Quels assaisonnements pour l'allaitement puis-je manger?

Les assaisonnements pour l'allaitement sont contre-indiqués, affecter le goût du lait et le système digestif, le corps du bébé est sensible à tous les effets négatifs, surtout au cours du premier mois de vie, après 6 mois, vous pouvez commencer à assaisonner les soupes avec différents assaisonnements, mais seulement un peu.

Mieux sans expérimentation, les assaisonnements peuvent perturber la lactation et le goût du lait, de sorte que le bébé peut refuser d'allaiter. 100% d'aneth sec peut être ajouté - il améliore la lactation, le sel sans fanatisme, mais il vaut mieux refuser le poivre, il change le goût du lait et peut provoquer des diarrhées chez l'enfant ou les coliques.

Sel, renard bai. Il vaut mieux ne pas expérimenter avec le reste

Lors de l'allaitement, il n'est pas conseillé de maltraiter les assaisonnements notamment. Surtout avant trois mois, après quoi vous pouvez commencer à ajouter un peu d'assaisonnements. Mais vous devez regarder la réaction de l'enfant, s'il a ajouté un peu et que tout va bien, la prochaine fois, vous pouvez en ajouter un peu plus. Et donc à chaque assaisonnement. Mais très pointu, cependant, ne devrait pas être utilisé du tout.

Produits d'allaitement

L'allaitement maternel est une tâche responsable et difficile. Tout d'abord, maman doit reconsidérer sa nutrition et exclure les aliments interdits pendant l'allaitement. N'ayez pas peur de ces restrictions. En fait, il n'y a que des aspects positifs à un tel menu. Le régime alimentaire d'une femme qui allaite est une alimentation saine et appropriée, qui bénéficiera certainement à la fois à la maman et au bébé.

Pourquoi certaines exclusions de produits sont-elles nécessaires??

La révision du régime alimentaire d'une mère n'est pas seulement un caprice des pédiatres. La nutrition joue un rôle énorme dans la vie humaine. Nous sommes ce que nous mangeons. Lorsque vous allaitez, vous devez penser non seulement à vous-même, mais aussi au bébé, qui dépend du lait maternel. Une bonne nutrition aidera à enrichir le lait de maman avec des vitamines et minéraux utiles, à éliminer les risques de réactions allergiques chez un enfant. L'enfant se développera et grandira activement.

Il est également important pour une femme de bien manger après l'accouchement afin que la restauration du corps et des réserves de nutriments soit plus rapide. De plus, de nombreuses mères notent les conséquences négatives de l'accouchement, telles que l'anémie, la constipation, les réactions allergiques soudaines, les exacerbations des ulcères et la gastrite. Tout cela passera avec le temps, lorsque le fond hormonal deviendra le même et que le corps commencera à fonctionner normalement..

En utilisant un menu rationnel, vous pouvez aider votre corps à rebondir beaucoup plus rapidement. Pour ces raisons, les experts recommandent de regarder de plus près le régime alimentaire lors de l'allaitement.

Liste des produits d'allaitement maternel interdits

La liste des interdictions alimentaires semble assez impressionnante, mais ne vous découragez pas: il y a beaucoup plus de produits autorisés. Vous pouvez découvrir ce que vous pouvez manger pour une femme qui allaite dans cet article..

Les produits interdits pour une mère qui allaite sont les suivants:

1. Viande grasse, saindoux, saucisses fumées, jambon, etc..

Les aliments gras provoquent de la constipation non seulement chez la maman, mais aussi chez le bébé. De plus, la teneur élevée en calories d'un tel repas aidera rapidement à prendre un excès de poids. L'excès de graisse animale augmente le cholestérol.

2. Poisson

Le poisson est très important dans l'alimentation de maman en tant que source de protéines facilement digestibles. Mais, étant donné que ce produit est assez allergène, vous devez l'utiliser avec soin, au plus tôt 3 à 4 mois après la naissance de l'enfant. Si une réaction allergique est détectée, le poisson est complètement exclu de l'alimentation. Cela comprend également un produit comme les œufs de poisson.

3. Plats cuisinés

Ce groupe comprend les nouilles instantanées, les boulettes surgelées, les pâtisseries, les crêpes, les boulettes de viande, les rouleaux de chou, etc. Cet aliment ne doit certainement pas être consommé par les mères qui allaitent, car les matières premières sont souvent utilisées de la plus basse qualité et le goût du plat est amélioré par de nombreux additifs chimiques, par exemple le glutamate monosodique.

4. Sauces et assaisonnements épicés

Cela comprend le poivron rouge chaud, la sauce chili, la moutarde, le ketchup, le poivre noir, le curry, la cannelle, les oignons frais, l'ail, les plats caucasiens et indiens. Les amateurs d'aliments épicés devront préparer suffisamment de nourriture fraîche pendant un certain temps. Les aliments épicés et épicés peuvent affecter considérablement le goût du lait, le rendant désagréable pour le bébé. Le bébé bougera et l'hépatite B sera à risque. De plus, de tels assaisonnements amincissent les selles et la diarrhée peut commencer dans les miettes..

5. Conserves au vinaigre, achat et conservation de la maison

Tous les aliments en conserve sont indésirables lors de l'allaitement. Cela vaut également pour la préservation de la maison. La plupart des recettes contiennent beaucoup de sel et une variété d'assaisonnements, dont l'excès peut affecter le goût du lait. De plus, lors de l'utilisation d'aliments en conserve, il existe toujours un risque de contracter le botulisme mortel de la bactérie.

6. Chocolat et autres sucreries

Au cours de l'HB, les mères qui allaitent ont intérêt à renoncer aux bonbons, car les bonbons contribuent à l'apparition de coliques et de diathèses chez le bébé. Le chocolat, en particulier le noir, contient une dose importante de caféine. Certains bébés sont assez sensibles à cette substance et peuvent réagir au chocolat dans le menu de leur mère avec des troubles du sommeil et une irritabilité accrue. Si vous voulez vraiment quelque chose de sucré, vous pouvez vous offrir un peu de chocolat blanc, des guimauves ou des guimauves. Il est conseillé de manger des bonbons une fois par jour 1,5 heures avant le repas et en quantité très limitée.

7. Cuisson au beurre

Beaucoup de mères adorent la cuisson au four, souvent elles-mêmes. Mais pendant la période de GV, une telle nourriture n'est pas saine. La farine raffinée, une teneur élevée en muffins, la garniture sucrée ou grasse des tartes ou des petits pains en font des produits dangereux pour une mère qui allaite. Ces aliments contribueront à la constipation chez la mère, aux coliques et à la diathèse chez l'enfant.

8. Agrumes

Les agrumes contiennent une grande quantité de vitamine C, c'est un avantage certain, mais les substances qu'ils contiennent peuvent également nuire au bébé, provoquant des réactions allergiques. C'est avec ce segment de fruits que les mères allaitantes doivent faire très attention.

