils se développeront dans l'épaisseur de l'utérus, remplissant les fonctions du placenta tout au long du premier trimestre.

Entre ces formations, il reste une rangée de cellules - le disque germinal. Ses cellules, en migrant, donnent naissance à trois couches germinales. Ils sont appelés ectoderme, endoderme et mésoderme. Parmi ceux-ci, les organes suivants apparaissent:

  • de l'ectoderme - la peau, les cheveux et les ongles, le système nerveux du fœtus, l'accord (l'axe de l'embryon et le prédécesseur de la colonne vertébrale);
  • de l'endoderme - tous les téguments internes des organes, y compris le tractus gastro-intestinal;
  • le mésoderme donnera naissance aux muscles, aux os, au parenchyme des organes internes, au tissu conjonctif et au derme cutané.

La neurulation

À partir du jour 19, la neurulation se produit - la formation du tube neural de l'embryon. C’est une étape importante, car l’état ultérieur du système nerveux du bébé dépend de l’utilité de ce primordium.

Parallèlement au 20e jour de développement intra-utérin, la division du corps en somites commence. Le mésoderme forme les rudiments de la peau, du squelette et des muscles (dermatome, sclérote, myotome). La division en somites se produit dans les 20-22 jours. Ils apparaissent segmentairement.

Organogenèse

L'organogenèse est la formation par rudiment de chaque organe directement. Le processus est basé sur la théorie clonale. C'est-à-dire que chaque cellule de l'embryon est d'abord divisée en un certain nombre de clones qui ne présentent pas de signes stricts de «spécialisation». Et puis ils commencent à partager, acquérant des structures et des traits caractéristiques de leur organe.

L'emplacement des cellules est d'une importance fondamentale. On pense que le puissant facteur déterminant l'objectif des cellules est l'induction embryonnaire inhérente au mésoderme et à ses dérivés.

Poursuite du développement de l'embryon par semaine

3 semaines.Le bébé a de petits bras et jambes. Il a déjà la symétrie du corps, et il a une légère ressemblance avec une «queue», qui est ensuite réduite. Alors que ses bras sont plus longs que les jambes et qu'ils n'ont pas de doigts.
4 semaines.La formation du cœur du bébé commence. Il possède déjà 4 caméras, mais elles sont toutes placées linéairement. Au cours de cette période, des arcs branchiaux se forment - 5 paires de formations qui, se développant ensemble de manière spéciale, forment la partie faciale du crâne de l'embryon. Parmi ceux-ci, le langage se forme également. Une fusion incorrecte des arcades branchiales conduit à une face fendue (fente labiale) ou au palais (fente palatine).
5 semaines.Le prototype de la bouche est formé - la baie de la bouche. Initialement, il n'a aucun lien avec le tube intestinal..
7 semaines.Le bébé apparaît épaississement de la peau dans la baie de la bouche. Ils plongent profondément dans les tissus sous-jacents et à partir d'eux, plus tard, les rudiments du lait du bébé et des dents permanentes se forment. À ce moment, le néphrotome forme la structure principale caractéristique du stade intermédiaire de la formation du système urinaire - mésonéphros. Ce sont des tubes se terminant par des corps malpighiens. Ils coulent dans un seul canal le long de tout le corps. Les mésonéphros sont similaires au système excréteur des poissons et des amphibiens. Il est remplacé par le métanéphros - une formation compacte dans laquelle les tubes avec des corps de malpigium sont regroupés en un seul endroit et s'écoulent dans le canal du loup. Sa croissance devient le précurseur de l'uretère.
8 semaines.Le cœur achève sa formation. Maintenant ses caméras sont placées dans le bon ordre, cependant, certains signes caractéristiques de l'immaturité de cet organe sont conservés jusqu'à 3 trimestres. Ils sont nécessaires pour adapter le fœtus à la vie fœtale..

Tests et examens au 1er trimestre de la grossesse

Les moments les plus importants du premier trimestre sont le diagnostic de grossesse par des critères fiables et le premier dépistage..

Il existe des tests et des manifestations cliniques qui ne peuvent qu'indiquer indirectement le début de la grossesse. Parmi eux:

  • test de grossesse;
  • cyanose cervicale lors d'un examen visuel (cela peut également se produire 1 à 2 jours avant le début des règles);
  • changement dans l'état de la femme.

Un test de grossesse peut donner un résultat faussement positif. Cela est possible en raison de l'oncologie de l'utérus, des glandes surrénales ou du début d'une grossesse biochimique. Il s'interrompt spontanément avant la phase d'implantation, après activation du génome embryonnaire défaillant.

Un signe fiable de grossesse est la présence d'un ovule fœtal dans l'utérus, qui est déterminée par échographie à partir de 3 semaines de grossesse obstétricale. Cela suggère que la première étape critique est terminée et que l'embryon s'est fixé dans la cavité utérine.

Après avoir établi le fait de la grossesse, une femme se voit prescrire une série d'examens:

  • Analyse générale de l'urine et du sang.
  • Analyses biochimiques.
  • Coagulogramme.
  • Détermination du type sanguin et du facteur Rh.
  • Tests d'infections (VIH, hépatite virale, syphilis).
  • Un écouvillon du vagin pour identifier la flore pathogène (chlamydia, champignons du genre Candida, mycoplasma et ureaplasma).
  • Analyses pour le groupe d'infections TORCH - herpès virus types 1 et 2, cytomégalovirus (herpès type 5), toxoplasmose, rubéole.

Le premier dépistage est effectué pour la détection précoce des anomalies et malformations sévères, ainsi que des anomalies génétiques du fœtus. Dates - de 10 à 14 semaines de grossesse. L'examen comprend 2 volets: un test sanguin pour le niveau d'hormones (sous-unités bêta de l'hCG et du PAPP) et une échographie, au cours de laquelle le médecin:

  • détermine la fréquence cardiaque du fœtus;
  • détermine les principales tailles: coccygiennes-pariétales, bipariétales, etc.;
  • évalue l'état du crâne facial du fœtus pour les visages fendus;
  • détermine l'épaisseur de l'espace du col, qui peut être un indicateur d'anomalies génétiques;
  • le long du fémur détermine l'âge gestationnel exact (avec d'autres signes) et la présence de pathologies génétiques;
  • établit l'âge gestationnel exact, détermine la conformité du niveau de développement fœtal à la période de gestation;
  • évalue l'état des organes (par exemple, l'appariement et la symétrie des hémisphères cérébraux).