9. Produits rouges

Quels produits sont dans cette catégorie? Tout ce qui a une teinte rouge est les tomates, les poivrons rouges, le poisson rouge, les pommes rouges, la grenade, les baies (fraises, framboises, canneberges, etc.). En raison du pigment spécial, grâce auquel le produit acquiert une couleur rouge, cet aliment est interdit. C'est lui qui est l'allergène le plus fort.

10. Produits laitiers riches en matières grasses et lait entier

De nombreuses mères se demandent pourquoi le lait et les produits laitiers gras sont interdits, car ce sont des aliments sains qui contiennent de grandes quantités de calcium. Le fait est que le lait dans l'alimentation d'une femme qui allaite provoque presque toujours des coliques chez les nourrissons. Un "lait" gras aide à augmenter le cholestérol, aggrave la situation de constipation. Les fromages à forte teneur en matières grasses et au goût épicé épicé peuvent être attribués à cette catégorie. Ils sont également indésirables dans l'alimentation de maman pendant la période de GV.

11. Champignons

Les champignons sont interdits tous. Le fait est que le produit est digéré très longtemps et est mal digéré. Souvent, le corps de la mère ne peut pas digérer les champignons à un point tel qu'ils deviennent sûrs pour le bébé. Une fois dans le lait maternel, certaines protéines non digérées peuvent provoquer de graves troubles intestinaux chez le bébé..

12. Arachides

Avec tous les avantages des noix, les arachides pour l'hépatite B ne doivent pas être consommées, car elles appartiennent à des produits allergènes. Il vaut mieux privilégier les autres variétés de noix.

13. "Déchets alimentaires"

Cette catégorie comprend les croustilles, les noix salées, les craquelins aromatisés, le pop-corn et la restauration rapide. En raison de la teneur élevée en calories et de la teneur élevée en «chimie» dans la composition, cet aliment ne profitera certainement pas à la jeune mère et au bébé. Cela comprend également une sauce populaire comme la mayonnaise. Malgré le fait que maintenant sur les étagères vous pouvez trouver de nombreuses variétés de mayonnaise avec une composition et un pourcentage de matières grasses différents, vous ne devriez pas l'utiliser pendant la période de GW. La teneur élevée en additifs chimiques et en matières grasses en fait un produit indésirable sur la table d'une mère qui allaite.

14. Boissons gazeuses

Toutes les boissons gazeuses doivent être interdites, même l'eau minérale avec du gaz. Si l'eau minérale peut encore être bue en libérant des gaz, le reste de l'eau pétillante ne sera pas utile en raison de la teneur élevée en sucre et en colorants. De telles boissons sont très susceptibles de provoquer des coliques et des allergies chez le bébé.

Un peu d'alcool et de tabac

Les boissons alcoolisées et les cigarettes doivent être strictement interdites pendant tout l'allaitement. Bien sûr, aucune vraie mère ne pensera même à tenir une cigarette ou un verre de vin avant d'avoir terminé la GW, mais de nombreuses tentations peuvent ébranler même le fer.

Il faut comprendre que les cancérogènes et les toxines du tabac et de l’alcool pénètrent librement dans le lait maternel par le sang de la mère. En gros, si maman boit, alors le bébé boit. Tout est pareil avec le tabagisme, l'enfant recevra une bonne dose de nicotine avec du lait.

Quels aliments sont interdits pour les coliques et les allergies chez un bébé

Si un enfant souffre de coliques, cela vaut la peine de prendre son régime encore plus strict. Les produits suivants doivent être interdits:

  • Pain de seigle noir. Peut être remplacé par du pain sec, fabriqué sans levure.
  • Légumes et fruits crus (en particulier le chou blanc, le concombre, les pommes pelées). Il est préférable de chauffer les légumes pendant les coliques, ce qui réduit la quantité de fibres. Fruits complètement exclus ou mangés en quantité limitée, pelés.
  • Lait entier. Alors que l'enfant souffre de coliques, il est préférable de ne pas consommer de lait même à petites doses, en l'ajoutant au thé ou aux céréales.
  • Légumineuses (pois, haricots). Les légumineuses sont une excellente source de protéines, mais un pathogène reconnu pour la formation de gaz et les coliques chez les nourrissons. Il est préférable de les remplacer temporairement par des produits à base de viande. Les mamans végétariennes peuvent manger du tofu comme aliments protéinés, par exemple.
  • Viandes fumées, fritures, conserves. De tels aliments sont généralement indésirables sur la table de la mère pendant toute la période de GV, mais dans le cas des coliques, ils doivent être strictement exclus du régime alimentaire..
  • Les œufs. Les œufs de poule, en plus de provoquer des coliques, sont également un allergène puissant. Pour l'heure de l'hépatite B, il vaut mieux les remplacer par des cailles: ce sont des miettes plus épargnées par rapport au corps fragile.
  • Bonbons et sucre. Lorsque le bébé souffre de coliques, le bonbon est complètement exclu. Dans de rares cas, vous pouvez vous permettre des biscuits secs (pas plus de 2 morceaux par jour).
  • Boissons gazeuses. De l'eau pétillante, les coliques peuvent être non seulement chez le bébé, mais aussi chez la mère, donc la boire pendant la période de GV est tout simplement déraisonnable.

En cas de réactions allergiques, le régime alimentaire de maman est encore plus strict. Lorsque vous choisissez un régime, vous pouvez vous concentrer sur la table:

Lorsque des allergènes sont détectés, vous pouvez introduire de nouveaux produits dans l'alimentation, assurez-vous de faire attention à la réaction de l'enfant. Chaque nouveau produit est administré avec soin, à petites doses..

Une mère qui allaite doit se rappeler que toutes les interdictions sont temporaires et après un certain temps, elle peut à nouveau déguster ses plats préférés. Et pendant l'allaitement, la santé du bébé passe au premier plan et tout doit être fait pour que le bébé grandisse et se développe correctement.

Que puis-je manger à une mère qui allaite d'un nouveau-né

Le lait maternel est la meilleure nutrition pour un nouveau-né. Il est parfaitement adapté à la digestion et aux processus métaboliques du bébé qui se produisent dans son corps. Par conséquent, il est si important de savoir ce que vous pouvez manger à une mère qui allaite.

Que manger pour maman avec GV

Que manger pour maman avec GV

Avec HB, une femme dépense plus d'énergie que dans une situation normale. Elle a besoin de calories supplémentaires pour faire du lait et le remplir de substances précieuses. Maman devrait avoir suffisamment de force pour le travail fastidieux d'élever un bébé (surtout s'il est agité).

Un jour, une mère qui allaite devrait recevoir:

  • 400 g de glucides;
  • 112 g de protéines;
  • 100 g de matières grasses;
  • un grand nombre de sels minéraux (notamment le phosphore et le calcium);
  • le nombre requis de vitamines;
  • acides gras polyinsaturés.

Cela doit être pris en compte pour décider quoi manger lors de l'allaitement d'un nouveau-né. Le régime alimentaire de maman affecte directement la santé du bébé. Tout ce qu'une femme mange, transforme, entre dans le lait, puis - dans le corps du nouveau-né.

Ce qui ne devrait pas être au menu

NomComment affecter le bébé
Aliments en conserve contenant des colorants et des additifs chimiquesDonner un effet secondaire - des allergies à l'empoisonnement
Poisson cru, sushi, caviarIls provoquent une réaction allergique et sont des sources de vers.
des chocolatsLait maternel sursaturé en sucre et provoque une éruption cutanée
Cornichons et marinades maisonDonnez une charge aux reins du bébé
Ail, oignon, produits contenant de l'amertumeChanger le goût du lait, à cause duquel le bébé peut refuser d'allaiter
caféIl stimule le système nerveux du bébé

Les champignons de toute nature, les fast-foods et les fromages à moisissure doivent également être exclus de l'alimentation. Pendant un certain temps, la mère devrait abandonner les viandes fumées et les aliments frits, les salades avec de la mayonnaise, afin de ne pas alourdir le système digestif instable du bébé avec des agents cancérigènes.

Important! La consommation d'alcool et le tabagisme sont non seulement nocifs, mais affectent également négativement la production de lait maternel. En conséquence, une hypolactation se développe..

Mode de consommation

Même si la mère n'a pas beaucoup soif, elle devrait consommer environ 2 litres de liquide par jour. Cela comprend les soupes (bouillons faibles en gras), les produits laitiers, les jus, les thés (de préférence à base de plantes), les compotes. La part principale revient à l'eau propre (de préférence enrichie en minéraux artésiens).

Les boissons contribuent à une meilleure production de lait maternel et n'entraînent pas de déshydratation. Mais vous ne devriez pas trop aimer boire - il sera difficile pour les reins de faire face à un excès d'humidité, et maman aura un gonflement.

Pour accélérer l'écoulement du lait vers les mamelons, il est recommandé à la femme de boire un verre de thé chaud 10 à 15 minutes avant de se nourrir. Le reste du liquide est réparti uniformément tout au long de la journée..

Est-il possible de manger de la pastèque ou du melon

Les produits contenant du melon sont utiles pour la lactation. Ils aident maman à établir la digestion et à éliminer l'excès de liquide du corps. Les 3 premiers mois ne doivent pas être inclus dans le régime alimentaire - le système digestif instable du bébé réagira avec les coliques et la fermentation dans l'estomac.

Melon d'allaitement

Entrez la pastèque et le melon dans le menu progressivement, en mangeant d'abord un petit morceau d'un des produits. Si le bébé se sent bien, par portions lentes, la norme est ajustée à 3 tranches par semaine. Ensuite, le corps de l'enfant apprend le produit suivant..

Allaiter la nourriture de maman pendant des mois

Pour que le régime alimentaire quotidien de la mère comprenne 3500-3700 calories, elle doit non seulement préparer une liste des principaux produits, mais également déterminer correctement leur taux.

Les principaux composants du menu du jour

Des produitsCaractéristiquesMontant, g.
Fruits légumesLa principale source de vitamines:
• La vitamine C se trouve dans les baies, le chou frais, les oranges et les tomates;
• A - dans les légumes jaune vif et vert foncé;
• un grand ensemble est présent dans les pommes de terre.
Les produits peuvent être frais, congelés, séchés et sous forme de jus. Le rapport ressemble à ceci:
• une fois par jour:
1. boisson fraîche;
2. fruits, baies.
• 2 fois:
1. légumes ou salades;
2. pommes de terre.
Un total de 6 visites pour manger des aliments contenant des vitamines.
800
Viande, volaille, poissonUn produit protéique précieux devrait être présent deux fois dans l'alimentation quotidienne. En même temps, 1 à 2 jours par semaine, vous devez faire du poisson180-200
Boissons au lait aigre (kéfir, yaourt, yaourt)Protéines et calcium suffisants2 tasses
Fromage cottage et fromage50 g chacun.
Laitau moins 1 tasse
Beurre, huile végétaleSource de gras polyinsaturés, Provitamine A50 g chacun.
Porridge, pâtesFournir au corps des glucides, contenir un complexe de vitamines B. Les pâtes doivent être du blé dur150
Pain (pas blanc)50

En outre, il est recommandé à la mère de manger 1 œuf à la coque par jour. Si le bébé est allergique à ce produit, il est temporairement retiré du régime alimentaire de la mère, réessayant un peu plus tard.

Régime équilibré

Tout d'abord, la mère détermine ce qu'elle peut manger lorsqu'elle nourrit son nouveau-né avec du lait maternel dans les premiers stades. Ajoute ensuite progressivement de nouveaux produits au menu. Son apparence est illustrée dans le diagramme ci-dessous..

Exemple de menu par mois

Âge du bébé, moisLe régime de mamanÂge du bébé, moisLe régime de maman
0-1• soupes sur bouillon faible en gras;
• bouillie sur l'eau (flocons d'avoine, sarrasin);
• légumes bouillis et frais;
• pommes, bananes;
• viande de volaille blanche;
• kéfir, fromage cottage;
• pain gris ou au son;
• craquelins;
• thés faibles, bouillon d'églantier
3-6Produits supplémentaires:
• porc maigre;
• œufs (caille, poulet);
• betteraves;
• jus frais;
• pain de seigle (hier);
• noix (à l'exclusion des arachides et des pistaches);
• oignons frais;
• épices en petite quantité (poivre, thym, sarriette, basilic, estragon)
1-3De nouveaux produits sont introduits:
• bouillie de mil, blé, riz;
• boeuf bouilli, lapin, foie;
• poisson faible en gras bouilli ou cuit à la vapeur;
• yaourts sans additifs, yaourts, lait cuit fermenté;
• crème sure à faible teneur en matières grasses;
• fromage non salé;
• fruits secs;
• pastèques;
• cerises, cerises, poires, pommes, groseilles et jus (compotes, boissons aux fruits)
6-9Une variété de menus continue:
• poisson rouge en petites quantités;
• concombres, tomates;
• haricot;
• Ail
9-12D'autres sont ajoutés:
• mon chéri;
• citron;
• à partir de légumes - navets, chou, radis

Dès que le bébé a un an et qu'il passe déjà à un régime élargi, maman peut se permettre de faire un menu à sa discrétion. Une alimentation saine permettra de maintenir une silhouette mince pendant longtemps..

Les règles d'une alimentation équilibrée:

  1. Le régime alimentaire d'une mère qui allaite ne doit pas être monotone. Le menu du jour contient tous les groupes d'aliments à valeur nutritive.
  2. Manger fractionné et corrélé avec le mode du bébé. La meilleure option si maman mange une demi-heure avant de se nourrir.
  3. Chaque nouveau produit est introduit progressivement et la réaction du corps de l'enfant à celui-ci est nécessairement contrôlée..
  4. Si une femme veut s'offrir la douceur et est sûre que le bébé n'aura pas d'allergies, elle peut se le permettre (mais de façon irrégulière).