La conclusion de l'échographie de dépistage est généralement publiée sur des feuilles au format A4, où tous les paramètres pertinents sont prescrits.

Nutrition au 1er trimestre de la grossesse

Le mode de vie de maman joue un rôle clé à ce stade du développement du bébé, car en ce moment, tous les organes et systèmes du fœtus sont posés. Par conséquent, la nutrition doit faire l'objet d'une attention particulière..

Le nombre de calories par jour et le régime alimentaire peuvent être les mêmes, mais tous les aliments contenant des suppléments nutritionnels doivent être évités. Autrement dit, vous ne devriez manger que des aliments faits maison sans épices ni exhausteurs de goût.

La préférence devrait être accordée aux aliments cuits à la vapeur et au four, ce qui réduit la consommation d'aliments frits et gras.

Il n'y a pas de besoins spéciaux ni de recommandations nutritionnelles pour le moment. Cependant, il sera utile de consommer des légumes rouge foncé et du poisson gras. Ces aliments sont riches en acide folique et en graisses saines pour développer le système nerveux du bébé..

Sexe au premier trimestre de la grossesse

Si la grossesse se déroule normalement, les recommandations standard pour limiter la vie sexuelle d'une femme enceinte sont de ne pas avoir de relations sexuelles avant 4-5 et après 36 semaines de gestation. La première période de restrictions est associée à l'implantation d'un œuf fœtal, la seconde - à la capacité de stimuler le travail. Le reste du temps, le sexe est non seulement non interdit, mais également considéré comme utile..

Dangers et risques du premier trimestre

Le premier trimestre entier est considéré comme une période critique de la grossesse. Toute défaillance peut entraîner de graves malformations. C'est à ce moment, généralement jusqu'à 10 semaines, que l'embryon est testé pour la viabilité et la viabilité de son génome. Par conséquent, au premier trimestre, les avortements spontanés surviennent le plus souvent..

La période la plus dangereuse est l'activation de leur génome et l'implantation de l'embryon. La violation de ce processus peut entraîner une grossesse extra-utérine ou son interruption.

Une condition qui nécessite une surveillance constante est la présentation du chorion, puis du placenta. Il se caractérise par la proximité du chorion avec le col de l'utérus. Étant donné que le placenta apparaît directement sur le site du chorion, le problème ne sera pas résolu après le changement d'organe. Cette condition peut entraîner un décollement placentaire et des saignements utérins, menaçant le pronostic vital pour le fœtus et la mère.

L'insuffisance isthmique-cervicale ou l'affaiblissement des muscles du col de l'utérus est un autre danger du premier trimestre. Cela peut conduire à un avortement menaçant. L'IPC est une contre-indication au sexe. Lorsqu'elle est détectée, une hospitalisation est souvent nécessaire pour maintenir la grossesse.

Points de grossesse essentiels à retenir!

La grossesse comporte de nombreux dangers - tout le monde le sait. C'est pourquoi les femmes pendant la période d'accouchement doivent se protéger et protéger le bébé au maximum contre toute influence négative possible de l'extérieur. En plus d'un affaiblissement général de l'immunité et de la vulnérabilité, la grossesse est également dangereuse pour ses périodes critiques. Quelles sont ces périodes et comment les éviter?

Périodes de grossesse critiques au premier trimestre

Les périodes critiques sont définies comme certaines périodes de temps pendant lesquelles l'embryon est le plus sensible à un facteur dommageable et le risque d'avortement est très élevé. Ils surviennent précisément à un moment où le fœtus et le placenta sont dans un état actif et croissent à un rythme accru.

Le premier trimestre est le plus riche pour les périodes critiques. C'est à ce moment que la pose des principaux organes et systèmes du bébé se produit, de sorte que la probabilité d'une fausse couche est importante. Dans les premiers stades, les médecins exigent le plus sérieusement le mode de vie de la femme enceinte.

2-3 semaines - la première période critique du premier trimestre. À ce moment, l'œuf fécondé se déplace à travers les trompes de Fallope dans l'utérus et envahit l'endomètre. Cela se produit généralement le 8e jour après la conception. Le plus grand danger est toute pathologie de l'utérus: infériorité de l'endomètre, cicatrice non cicatrisée après césarienne, néoplasme (myome). Pendant cette période également, en raison d'anomalies chromosomiques et génétiques du fœtus, un avortement spontané peut survenir..

3-7 semaines - le moment où la division cellulaire active se produit, des couches de germes sont déposées, qui deviendront par la suite des organes et des systèmes. Pendant cette période, appelée organogenèse, des anomalies du développement, la mort fœtale, une fausse couche ou une grossesse gelée sont souvent détectées.

Semaine 9-12 - la période du début du placenta, qui commence à synthétiser la progestérone. Une carence en progestérone augmente le risque d'avortement.

La période critique de la grossesse au deuxième trimestre

Le deuxième trimestre, bien qu'il soit considéré comme le plus favorable, une femme devrait continuer à protéger le fœtus contre les facteurs indésirables. Au milieu de la grossesse, une période critique se distingue - de la 18e à la 22e semaine.

Facteurs de risque à ce moment - insuffisance isthmique-cervicale et placement incorrect du placenta.

La première pathologie est une condition dans laquelle le col de l'utérus ne peut pas fixer l'œuf fœtal à l'intérieur de l'utérus et il diminue. En raison de ce processus, le col est ouvert, ce qui peut entraîner un avortement spontané. Le principal danger de l'ICI est le cours asymptomatique.

Un placement incorrect du placenta se manifeste soit dans la présentation, soit dans une faible placentation. Normalement, le placenta doit être localisé dans la partie supérieure de l'utérus, où le flux sanguin est le plus favorable au développement normal du bébé. Avec le placenta praevia, le placenta bloque partiellement ou complètement la sortie de l'utérus, et avec une placentation faible, le bord du placenta est trop proche de la sortie.

Un placement incorrect du placenta provoque souvent des saignements, qui peuvent être mortels pour la mère et le bébé.

La période critique de la grossesse au troisième trimestre

Au troisième trimestre, le bébé a déjà un grand corps, presque tous les organes et systèmes sont formés. Même si toute la grossesse s'est bien déroulée, au cours du troisième trimestre, l'état d'une femme peut se détériorer fortement, et le plus souvent cela se produit au cours de la période de la 28e à la 32e semaine.

Les complications les plus dangereuses du dernier trimestre de la grossesse sont la gestose tardive et l'insuffisance placentaire..

Ce qui est dangereux pendant la grossesse?

Tout le contenu iLive est surveillé par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Presque toutes les femmes, apprenant ce qui deviendra une mère, se posent la question: qu'est-ce qui est dangereux pendant la grossesse? Malheureusement, la grossesse n'est pas toujours sans complications, ce qui peut parfois être très dangereux pour la mère et le bébé.

Les neuf mois nécessaires pour qu'une petite personne se forme à l'intérieur d'une femme est une période assez longue pendant laquelle beaucoup de dangers attendent une femme.

Il y a des situations où, même avant la conception, certains facteurs de risque apparaissent qui peuvent compliquer considérablement le cours de la grossesse, mais dans d'autres cas, tout dépend en grande partie de la femme elle-même, du sérieux avec lequel elle va prendre sa nouvelle condition et surveiller sa santé. Pendant la grossesse, si un symptôme se produit, il est préférable de consulter immédiatement un spécialiste et d'éviter une complication grave..

Qui contacter?

Moment dangereux pendant la grossesse

Chaque femme devrait avoir une idée de ce qui est dangereux pendant la grossesse. Pendant neuf mois d'attente, une femme reçoit de nombreuses pensées qui ne sont pas toutes agréables. Expériences pour la santé du bébé, la naissance prochaine, etc. dans de nombreux cas sont en vain. Cependant, en attendant le bébé, il y a plusieurs étapes dangereuses que la femme doit connaître pour comprendre et prévenir le malheur en temps opportun.

Pendant la grossesse, la première période dangereuse peut se développer dans la deuxième ou la troisième semaine. C'est un moment où une femme peut ne pas être au courant de sa situation intéressante. Un ovule fécondé, après être entré dans l'utérus, est fixé sur la muqueuse. Pour un certain nombre de raisons, le processus de fixation de l'œuf fœtal dans l'utérus peut être interrompu, puis la grossesse est interrompue et la femme commence une fausse couche précoce, ce qui est difficile à diagnostiquer (dans certains cas, les menstruations peuvent être très abondantes). Pour la fixation normale de l'œuf fœtal, une condition extrêmement importante de l'endomètre. Diverses anomalies de l'utérus, des dommages à la couche interne (endomètre) à la suite d'une inflammation, de multiples avortements peuvent provoquer une violation de la consolidation. De plus, l'attachement normal de l'ovule peut être empêché par des contractions utérines après une inflammation, un curetage ou toute autre maladie (fibromes, endométriose, etc.). De plus, les changements chromosomiques dans l'embryon peuvent également conduire à un avortement aux premiers stades, car le corps se débarrasse de l'embryon «malsain» indépendamment.

La deuxième période dangereuse est une période de 8 à 12 semaines, lorsque le placenta commence à se former. Au cours de cette période, l'une des principales causes de l'avortement est le déséquilibre hormonal, qui peut survenir en raison de dysfonctionnements des ovaires, de la glande thyroïde, et également en raison de la production accrue d'hormones sexuelles mâles par le corps enceinte. Dans ce cas, le médecin doit choisir le bon traitement, il est important d'identifier et de prévenir la pathologie en temps opportun.

Pendant cette période, les facteurs environnementaux sont d'une grande importance pour le développement ultérieur de l'embryon: rayonnement (y compris les vibrations industrielles ou faire du sport), produits chimiques (tabagisme, pesticides, phénols, drogues, alcool, etc.), virus et infections.

Pendant le premier trimestre de la grossesse, le corps de la femme s'adapte à un nouvel état, la femme subit un stress mental et physique énorme, par conséquent, dans les premiers mois de la grossesse, vous devez être aussi prudent que possible sur votre santé.

La troisième période dangereuse de grossesse survient entre 18 et 22 semaines. Pendant cette période, le risque de développer une pathologie placentaire (présentation, mauvaise localisation, décollement, etc.) augmente..

De plus, la cause la plus fréquente de fausse couche au cours de cette période est l'insuffisance isthmique-cervicale, c'est-à-dire une condition dans laquelle le col de l'utérus ne remplit pas sa fonction principale - la rétention du fœtus dans l'utérus. Un niveau élevé d'hormones sexuelles mâles, des traumatismes, des anomalies congénitales, des déformations après les naissances précédentes - tout cela peut provoquer un ramollissement et une ouverture du col de l'utérus. Votre médecin peut avoir des sutures pour éviter une fausse couche..

Au cours de cette période également, la probabilité d'états pathologiques du placenta, des membranes fœtales, d'un rejet prématuré d'eau à la suite de maladies infectieuses non traitées (chlamydia, ureaplasma, etc.) augmente..

La quatrième période dangereuse peut être de 28 à 32 semaines. À ce moment, le risque de développer une gestose, un décollement placentaire, une insuffisance placentaire augmente, ce qui peut provoquer une naissance prématurée.

Une femme, à l'approche de la période dangereuse de la grossesse, doit exclure les efforts physiques intenses, les chocs nerveux et le sexe. Si la probabilité d'avortement est suffisamment élevée, il est préférable de se rendre à l'hôpital sous la supervision de spécialistes afin qu'une assistance rapide soit fournie si nécessaire..

Jours dangereux pendant la grossesse

Pendant la grossesse, divers processus pathologiques peuvent se développer qui menacent la poursuite du portage du bébé. Le premier trimestre entier est considéré comme la période la plus vulnérable, car les médicaments, les chocs nerveux, les maladies, etc. sont exactement ce qui est dangereux pendant la grossesse. Cependant, d'autres jours peuvent également menacer une gestation normale..

Mais dans chaque cas, la grossesse se déroule individuellement, et pas nécessairement les périodes critiques susmentionnées se développent certains jours de grossesse. Le risque d'échec de la grossesse peut survenir chez chaque femme individuellement. Par exemple, si une femme a eu une grossesse antérieure terminée par une fausse couche, la probabilité que le danger se reproduise en même temps est assez élevée, tandis que les caractéristiques physiologiques et psychologiques du corps féminin jouent un rôle important. Bien sûr, vous devez faire attention à votre santé non seulement certains jours de la grossesse (ces jours-ci, il est recommandé de porter une attention particulière, en tenant compte des caractéristiques individuelles du corps), ce qui peut menacer la poursuite du port, mais également pendant toute la période de grossesse.