Abordant la question de ce qui peut être mangé pendant l'allaitement et ce qui ne peut pas l'être, une femme s'intéresse principalement aux aliments qui ont un effet bénéfique sur la lactation. Ceux-ci inclus:

  • sarrasin,
  • flocons d'avoine;
  • fromage feta, fromage Adyghe;
  • carotte;
  • salade;
  • noix (mais en petites quantités).

En respectant les normes nutritionnelles indiquées dans le tableau ci-dessus, la femme sera toujours en bonne forme physique et de bonne humeur, et le bébé recevra les composants nécessaires au développement.

Produits dans le premier mois après la livraison

Les premières semaines sont les plus strictes dans l'alimentation de maman. Le bébé commence tout juste à s'adapter à de nouvelles conditions de vie et à s'habituer progressivement au lait maternel, dont les nutriments sont nouveaux pour lui.

Remarque! Les systèmes enzymatique et digestif sont toujours en cours de formation et peuvent ne pas être en mesure de faire face aux composants qui se sont infiltrés dans le lait à cause d'une alimentation déséquilibrée de la mère.

Le régime alimentaire du premier mois de vie après l'accouchement

Pour sauver le bébé des allergies, des coliques et des flatulences, dans un premier temps, la mère se limite à la diversité. Chaque nouveau produit du menu est introduit progressivement. Cela aidera à comprendre ce qui n'est pas souhaitable de manger avec HB (en tenant compte de la réaction du bébé).

Menu du premier mois après la naissance

PériodeRecommandations
1-3 joursDans l'alimentation, seules les soupes végétariennes, les céréales: flocons d'avoine, sarrasin, ainsi que les légumes bouillis (ou cuits à la vapeur). Vous pouvez avoir une petite pomme au four et une tranche de pain de grains entiers
Dès le 4ème jourChaque nouveau produit est introduit tour à tour:
• boissons au lait fermenté;
• fromage cottage, fromage;
• graines (non frites)
A partir de la 2ème semaineVous pouvez déjà manger de la viande (boeuf) et du poisson faible en gras, bouilli ou cuit à la vapeur
3e semaineMaman introduit des fruits et des jus frais dans son alimentation. Des légumes jusqu'ici exclus concombres, tomates et choux
4ème semaineLe nouveau-né a déjà formé sa propre microflore et le travail du système enzymatique a été ajusté. Par conséquent, maman élargit audacieusement le régime en introduisant:
• pomme de terre au four;
• bouillie de blé;
• betteraves;
• boissons aux fruits de baies;
• jaunes bouillis;
• biscuits biscuits

Pour comprendre ce que vous pouvez manger pendant le premier mois d'alimentation d'un bébé et comment les produits affectent l'état du nouveau-né, une femme doit tenir un journal intime et y écrire son menu quotidien, ainsi que la réaction du bébé aux nouveaux produits..

Alimentation et selles de maman chez un enfant

Même si une femme a une alimentation équilibrée et adhère aux recommandations sur l'élaboration de son propre régime, le bébé peut toujours avoir des problèmes digestifs.

Les troubles

Bébé a un problèmeQuels aliments du régime de ma mère sont à blâmer
Des crampes d'estomac• tous les types de chou;
• haricot;
• fruits et légumes frais;
• plats gras;
• pain et brioches de seigle;
• parfois du lait
Tabouret en mousse liquide• pommes;
• concombres;
• bananes
Constipation• excès dans le menu des plats de viande;
• beaucoup de fromage et de fromage cottage;
• manque de fruits et légumes cuits;
• produits à base de farine (pâtes, pain blanc, petits pains, tartes, gâteaux, etc.);
• produits laitiers rassis

Chaque enfant répond individuellement au menu de sa mère. Par conséquent, un journal de nutrition vous permettra de déterminer les produits les plus optimaux dans lesquels le bébé a une chaise stable. Mais même elles peuvent déclencher des troubles digestifs du bébé lorsque la mère mange de façon excessive.

Si vous avez des problèmes, vous pouvez les résoudre comme suit:

  • il est facile de se débarrasser de la constipation si une mère mange une salade de légumes assaisonnée d'huile d'olive ou de crème sure faible en gras;
  • une compote d'abricots secs aidera également;
  • ils gèrent la production de gaz chez un bébé en introduisant des légumes verts frais dans le régime alimentaire de leur mère;
  • le son améliore la motilité intestinale non seulement chez une femme qui allaite, mais aussi chez un bébé.

Si la mère rejette complètement les aliments nocifs et allergènes, introduit une nutrition fractionnée, la composition du lait maternel sera équilibrée. Ensuite, le bébé n'aura pas à souffrir de problèmes digestifs.

Si l'enfant est allergique

Même s'il n'y a aucun soupçon que l'enfant a un corps sensible par rapport à certains aliments, maman compile soigneusement son menu (surtout les premiers mois). En introduisant à chaque fois de nouveaux ingrédients dans son alimentation, la femme observe la réaction du corps de l'enfant:

  • s'il y a des signes d'allergie cutanée;
  • quelles sont la nature et la fréquence des selles;
  • comme l'arachide est calme.

L'absence de symptômes négatifs n'est pas une raison pour abuser de certains produits. La première fois dans l'alimentation d'une femme devrait être une petite quantité de protéines (en particulier du lait de vache).

Les céréales (à l'exception du maïs, du sarrasin et du riz) relèvent de la restriction en raison du gluten présent dans la composition - il s'agit d'un autre type de protéine indésirable pour un petit corps.

Afin de ne pas provoquer le développement d'une allergie chez un bébé lors de la consommation de légumes et de fruits, maman adhère au «principe des feux tricolores». Les rouges sont toujours interdits. Jaune - lorsqu'ils sont utilisés, ils nécessitent un contrôle du comportement du bébé. Les verts, bien qu'inoffensifs, peuvent provoquer des allergies alimentaires chez certains enfants..

Remarque! En complément du menu avec de nouveaux produits, il est conseillé de les utiliser en petites portions. Si en quelques jours la réaction du tractus gastro-intestinal et de la peau du bébé ne se fait pas, continuez à augmenter progressivement la dose au rythme journalier optimal.

Liste des produits interdits pour GV

En essayant de prévenir le développement d'allergies chez le bébé, ainsi que des problèmes avec le tube digestif, une femme devrait abandonner complètement ces produits pendant les 3 premiers mois:

  • saucisses (bouillies et fumées);
  • fromages fondus;
  • aliments en conserve et cornichons faits maison;
  • restauration rapide et plats cuisinés;
  • champignons;
  • Chou blanc;
  • sauces (mayonnaise, ketchup, etc.);
  • chocolat et miel;
  • café et thés forts;
  • de l'alcool;
  • boissons gazeuses;
  • des noisettes.