Semaines dangereuses pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la future mère est encline à diverses inquiétudes concernant la santé du bébé à naître, les naissances à venir, etc. Très souvent, de telles expériences sont vaines, mais à des moments différents, des périodes dangereuses peuvent survenir qui peuvent compliquer la grossesse. Chez les médecins, ces périodes sont généralement appelées semaines dangereuses ou critiques..

Au cours des premières semaines de grossesse, lorsqu'une femme ne connaît généralement toujours pas sa situation, tout facteur externe peut perturber le processus de fixation de l'embryon. Avec diverses maladies de la couche interne de l'utérus (dommages postopératoires, inflammation, fibromes), la fixation de l'œuf fœtal est compliquée, la probabilité d'une fausse couche augmente. Une fausse couche se produit également avec diverses pathologies chromosomiques, lorsque le corps rejette un embryon délibérément non viable.

À 8-12 semaines, en raison de perturbations hormonales dans le corps de la femme, une violation du placenta peut se produire, ce qui est dangereux pendant la grossesse et peut entraîner la mort fœtale.

Au deuxième trimestre, lorsqu'une augmentation active de l'utérus commence (18-22 semaines), le risque d'interruption prématurée de la grossesse augmente également. Avec des infections, un col affaibli, un emplacement incorrect du placenta, la grossesse peut être sérieusement compliquée. Pendant cette période, une deuxième échographie programmée est prescrite à la femme afin d'envisager les pathologies le plus rapidement possible et de prendre des mesures.

Au troisième trimestre (28-32 semaines), une rupture placentaire est possible. Lors d'une échographie, l'état et l'intégrité du placenta sont soigneusement examinés par un spécialiste. Cette complication peut provoquer une gestose (toxicose tardive), la mort du bébé dans l'utérus et une naissance prématurée. Les enfants nés pendant cette période peuvent survivre, mais ils ont besoin de soins spéciaux.

L'orgasme est-il dangereux pendant la grossesse??

Dès les premiers jours de la grossesse dans le corps féminin, d'énormes changements hormonaux commencent. Chez certaines femmes, le désir sexuel devient plus fort, les sentiments lors des rapports sexuels s'aggravent, deviennent plus intenses. Pendant la grossesse, l'utérus se développe, la circulation sanguine dans le petit bassin augmente, ce qui provoque une augmentation du désir et l'apparition de sensations plus vives. Certaines femmes changent leurs préférences sexuelles, elles veulent une relation plus affectueuse et tendre.

L'orgasme éprouvé par la future mère donne une sensation agréable non seulement à la femme, mais aussi à l'enfant dans son ventre. Avec l'orgasme, une circulation sanguine accrue contribue à un meilleur apport de nutriments et d'oxygène au fœtus. Avec les contractions de l'utérus pendant l'orgasme, il y a une certaine formation au travail. Les hormones libérées pendant l'orgasme ont un bon effet sur une femme et un enfant.

Parfois, un orgasme enceinte est très nécessaire. Lorsque le terme du travail est déjà venu, mais que le bébé n'est pas pressé de naître, un orgasme peut pousser le processus de naissance.

Cependant, dans certaines conditions, un orgasme est un danger pour la santé d'une femme et d'un enfant. L'orgasme entraîne de fortes contractions de l'utérus, ce qui est dangereux pendant la grossesse, lorsqu'il existe un risque de fausse couche (tonus accru). De plus, l'orgasme est contre-indiqué chez les femmes dans les derniers jours de la grossesse, car dans ce cas, la probabilité d'une naissance prématurée augmente.

Infections dangereuses pendant la grossesse

Toutes les infections dangereuses menaçant une femme enceinte sont classiquement classées en deux types:

  • dangereux avant la grossesse;
  • dangereux pendant la grossesse.

La varicelle ou la varicelle est l'une des maladies les mieux tolérées dans l'enfance, car la maladie d'un enfant est presque inoffensive, tandis que pour un adulte, en particulier pour une femme enceinte, l'infection présente un grave danger. Le plus grand danger est l'infection jusqu'à 20 semaines, avant l'accouchement et après l'accouchement.

La rubéole est également une maladie infantile. Chez un enfant, la maladie se manifeste par des symptômes moins graves que chez un adulte. Si la fille souffrait de rubéole dans l'enfance, alors à l'âge adulte, elle est protégée par des anticorps produits pendant la maladie. S'il n'y a pas d'immunité contre l'infection, la femme enceinte doit être aussi prudente que possible afin de ne pas être infectée. La maladie est la plus dangereuse dans les premiers stades, car dans ce cas, il y a un risque très élevé de lésions ou de mort du fœtus.

La toxopoplasmose est une infection assez dangereuse et les médecins accordent une attention particulière à cette maladie. L'infection représente un grave danger pour le bébé et peut survenir dans le corps sans aucun symptôme..

Les experts recommandent de passer tous les tests nécessaires avant la grossesse pour exclure la possibilité de développer des infections latentes. Si les résultats de l'analyse montrent des anticorps dans le corps d'une femme, elle a déjà eu une toxoplasmose. En l'absence d'anticorps, vous devez être aussi prudent que possible pour prévenir l'infection de cette infection pendant la grossesse. Les porteurs de la maladie sont principalement des chats, par conséquent, une femme enceinte qui n'a pas d'anticorps contre l'infection devrait minimiser la communication avec eux. De plus, vous devez surveiller la qualité des aliments: la viande doit être bien préparée, les légumes, les fruits, les herbes, etc. doivent être soigneusement lavés.

Le cytomégalovirus est dangereux non seulement avant la grossesse, mais aussi directement pendant la grossesse. Une femme n'est peut-être même pas au courant de l'infection, mais la maladie peut représenter un grave danger pour l'enfant à naître. Il est généralement admis que l'infection primaire est un grand danger pour le fœtus, l'exacerbation de la maladie pendant la grossesse n'est pas une telle menace. Le cytomégalovirus est transmis par la salive, le sperme et le sang. Si la maladie est détectée avant la grossesse, il convient de veiller à renforcer l'immunité afin de prévenir une exacerbation pendant la grossesse.

L'herpès génital au début de la grossesse conduit à une fausse couche ou à une grossesse manquée, dans la seconde moitié du terme - à des anomalies congénitales chez l'enfant. L'infection de l'enfant peut se produire lors du passage du canal génital ou même dans l'utérus à travers le placenta. Dans certains cas, il est recommandé à une femme de subir une césarienne pour prévenir l'infection de l'enfant.

Sans exception, tous les experts recommandent qu'au stade de la planification de la grossesse, ils subissent un examen complet, subissent tous les tests, guérissent toutes les maladies existantes, y compris le muguet, la chlamydia, la mycoplasmose et d'autres infections.

Cependant, toutes les femmes au stade de la planification ne subissent pas d'examen et presque tous les tests sont soumis déjà au début de la grossesse. Si les tests ont révélé une infection, qui est dangereuse pendant la grossesse et peut avoir des conséquences graves, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin et suivre un traitement pour minimiser le risque de complications possibles.

Maladies dangereuses pendant la grossesse

Presque toutes les maladies pendant la grossesse peuvent entraîner des conséquences négatives, notamment des malformations, des fausses couches, etc..

La rougeole est la maladie la plus contagieuse qui se contracte facilement dans l'enfance, les symptômes de la maladie ressemblent à des infections respiratoires aiguës, mais le troisième jour, une éruption cutanée caractéristique apparaît. Pour une femme enceinte qui n'a pas eu de rougeole, une infection au cours des trois premiers mois peut provoquer une fausse couche ou des malformations (oligophrénie, atteinte du système nerveux central, etc.). Au début de la grossesse, les éventuelles malformations fœtales sont extrêmement difficiles à diagnostiquer. Habituellement, une femme qui a eu la rougeole au cours des premières semaines de grossesse se voit proposer un avortement pour éliminer complètement le risque d'avoir un enfant malade.

Les oreillons ou les oreillons ne sont pas une maladie contagieuse comme la varicelle ou la rougeole, mais pas moins dangereux pour une femme enceinte. Chez les femmes enceintes, les oreillons sont assez courants, vous devez donc éviter la maladie, car il est dangereux pendant la grossesse qu'il s'agisse d'une infection au premier trimestre de la grossesse, lorsque tous les principaux organes et fonctions de l'enfant à naître se développent. Le virus des oreillons pénètre facilement le fœtus. On pense que le virus infecte les ovaires, ce qui entraîne une fausse couche (généralement 10 à 14 jours après l'infection). Si la grossesse continue de se développer normalement après la maladie, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, car les oreillons ne conduisent pas à un développement anormal du fœtus. L'infection de l'enfant peut survenir si la mère est tombée malade au cours des dernières semaines de grossesse, mais dans ce cas, tout disparaît avec des conséquences minimes.

La grippe, en particulier dans les premières semaines de grossesse, peut entraîner la mort fœtale du fœtus, le risque de naissance prématurée est augmenté à une date ultérieure, mais le fœtus ne provoque pas d'anomalies dans le développement du fœtus.

La chlamydia peut provoquer une fausse couche, souvent l'enfant est infecté lors du passage du canal génital, ce qui peut par la suite provoquer une conjonctivite, une pneumonie.

La jaunisse n'est pas une menace pour le bébé à naître, mais le risque d'infection pendant l'accouchement est extrêmement élevé.

La borréliose est principalement transmise par les tiques, la maladie affecte rarement le fœtus, mais il existe un risque d'anomalies neurologiques, de maladie cardiaque.

Ce qui est dangereux pendant la grossesse doit être connu de chaque femme qui se prépare à devenir mère. Pendant cette période, il est extrêmement important de prendre soin de votre santé, car la santé future de l'enfant dépend en grande partie de l'état de santé de la mère..

Périodes dangereuses pendant la grossesse de A à Z

Attendre un bébé n'est pas seulement agréable, c'est aussi une période très inquiétante. Parmi les trois trimestres, on peut distinguer des périodes particulièrement dangereuses où une attitude inattentive envers soi-même et sa santé peut malheureusement se terminer pour une future mère. Pour éviter cela, vous devez lire attentivement chacune des périodes particulièrement dangereuses..

Période de grossesse dangereuse

Le mot danger parle de lui-même. Une période de grossesse dangereuse avec une attention insuffisante d'une femme à son état peut malheureusement se terminer. Toute période de grossesse a ses propres semaines dangereuses, ainsi que les dangers qui peuvent attendre une mère inexpérimentée.

En règle générale, c'est juste le moment où la vie à l'intérieur d'une femme se développe extrêmement activement, à savoir la formation d'organes vitaux, la formation du squelette, le besoin particulier d'hormone féminine progestérone ou de vitamines.

Il y a trois périodes de grossesse, appelées trimestres. Dans chacun des trimestres, il y a un danger, ces semaines où la future femme a besoin d'un maximum de confort et de soins. Mais une autre peut être distinguée - au cours des deux premières semaines de grossesse, lorsqu'un ovule fœtal est implanté dans l'utérus.

La période de danger elle-même avec une approche inappropriée a un résultat tel qu'une fausse couche ou une grossesse gelée. Il est également possible le développement d'autres pathologies qui n'entraînent pas la mort fœtale, mais ont un effet extrêmement négatif sur la santé de l'enfant à naître. En plus de tout ce qui précède, les jours dangereux incluent les jours où une femme devrait avoir ses règles.

Grossesse dangereuse au premier trimestre

Le danger du premier trimestre de grossesse attend une femme enceinte au tout début. Cette période est vraiment dangereuse car la femme ne réalise toujours pas la naissance d'une nouvelle vie en elle-même. Cette période représente 10 à 21 jours de grossesse.

Le danger réside dans le fait que l'inattentif adhère à son rythme de vie habituel, souvent avec un effort physique excessif, et ne sait même pas que des processus colossaux se déroulent à l'intérieur. À ce stade, l'œuf fœtal tente de se fixer à la paroi de l'utérus afin de former davantage un embryon viable.

Tout mouvement brusque ou surtension peut interférer avec ce processus. En plus des facteurs externes, internes, tels que chromosomiques, ainsi que des anomalies génétiques, les fissures peuvent interférer avec l'implantation de l'œuf fœtal. La deuxième période dangereuse du premier trimestre sera le début de 8 semaines et jusqu'à la fin du premier trimestre. À ce moment, il y a des changements hormonaux brusques qui peuvent être anormaux, ainsi que la croissance du placenta et la formation d'organes vitaux chez l'enfant à naître.