Strictement interdit

Ayant suivi un régime strict du premier mois, la mère élargit progressivement la gamme. Mais les produits énumérés ci-dessus continuent d'être interdits: certains pour toute la période d'alimentation, d'autres sont introduits dans des périodes ultérieures.

Un petit organisme ne peut pas faire face indépendamment à la période d'adaptation. Un parent doit aider à s'adapter aux nouvelles conditions de vie. Par conséquent, il est si important de savoir ce que peut manger une mère qui allaite et ce qui entraînera de graves problèmes chez le bébé. L'incitation à un nouveau régime pour une femme sous GV sera l'occasion d'améliorer sa silhouette. La lactation est une chance de se débarrasser des mauvaises habitudes alimentaires et de passer à une alimentation saine..

Quel genre de légumes verts pouvez-vous allaiter??

Les verts sont utiles pour le bébé et la femme qui allaite, car ils contiennent de nombreuses substances utiles. Par exemple, le basilic dans l'hépatite B est une source de fer, de calcium et de vitamines. Cependant, en dépit de sa valeur nutritive, en grande quantité, les légumes verts peuvent nuire à maman et à bébé.

Est-il possible pour maman d'allaiter?

Selon les pédiatres, les légumes verts utilisés pendant l'allaitement peuvent être introduits dans l'alimentation des mères dès les premiers jours après l'accouchement. C'est une source naturelle de vitamines, améliore la digestion, aide à rétablir l'équilibre hormonal et renforce le système immunitaire..

Cependant, la plupart des mères doutent encore que les herbes fraîches puissent être allaitées. Le système digestif du bébé n'est pas parfait et l'abondance de fibres peut lui nuire.

Attention! Dans les 3 mois après la naissance, les produits végétaux nécessitent un traitement thermique. Il est recommandé d'ajouter des légumes verts aux soupes, bouillons, plats principaux lors de leur préparation.

La réponse à la question de savoir si des légumes frais peuvent être donnés à une mère qui allaite, en atteignant les nouveau-nés de trois mois, est décidée sans équivoque: il est autorisé à utiliser en petites quantités. Pendant cette période, le tractus gastro-intestinal du bébé se stabilise, les coliques passent, la digestion est établie.

Persil pour la lactation

La plante est riche en vitamines des groupes B, K, A, C, en fer, en potassium et en magnésium, elle est donc indispensable pour les mères souffrant d'anémie après l'accouchement. Il renforce le système immunitaire, empêche le développement de rhumes et de maladies virales. Mais la principale valeur du persil est qu'il améliore la lactation et aide à maintenir une silhouette mince.

Le produit peut être ajouté aux soupes, bouillons, ragoûts, céréales. Cependant, il est plus utile de boire une infusion de persil. Il améliore la circulation du lait, rafraîchit la peau et soulage l'enflure. Pour le préparer, prenez 2 cuillères à soupe. persil frais haché et versez 1 cuillère à soupe. eau bouillante. Attendez une demi-heure et buvez l'infusion à petites gorgées tout au long de la journée. Vous pouvez essuyer leur visage avec eux ou congeler et préparer de la glace cosmétique.

Aneth pour l'allaitement

C'est l'un des aliments les plus bénéfiques pour la lactation. Il soulage les flatulences de la mère et du nouveau-né, renforce le système immunitaire, élimine les expectorations, normalise la pression artérielle et renforce le sommeil.

L'aneth frais peut manger jusqu'à 50 g par jour. Pour améliorer la digestion, préparez une infusion d'aneth à partir des graines de la plante. Pour ce faire, versez 3 g de matière première dans 1 cuillère à soupe. l'eau bouillante et attendez 1 heure. Passer et boire avant les repas.

Il est recommandé de donner une perfusion d'aneth aux nourrissons 1 à 2 cuillères à café par semaine après la naissance. avant de nourrir. La tisane facilite la libération des gaz des intestins, normalise le tube digestif.

Céleri dans GV

Le jus de céleri améliore la digestion et aide à perdre du poids. Les verts renforcent le système immunitaire, améliorent le fonctionnement de la glande thyroïde, rajeunissent le corps, aident à faire face à la dépression, accélèrent le métabolisme pendant l'allaitement.

Cependant, le céleri provoque des coliques et des troubles digestifs chez le nourrisson. À cet égard, vous pouvez manger des légumes verts 3 mois après la naissance. Ne mangez pas plus de 5 g de produit par jour. Ragoût ou cuisson du céleri. Mangez des légumes frais lorsque l'enfant a six mois. Le produit se marie bien avec différents plats, adapté pour faire des smoothies.

Oignons verts pour la lactation

Cette plante est connue comme un outil pour le traitement et la prévention des virus et des rhumes. Les oignons sont un antiseptique naturel dû aux phytoncides et à la vitamine C. Les plumes vertes de la plante sont bonnes pour éliminer la constipation, renforcer les vaisseaux sanguins, les gencives..

Cependant, les médecins ne recommandent pas de manger des légumes verts frais pour les maladies du foie et de la vésicule biliaire, l'hypertension. Une consommation excessive de celui-ci modifie le goût du lait, provoque des nausées et des brûlures d'estomac chez un bébé.

Feuilles de salade

La laitue frisée est un produit faible en calories et riche en vitamines. Il renforce le système immunitaire, normalise la digestion, est facilement absorbé et ne provoque pas d'allergies..

Vous pouvez manger la salade fraîche de maman un mois après l'accouchement. Introduisez-le progressivement dans le régime, en mangeant au début 2-3 feuilles. Cependant, en raison de l'abondance d'acide oxalique, la plante ne peut pas être abusée. La laitue frisée est également contre-indiquée dans les pathologies du foie et des voies urinaires..

Coriandre pour maman pendant l'allaitement

Coriandre - une herbe au goût inhabituel, riche en huiles essentielles. Il améliore l'appétit, normalise le fonctionnement des reins, nettoie les toxines et les toxines, inhibe la microflore pathogène, élimine les processus inflammatoires. La coriandre contient un élément précieux - l'acide folique, nécessaire au développement du système nerveux de l'enfant.

Cependant, en raison de l'abondance des esters, la coriandre est un allergène puissant. Vous ne pouvez utiliser sa maman que six mois après l'accouchement. L'herbe est contre-indiquée dans les maladies cardiaques, le diabète sucré, une tendance à former des caillots sanguins.

Basilic de lactation

Le basilic est utile pour l'allaitement en raison de la grande quantité de fer qu'il contient. De plus, il y a beaucoup de vitamines du groupe P, K, calcium dans les légumes verts. Le basilic aide à normaliser le sommeil, soulage la dépression, stimule l'appétit.