Grossesse dangereuse au deuxième trimestre

Le deuxième trimestre de la grossesse est considéré comme doré et magique pour les femmes enceintes. Quelque part au milieu du trimestre, vous commencerez à ressentir le mouvement fœtal et vous pourrez également découvrir le sexe de l'enfant à naître. Tout le deuxième trimestre, le bébé se développe et grandit très rapidement.

Une période dangereuse est le moment où il y a une croissance rapide de la taille de l'utérus.

    Le temps de croissance active de l'utérus commence à partir de 18 semaines et dure jusqu'à la fin du deuxième trimestre (22 semaines). En conséquence, des écarts par rapport au cours normal de la grossesse peuvent survenir:
  • affaiblissement du col de l'utérus;
  • emplacement incorrect du placenta;
  • risque accru de diverses maladies infectieuses.

La fin du deuxième trimestre devrait avoir lieu en toute tranquillité et attention à soi-même. Tous les écarts ci-dessus peuvent entraîner une fausse couche. Si vous ressentez la moindre douleur, un malaise ou toute autre sensation qui n'est pas particulière à l'état habituel, consultez immédiatement un médecin. Il est à noter que très souvent les futures mères passent la fin du deuxième trimestre à l'hôpital pour la conservation.

Grossesse dangereuse au troisième trimestre

Le troisième trimestre n'est pas seulement la ligne d'arrivée, mais aussi la période la plus difficile. Le travail prématuré avec mort fœtale est courant ici. La période la plus dangereuse pour le troisième trimestre est de 28 à 32 semaines. Qu'est-ce que la toxicose, chaque femme le sait, mais le danger qui vous attend aux derniers stades de la grossesse est moins courant, nous parlons de gestose tardive.

    La gestose tardive est beaucoup plus épuisante que la toxicose précoce. Le troisième trimestre peut entraîner des écarts tels que:
  • rupture du placenta;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • manque de placenta.

Il y en a un mais. Les bébés nés au cours du troisième trimestre survivent souvent (juste prématurément) - c'est un avantage significatif par rapport à la première moitié de la grossesse. Il convient de rappeler que pour éviter de tristes conséquences, respectez strictement les instructions de votre médecin et prenez particulièrement soin de votre santé tout au long de votre grossesse.

Comment vous comporter en période de grossesse dangereuse

Nous ne découvrirons pas l'Amérique et nous dirons très simplement: pour éviter une situation critique, nous devons tout faire en temps opportun et selon les instructions du médecin..

    Soulignons ensemble un certain nombre d'actions simples qui vous aideront à protéger les périodes de grossesse critiques:
  • premièrement, une activité physique minimale et des mouvements brusques;
  • éviter même le stress mental;
  • abstinence d'activité sexuelle;
  • pas de situations stressantes;
  • le mode de vie le plus passif (des promenades en plein air sont possibles).

Si vous suivez de telles règles simples, qui devraient en fait être la base de toute la période d'attente du bébé, vous aidera à prévenir les conséquences négatives.

Ce qui peut être dangereux pendant la grossesse

Toute femme enceinte remarque à quel point son origine hormonale se reconstruit. Elle devient très perspicace, avec des sautes d'humeur fréquentes. Mais la chose la plus intéressante est à quel point ses instincts sont aggravés. Surtout l'instinct de légitime défense et d'auto-préservation. Elle est presque télépathique et pense que des facteurs externes peuvent nuire à son bébé à naître.

    Mais il y a des choses que nous rencontrons dans la vie quotidienne, et nous pouvons même ne pas remarquer les dommages que de telles choses et actions ordinaires causeront:
  • Cela peut être drôle, mais les experts ne recommandent pas de faire des réparations pendant que le bébé attend. Même si la mère ne vit pas dans la salle réparée, il faut alors lui donner au moins un mois pour se lever et disparaître de toutes les toxines et odeurs;
  • les produits chimiques ménagers sont très nocifs pour leurs fumées. Essayez de passer à des produits spéciaux de soins à domicile et de soins personnels conçus pour les bébés;
  • le travail avec des engrais et des produits chimiques est strictement interdit;
  • toute maladie infectieuse;
  • aliments de mauvaise qualité ou nocifs. N'oubliez pas que votre nourriture ne doit être fraîche et saine..

Premier trimestre de grossesse

1er trimestre

Le test de grossesse a montré deux rayures? Toutes nos félicitations! Dans notre calendrier, vous découvrirez tout ce qui va arriver à votre corps et comment l'enfant se développera. Les examens médicaux nécessaires, en particulier le régime alimentaire et la routine quotidienne, l'activité physique autorisée et d'autres informations utiles et importantes pour la future mère et ses proches vous attendent!

La grossesse se compte de deux manières.

La période obstétricale de la grossesse est comptée à partir du 1er jour de la dernière menstruation: à partir de ce jour, l'ovule commence à mûrir, qui sera fécondé par le sperme. La durée totale de la période obstétricale est de 40 semaines, et ce sont les médecins qui la guident quand elles sont enceintes. Les résultats de l'échographie sont également interprétés en fonction des dénombrements obstétriques..

L'âge gestationnel réel, ou embryonnaire, est calculé à partir du jour de l'ovulation et de la conception, et il est donc 2 semaines plus court que l'obstétrique. Les médecins n'utilisent pas cette méthode de comptage, car sans surveillance médicale, il est impossible d'établir avec une précision absolue quel jour du cycle menstruel l'ovulation s'est produite et la conception s'est produite.

Le temps d'attente pour le bébé, comme vous le savez, est de 9 mois, et cette période est généralement divisée en trois parties égales: 1er, 2e et 3e trimestre.

Le 1er trimestre comprend le 1er, le 2ème et le 3ème mois de grossesse et dure de la 1ère à la 13ème semaine d'obstétrique inclus.

Que se passe-t-il dans le corps d'une future mère

Le 1er trimestre est à la fois une période heureuse et difficile pour une femme enceinte. Son bien-être, son corps change, et ces changements doivent être acceptés (bien sûr, discuter de tout ce qui dérange, avec un obstétricien-gynécologue et d'autres médecins).

Nausée le matin. La toxicose est le symptôme le plus connu de la grossesse. Il connaît 60 à 80% des femmes enceintes et est causé par un changement des niveaux hormonaux. De plus, les nausées peuvent provoquer une carence en vitamines et minéraux ou une forte baisse de la glycémie. La toxicose commence à la 2e - 3e ou 4e - 5e semaine de grossesse, se termine aux 12-14. Si un symptôme désagréable dure plus longtemps ou dépasse la fin de la grossesse, l'aide d'un médecin est nécessaire. Si les vomissements sont plus de 5 fois par jour, la surveillance du médecin est également requise pour éviter la menace de fausse couche due à la déshydratation.

Problèmes de digestion. En raison des jeux hormonaux, les femmes enceintes peuvent avoir un fort appétit, et son absence complète, et la constipation (c'est généralement un problème courant pendant la grossesse, une menace dangereuse de fausse couche) et la diarrhée. Et aussi les préférences alimentaires, la réaction aux odeurs changent.

Gain de poids. La norme estimée de prise de poids au cours du premier trimestre est de 1 à 2 kg. Cet indicateur varie en fonction des caractéristiques individuelles de la santé de la femme enceinte: pénurie, éclatement ou norme sur la balance, le médecin décide.

Miction plus fréquente. Tout au long de la grossesse, l'envie d'aller aux toilettes sera plus fréquente: plus l'utérus grossit, plus il appuie sur la vessie. Le changement du fond hormonal affecte également: une augmentation du niveau de progestérone dans le sang provoque une plus grande consommation et, par conséquent, la libération de liquide.

Des problèmes sanglants. Un petit écoulement de sang du vagin se produit chez 75% des femmes enceintes dans les premières semaines du terme. Cela signifie que le fœtus a été implanté - fixé dans l'utérus. Important! La détection de saignements peut indiquer une grossesse extra-utérine, des saignements graves peuvent indiquer une fausse couche, des soins médicaux sont nécessaires.

Gonflement des seins. Les glandes mammaires s'élargissent légèrement et deviennent plus sensibles (jusqu'aux sensations douloureuses), comme avant le début des menstruations. Ainsi, le corps de la future femme commence la préparation à l'allaitement.

Sensation de fatigue et de somnolence, d'évanouissement et d'évanouissement. Encore une fois, une conséquence des changements hormonaux dans le corps, en particulier, une augmentation de la production de progestérone, qui affecte les vaisseaux sanguins, provoquant des crampes, une stagnation et une diminution de la pression artérielle.

Comment l'enfant se développe

Parallèlement à la joie de réaliser que vous attendez un bébé, il y a de l'anxiété pour lui: les 3 premiers mois sont les plus dangereux en termes de statistiques de fausses couches et les plus importants pour la formation de la santé de l'enfant.

1er mois. Après les rapports sexuels, la fécondation se produit - la fusion des cellules germinales mâles et femelles (sperme et ovule) dans la trompe de Fallope. La nouvelle cellule résultante - le zygote - pénètre dans l'utérus et s'y fixe. Un embryon se forme avec les rudiments du squelette et des muscles, du tube digestif, des systèmes cardiovasculaire, nerveux, urinaire, ainsi que du placenta et du cordon ombilical. À la fin du mois, la taille de l'embryon est de 4 à 5 mm.

2ème mois. L'embryon montre les rudiments des bras et des jambes avec les doigts. Le cou, les rudiments des sens, les organes génitaux se forment. Le cerveau commence à coordonner le travail des autres organes, un rythme cardiaque apparaît, l'estomac sécrète du suc gastrique, le foie remplit la fonction d'hématopoïèse. À la fin du deuxième mois, le fœtus est déjà considéré comme un fœtus. Sa taille atteint 25-30 mm, tandis que la taille de la tête est égale à la moitié de la "croissance" du fœtus.

3e mois. Les paupières, les rudiments des ongles et des cheveux, les trous génito-urinaires et anaux se forment, des zones ossifiées apparaissent dans le squelette cartilagineux. Le fœtus a déjà des expressions faciales, peut bouger les bras et les jambes. La forme des organes génitaux externes peut déterminer le sexe de l'enfant à naître. La longueur du fœtus est de 7 à 8 cm, tandis que la tête reste grande par rapport aux proportions du corps.

Si vous avez des jumeaux

Les statistiques disent: pour 87 à 90 cas de grossesse, il y a une grossesse gémellaire (selon d'autres sources, 3 cas sur 100). Pour les futurs parents, surtout pour maman, c'est double bonheur et double responsabilité. Ce qu'il est important de savoir?

- les jumeaux peuvent être monozygotes (puis des jumeaux vont naître) et dizygotes (pas un n'est fécondé, mais deux œufs matures, et les bébés nés, même du même sexe, ne seront pas des copies extérieures l'un de l'autre). La présence de jumeaux hétérosexuels est déterminée par échographie à 4–5 semaines de grossesse, œufs identiques à 12 semaines;

- en cas de grossesse multiple, le taux d'hormone hCG dans le corps de la femme enceinte est 2 fois plus élevé qu'avec une grossesse ordinaire;

- en général, le bien-être d'une future mère n'est pas différent de l'état de santé de celles qui attendent un bébé, bien que la toxicose, l'anémie, les brûlures d'estomac, les lombalgies et la prise de poids puissent être plus prononcées. Le gain de poids idéal avec des jumeaux pendant 9 mois devrait être d'au moins 7 kg et pas plus de 18-20 kg;

- la prédisposition à une grossesse multiple est transmise génétiquement (généralement sur une génération), et les chances de tomber enceinte avec un jumeau sont plus élevées chez les femmes âgées de 30 à 40 ans et plus. Les scientifiques expliquent cela comme un filet de sécurité du corps, qui est programmé par la nature pour continuer le genre. En outre, la prédisposition à la conception de jumeaux est affectée par le rejet des contraceptifs oraux dans le contexte de leur utilisation à long terme, le traitement de l'infertilité, la FIV;

- les jumeaux se développent in utero au même rythme que les bébés au cours d'une grossesse à terme, mais, en règle générale, ont moins de poids et de taille (cependant, ils rattrapent facilement leurs pairs dans ce paramètre après la naissance). Ainsi, à la fin du 1er trimestre, les deux fruits atteignent 6 cm de long et pèsent environ 8 g chacun.