Cependant, si une mère qui allaite peut manger du basilic dépend de la quantité de légumes verts consommés. Le produit est autorisé à manger pendant la lactation en petites portions. L'herbe entraîne une diminution de la production de lait, les médecins conseillent donc d'en boire du bouillon à la fin de l'alimentation..

Pour renforcer le système immunitaire, vous pouvez faire du thé à partir de basilic, versez 15 g d'herbe séchée 1 cuillère à soupe. eau bouillante. Buvez-le 4-5 mois après la naissance, lorsque la lactation est stabilisée, et vous vous assurerez que le bébé n'est pas allergique au produit.

Sorrel chez GV

La plante est riche en vitamine C, renforce le système immunitaire, améliore la digestion. Les pédiatres conseillent aux mères qui allaitent de l'utiliser à la place du chou, en ajoutant aux soupes et aux salades. Le fait est que le chou provoque la formation de gaz chez les nourrissons, et l'oseille n'a pas cette propriété.

Malgré le fait que le produit est presque dépourvu d'aspects négatifs, il ne peut pas être abusé. La plante contient de l'acide oxalique, qui irrite le tube digestif et altère le fonctionnement des reins. Ne mangez que des légumes verts frais: l'oseille, qui est restée au réfrigérateur pendant 2-3 jours, accumule de l'acide et devient nocive pour le corps. Pour neutraliser les composés dangereux, vous pouvez boire des plats avec un yaourt végétal ou du kéfir.

Épinards pendant l'allaitement

Comme l'oseille, les épinards peuvent remplacer le chou blanc. Il tonifie le corps, donne de l'énergie, est facilement absorbé et ne provoque pas de troubles digestifs. Les épinards renforcent les os et préviennent le rachitisme chez les bébés, empêchent la croissance des tumeurs cancéreuses.

Comme l'oseille, la plante est dangereuse pour la santé des mères et des nouveau-nés, si elle est consommée en grande quantité. Le produit contient de l'acide oxalique. En nourrissant un bébé, il peut être consommé dès le deuxième mois de vie.

Origan pour la lactation

Cette plante est rarement ajoutée aux aliments. Des infusions ou des décoctions sont préparées à partir de celui-ci, ce qui aide à lutter contre la toux et le rhume, renforce l'immunité, réduit la douleur, apaise et normalise la digestion.

Le thé d'origan peut être pris à 4-5 mois de la vie d'un bébé une fois par semaine. Cependant, l'herbe a un inconvénient: elle augmente le tonus de l'utérus. Si une femme est enceinte ou a des problèmes avec le système reproducteur, il n'est pas souhaitable d'utiliser une perfusion d'origan.

Menthe, sauge et mélisse pour HS

Ces herbes sont utilisées pour faire des thés apaisants et médicinaux. Cependant, pendant l'allaitement, la menthe et la sauge sont interdites. Ils abaissent la pression artérielle et inhibent la production de lait..

La menthe a un effet sur le corps grâce au menthol dans sa composition, qui apaise, mais en même temps élimine les fluides du corps. La sauge contient des phytohormones qui ralentissent la lactation. Cependant, la plante est utile en ce qu'elle rajeunit, supprime la microflore pathogène dans les maladies ORL, active le cerveau.

Melissa, contrairement aux deux usines précédentes, est autorisée pour le SH et favorise la production de lait. Mais vous ne pouvez pas en abuser: cela peut provoquer des allergies. Pour faire du thé à la mélisse, versez 1 c. herbes 1 cuillère à soupe. eau bouillante. Après 15 minutes de filtrage. Buvez un verre quelques heures avant le coucher, pas plus de 1 cuillère à soupe. par jour.

Important! Utilisez des infusions de menthe, de mélisse et de sauge en petite quantité, elles ne nuiront pas à la santé. Boire des décoctions la nuit: elles ont un effet calmant.

Risque possible de verdure pour une mère qui allaite et son bébé pendant la lactation

Malgré les avantages énormes que la consommation de verdure apporte, pendant la lactation, elle doit être traitée avec prudence. Il ya un certain nombre de raisons à cela:

  1. Le risque d'allergies. Les aliments végétaux provoquent souvent des éruptions cutanées chez les nourrissons. En cas de réactions négatives du corps, jetez les verts.
  2. Problèmes de digestion. Un certain nombre de produits provoquent des coliques, de la diarrhée, des flatulences, de la constipation. Les ballonnements provoquent des fibres. Après que la mère a consommé une grande quantité de légumes verts, le bébé peut casser la chaise.
  3. Empoisonnement. Si les légumes verts sont mal lavés ou ont été traités avec des produits chimiques, cela peut provoquer une intoxication alimentaire chez les femmes. La maladie est transmise au bébé, alors choisissez soigneusement les produits lors de l'achat.
  4. Contraction de l'utérus. Un certain nombre de plantes augmentent le tonus des organes reproducteurs de la femme. La situation est dangereuse si la mère après la naissance a des problèmes avec l'utérus.
  5. Abaisse la lactation. Certains aliments réduisent la quantité de lait produite..

Soyez prudent lorsque vous choisissez des verts. Ajoutez-le aux plats petit à petit en observant attentivement la réaction du corps de l'enfant.

Quand introduire les légumes verts pendant l'allaitement et si cela peut être fait le premier mois?

Quelques semaines après la naissance, les médecins recommandent de ne manger que des légumes verts neutres - aneth et laitue. Il est préférable d'ajouter les herbes restantes aux aliments au plus tôt lorsque le bébé atteint l'âge de trois mois. Les plantes à fort arôme et esters, comme le basilic, les oignons, la coriandre, entrent dans le régime au plus tôt 5 à 6 mois après l'accouchement.

Rappelles toi! La dose quotidienne maximale d'herbes est de 100 g.

Commencez à introduire progressivement les aliments dans le régime, 1 à 2 pincées. Si le bébé réagit normalement, augmentez le volume. Chauffez les plantes dans les premiers mois pour protéger le bébé des problèmes digestifs.

Conseils pour consommer des légumes verts pendant l'HB

Pour que les légumes verts ne provoquent pas de réaction négative du corps du bébé, les médecins recommandent aux mères de respecter des règles simples:

  1. Commencez avec des herbes neutres comme le persil, la laitue, l'aneth.
  2. Dans les premiers mois, ajoutez des plantes aux soupes ou plats principaux par pincée, après avoir préalablement subi un traitement thermique.
  3. Inclure des herbes fraîches dans le menu 3-4 mois après la naissance. Ajoutez-le aux salades assaisonnées d'huile végétale ou de kéfir.
  4. La sauge et la menthe poivrée sont complètement exclues pendant la lactation.
  5. Ne mélangez pas plusieurs types de légumes verts. Si le bébé a une réaction négative, il sera plus facile de déterminer la cause de l'allergie.
  6. Sélectionnez soigneusement les herbes avant de les ajouter aux plats.
  7. Buvez des herbes et des infusions avec soin: elles ont un effet plus fort qu'un produit frais.

En soumettant les herbes à un traitement thermique pendant la cuisson, ne les digérez pas, sinon les légumes verts perdront la plupart des nutriments.

Recettes aux herbes pour les mères

En plus des infusions et des décoctions à base de plantes, maman peut préparer d'autres plats délicieux avec des herbes:

  1. Fromage fait maison. Pour la cuisson, prenez 1 litre de kéfir et 0,5 litre de crème sure. Mélangez les produits. Disposez une passoire avec de la gaze pliée en 4 couches. Versez dedans un mélange de produits laitiers, nouez et suspendez pour égoutter le lactosérum pendant 8-12 heures. Saler le fromage à la crème résultant et y ajouter du persil haché frais et de l'aneth..
  2. Cocktail de céleri Pour cuisiner, prenez 1 litre de kéfir, 4 tiges de plantes et 1 cuillère à soupe. l'eau. Mélanger tous les ingrédients dans un mélangeur et broyer.
  3. Persil pour la peau. Pour améliorer l'apparence du visage, presser le jus d'herbes fraîches et le mélanger avec de la crème sure. Appliquer un masque facial pendant un quart d'heure et rincer.

Les verts sont bons pour maman et bébé. Il contient de nombreuses vitamines et restaure bien le corps après l'accouchement. Mais vous devez l'utiliser avec soin, en l'introduisant progressivement dans l'alimentation. Le traitement thermique et le strict respect des recommandations des pédiatres aideront à réduire la probabilité d'allergies..

Le régime des mères allaitantes: des recettes pour tous les jours

Tout le monde sait que les femmes qui allaitent doivent porter une attention particulière à leur alimentation quotidienne, car l'enfant reçoit tous les nutriments du lait maternel et certains produits peuvent sérieusement nuire: provoquer des réactions allergiques, des coliques et des troubles digestifs.

Pour éviter ces problèmes, les médecins recommandent aux femmes qui allaitent de suivre une alimentation équilibrée mais stricte..

Comment manger avec l'allaitement: règles de base

Quelles sont les règles de base pour créer un menu pour une femme qui allaite? Les pédiatres recommandent les règles suivantes:

Le principe de base de l'alimentation d'une mère qui allaite est la sécurité de l'alimentation de sa mère pour le bébé. Cela signifie que les allergènes, les colorants et les conservateurs doivent être exclus de l'alimentation des mères, car ils sont nocifs pour l'enfant. Les plats épicés, gras et fumés, les aliments avec beaucoup d'épices, les cornichons, les oignons et l'ail sont interdits. Le thé fort, le café et les sodas ne sont pas recommandés. Toute quantité d'alcool est strictement interdite!

Il convient de prêter attention à la quantité d'aliments consommés par une mère qui allaite, car même les aliments les plus sûrs consommés en grande quantité peuvent causer divers problèmes au bébé..

  • La diversité

Cependant, le régime alimentaire d'une femme qui allaite devrait être varié. Le régime alimentaire d'une femme pendant cette période doit être bien équilibré afin que la mère et l'enfant reçoivent les quantités nécessaires de vitamines et de minéraux. Cela signifie qu'une femme doit consommer quotidiennement des légumes et des fruits, des produits laitiers et du lait aigre, de la viande et du poisson maigres, des pâtisseries et des bonbons..

On sait que pour maintenir un fonctionnement normal, une personne en bonne santé doit consommer un jour et demi à deux litres d'eau pure par jour. Il est recommandé aux femmes allaitantes d'augmenter la quantité d'eau consommée à trois litres par jour, car une grande quantité de liquide augmente la quantité de lait.

Cependant, il y a une légère nuance ici: les médecins recommandent d'augmenter la quantité de liquide consommée quotidiennement non pas immédiatement après l'accouchement, mais progressivement. Dans les premiers jours après la naissance, la lactation n'est établie et l'utilisation de grandes quantités d'eau menace la lactostase, par conséquent, la mesure est notre tout!

Liste des produits autorisés

Étant donné que le principe de base de la préparation d'un régime pour une mère qui allaite est la sécurité des produits pour le bébé, la liste des produits recommandés est très limitée. Et que peut?

  • Viande bouillie faible en gras (bœuf, veau, lapin) et volaille (poulet, dinde);
  • Poisson faible en gras (sandre, carpe, merlu, morue) - pas plus de deux fois par semaine;
  • Produits laitiers et lait aigre: le fromage cottage et les fromages à pâte dure constitueront la quantité de calcium nécessaire dans l'alimentation. Les produits à base de lait aigre sont préférables à faible teneur en matières grasses, sans additifs. Vous pouvez utiliser un peu de lait de vache à faible teneur en matières grasses, mais avec une surveillance obligatoire de l'état du bébé, car il est également considéré comme un allergène;
  • Des légumes. Ils peuvent et doivent être consommés à la fois frais et mijotés, ou sous forme de ragoût. Légumes verts particulièrement sains. Portion quotidienne minimum - à partir de 400 grammes;
  • Les fruits et les baies sont bénéfiques pour les mères qui allaitent. La portion quotidienne minimale est de 300 grammes. De plus, vous pouvez les utiliser sous forme de jus, de compotes et de boissons aux fruits;
  • Des céréales. Dans le régime principal, vous pouvez inclure en toute sécurité du riz, du maïs, de la farine d'avoine et surtout du sarrasin. Ces céréales sont considérées comme les plus utiles et les plus sûres pour l'allaitement, mais il est préférable de reporter la semoule jusqu'à ce que le bébé ait au moins six mois;
  • Huiles. Le beurre peut être consommé jusqu'à 25 grammes par jour. Légumes - jusqu'à 15 grammes par jour. Il est possible et utile d'utiliser différents types d'huiles végétales: tournesol, olive, maïs, soja, etc.
  • Bonbons et desserts. Beaucoup de mères qui allaitent souffrent beaucoup du fait que vous devez vous limiter lorsque vous mangez des aliments sucrés et féculents. Cependant, certains bonbons peuvent être inclus dans votre alimentation quotidienne, tels que des biscuits simples, des guimauves, des guimauves maison et des fruits secs.

Bien que la liste des produits autorisés soit assez limitée, il est possible de faire un menu varié et équilibré et à partir d'eux.

Recettes savoureuses et saines pour les mères allaitantes

Le régime alimentaire quotidien d'une mère qui allaite devrait être varié et comprendre à la fois des plats de première et de deuxième et des desserts. Que cuisiner tous les jours, avec tant de restrictions? Nous avons rassemblé pour vous des recettes simples, utiles et faciles à préparer pour les mères allaitantes.

Premier repas

Pour la préparation des soupes, vous devez utiliser du bouillon transparent à faible teneur en gras de poulet, de viande ou de légumes.