Photos sur le 1er trimestre de la grossesse

Examen médical

  • Obstétricien-gynécologue (il est préférable de s'inscrire à la clinique prénatale à l'âge gestationnel de 6-8 semaines, il est nécessaire de visiter le gynécologue au 1er trimestre au moins 1 fois par mois)
  • thérapeute
  • ophtalmologiste
  • endocrinologue
  • cardiologue
  • oto-rhino-laryngologiste
  • consultations avec d'autres spécialistes si la femme enceinte a des maladies chroniques et / ou une grossesse compliquée
  • test sanguin général (administré régulièrement, les indicateurs les plus importants sont le taux d'hémoglobine, le nombre de globules blancs, le nombre de plaquettes, l'ESR)
  • test sanguin biochimique (administré régulièrement, les indicateurs les plus importants sont le taux de sucre, de bilirubine, de créatinine et d'urée)
  • coagulogramme (administré 1 fois par trimestre, l'indicateur le plus important est le taux de coagulation sanguine)
  • test sanguin par groupe et facteur Rh (donné 1 fois pendant la grossesse, l'indicateur le plus important est la présence / absence d'un conflit Rh de l'enfant et de la mère)
  • test sanguin pour le VIH, l'hépatite B et C, la syphilis (se rend 1 fois pendant la grossesse)
  • test sanguin pour les infections TORCH: toxoplasmose, mycoplasmose, rubéole, cytomégalovirus, herpès (se rend 1 fois pendant la grossesse)
  • analyse d'urine (donnée régulièrement, les indicateurs les plus importants sont la transparence, la densité, l'acidité, la teneur en protéines, la présence / absence de bactéries et de levures)
  • un frottis sur la flore du vagin (se rend 3 fois pendant la grossesse, l'indicateur le plus important est la présence / absence d'infections, y compris les infections sexuellement transmissibles).
  • électrocardiogramme (effectué au moins 2 fois pendant la grossesse, au 1er et au 3ème trimestre, la première fois - lors de l'inscription dans une clinique prénatale; révèle la présence / absence de dysfonctionnements du cœur de la future femme face à une charge croissante sur lui)
  • Échographie (réalisée au moins 3 fois pendant la grossesse, la première fois à 10-12 semaines, un diagnostic plus précoce est possible; confirme le fait même de l'attente du bébé, révèle la présence / absence d'une grossesse extra-utérine, les risques de fausse couche et d'anomalies fœtales, permet de l'évaluer développement)
  • un test pour les villosités choriales (PVC) (effectué 1 fois pendant la grossesse à 10-12 semaines s'il y a des indications, par exemple en fin de grossesse; révèle la présence / absence d'anomalies génétiques chez le fœtus)
  • dépistage (effectué 3 fois pendant la grossesse, la première fois - à la 11-12e semaine; comprend l'échographie, un test sanguin pour l'hCG, un test sanguin pour le PAPP-A; révèle la présence / absence d'anomalies génétiques chez le fœtus).

Difficulté à supporter

Des dysfonctionnements hormonaux, une mauvaise hérédité, un stress sévère, des maladies maternelles et d'autres facteurs indésirables peuvent entraîner diverses malformations fœtales et sa perte. Vous pouvez faire face aux difficultés de porter dans de nombreux cas, si vous êtes sous la supervision de médecins et suivez leurs recommandations.

Fausse couche. Les statistiques médicales indiquent que 15 à 20% des grossesses (c'est-à-dire environ une conception sur cinq) se terminent par une fausse couche lorsque le corps de la mère rejette le fœtus. De plus, plus de 80% des fausses couches surviennent au 1er trimestre. Les raisons de la perte de l'enfant sont nombreuses, parmi lesquelles une mauvaise écologie (y compris des conditions de travail difficiles), de mauvaises habitudes et une sélection naturelle (la nature sage se débarrasse d'un embryon non viable), et les infections TORCH que la femme enceinte obtient et un avortement précoce.

Grossesse non en développement. 10 à 15% des grossesses s'arrêtent de se développer, c'est-à-dire se terminent par la mort fœtale. Le plus souvent, cela se produit jusqu'à 28 semaines, et le plus dangereux - pendant des semaines du 1er trimestre, bien que le fœtus puisse malheureusement cesser de se développer aux stades ultérieurs. Les causes de la disparition de la grossesse sont similaires aux facteurs qui provoquent une fausse couche: des mauvaises habitudes et des effets secondaires de certains médicaments à une prédisposition génétique, au stress et à l'avortement..

Grossesse extra-utérine. 1 à 2% des grossesses sont des cas où l'ovule fœtal ne se fixe pas à l'intérieur de l'utérus, mais à l'intérieur de l'un de ses deux tubes ou, plus rarement, au col de l'utérus ou à l'ovaire. La pathologie peut être détectée à la 3-4e semaine de grossesse à l'aide d'une échographie et d'un test sanguin pour l'hCG (le niveau de cette hormone sera plus bas que lorsque le fœtus est correctement fixé dans l'utérus). À partir de la 4e - 5e semaine, une future mère avec une grossesse extra-utérine est à risque: un fœtus en croissance entraîne une rupture du tube et des saignements internes - une menace pour la santé et la vie d'une femme. Quelle manière choisir pour retirer l'œuf fœtal: chirurgical ou chimique, le médecin décide. Les causes d'une grossesse extra-utérine peuvent être les habitudes malsaines de la femme enceinte et ses avortements, les maladies inflammatoires de l'utérus, la chirurgie tubaire, les grossesses extra-utérines antérieures, l'utilisation du dispositif intra-utérin comme contraceptif, etc..

Le développement de pathologies fœtales. Environ 5% des couples en bonne santé deviennent parents d'enfants spéciaux - souffrant de troubles mentaux ou physiques du développement. De plus, selon l'Organisation mondiale de la santé, les malformations peuvent être causées par des raisons génétiques, infectieuses, socio-économiques ou environnementales. N'oubliez pas: premièrement, les données de diagnostic doivent être vérifiées par des examens supplémentaires, y compris auprès de différents spécialistes du même profil. Et deuxièmement, le niveau de la médecine moderne est tel qu'une maladie du bébé peut être corrigée soit au stade du développement fœtal, soit après la naissance.

En Savoir Plus Sur La Planification De La Grossesse