Bouillon de boeuf au sarrasin

  • Eau - 2 litres;
  • Boeuf faible en gras - une livre;
  • Gruau de sarrasin - 1 verre;
  • Pomme de terre - 3 morceaux de taille moyenne;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Huile végétale - 1 cuillère à café;
  • Verdure;
  • Sel au goût.

Couper le boeuf, verser de l'eau froide et insister pendant une demi-heure. Puis égouttez l'eau, versez de l'eau propre et faites cuire. Porter à ébullition, saler le bouillon, réduire le feu au minimum et cuire 2 heures. Retirer la viande préparée, filtrer le bouillon.

Ragoût de carottes finement hachées dans de l'huile végétale. Lavez, épluchez, coupez et ajoutez les pommes de terre au bouillon avec les carottes. Sarrasin et rincer précédemment, puis ajouter au bouillon. Porter à ébullition, réduire le feu au minimum et cuire encore 10 minutes. Hacher la viande et les légumes verts au goût, ajouter à la poêle.

Soupe aux légumes

  • Eau - 2 litres;
  • Filet de poulet (de préférence de poitrine) - 500 grammes;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Pomme de terre - 3 morceaux de taille moyenne;
  • Courgettes - 1 morceau de taille moyenne;

Rincer le filet de poulet, ajouter de l'eau froide et faire bouillir jusqu'à tendreté. Filtrez le bouillon et faites bouillir à nouveau. Laver tous les légumes, peler, hacher finement et ajouter au bouillon. Couper le filet et ajouter aux légumes, cuire jusqu'à ce que les légumes soient prêts. Purée avec un mélangeur à main.

Soupe aux orties

  • Eau - 1 litre;
  • Filet de boeuf - 200 grammes;
  • Feuilles d'ortie - 100 grammes;
  • Oseille - 200 grammes;
  • Pomme de terre - 2 morceaux de taille moyenne;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Sel au goût.

Laver les carottes, peler, ajouter de l'eau et cuire 30 minutes. Rincer le bœuf, ajouter à la poêle, poursuivre la cuisson encore 10 minutes. Ensuite, retirez les carottes et la viande, filtrez le bouillon. Laver, éplucher et hacher les pommes de terre, ajouter au bouillon filtré et retourner au feu. Rincer les feuilles d'ortie et l'oseille, déchirer l'oseille en morceaux, couper l'ortie en fines lanières, ajouter à la poêle. Cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient cuites, puis laisser infuser sous un couvercle fermé.

Deuxième cours

Ragoût de dinde au riz

  • Eau - 2 verres;
  • Dinde bouillie - 300 grammes;
  • Riz - 1 tasse;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Oignons - 1-2 petits morceaux;
  • Petits pois surgelés - 100 grammes;
  • Beurre - 25 grammes;
  • Sel, herbes - au goût.

Laver les carottes et les oignons, les peler et les couper. Pour trier et laver le riz. Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter les légumes et le riz et faire frire légèrement. Verser le mélange avec deux verres d'eau bouillie chaude, ajouter les petits pois, réduire le feu et laisser mijoter 20 minutes sous un couvercle fermé. Couper la dinde bouillie, ajouter aux légumes et au riz. Saler et ajouter les légumes verts hachés.

Ragoût de pommes de terre à la viande

Ce plat peut être cuisiné dans une mijoteuse, des casseroles ou une poêle.

  • Eau - 1 litre;
  • Toute viande maigre (boeuf, lapin, dinde) - 500 grammes;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Pomme de terre - 3 morceaux de taille moyenne;
  • Oignons - 1-2 petits morceaux;
  • Feuille de laurier - 1-2 feuilles;
  • Sel au goût.

Rincez la viande, lavez et épluchez les légumes. Couper la viande, les pommes de terre et les oignons en dés, râper les carottes sur une râpe grossière. Ajouter tous les ingrédients dans le récipient de cuisson, ajouter de l'eau, du sel, ajouter du laurier. Laisser mijoter à feu moyen jusqu'à ce que la viande soit cuite, environ 45 minutes.

Pomme de terre au four avec du fromage

  • Jeunes pommes de terre - 500 grammes;
  • Oignons - 1-2 petits morceaux;
  • Beurre - 25 grammes;
  • Fromage - 200 grammes;
  • Sel au goût.

Rincer soigneusement les jeunes pommes de terre (vous pouvez cuire directement avec la pelure), couper sur chaque tubercule. Peler l'oignon, le couper en rondelles, mettre les rondelles d'oignon en morceaux sur les pommes de terre. Ajoutez un peu de beurre à chaque coupe. Préchauffez le four à 220 degrés, faites cuire les pommes de terre aux oignons pendant 20 minutes. râper le fromage et saupoudrer de pommes de terre quelques minutes jusqu'à ce qu'il soit cuit pour former une belle croûte dorée.

Poisson aux légumes

  • Filet de poisson faible en gras (merlu, cabillaud, carpe) - 500 grammes;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Betteraves - 1-2 morceaux de taille moyenne;
  • Huile végétale - 15 grammes;
  • Sel au goût.

Laver les légumes, les peler, les couper en cercles. Rincer le filet, couper en morceaux moyens. Faire chauffer l'huile dans une casserole, disposer en couches - d'abord les carottes et les betteraves, puis le filet de poisson, le sel. Couvrir et laisser mijoter pendant au moins 40 minutes jusqu'à ce que le poisson soit prêt.

Poulet grillé aux légumes

  • Eau - 1 litre;
  • Poivron doux - 1-2 pièces;
  • Courgettes - 1 morceau de taille moyenne;
  • Aubergine - 1 morceau de taille moyenne;
  • Carotte - 1 morceau de taille moyenne;
  • Filet de poulet - 500 grammes;
  • Huile végétale - 15 grammes;
  • Sel au goût.

Laver les légumes, les couper, les cuire au four ou sur le gril. Rincer la viande, cuire jusqu'à tendreté. Peler les légumes cuits, coupés en grosses tranches. Refroidir le filet fini, couper en lanières, mélanger avec les légumes, le sel et assaisonner avec l'huile.

Produits de boulangerie

Biscuits biscuits

  • Sucre - 1 cuillère à soupe. l.;
  • Sel - une pincée;
  • Eau chaude - 3 cuillères à soupe. l.;
  • Farine - 5 cuillères à soupe. l.;
  • Amidon de maïs - 1 cuillère à soupe. l.;
  • Levure chimique - 1 cuillère à café;
  • Huile végétale - 0,5 cuillère à soupe. l.;

Mélanger le sel, le sucre et le beurre avec de l'eau chaude. Tamisez la farine, mélangez-la avec la levure chimique et l'amidon. Le mélange résultant est soigneusement ajouté au liquide, en remuant constamment. Laisser refroidir la pâte obtenue au réfrigérateur pendant 30 à 40 minutes. Étalez la pâte en une fine couche, pliez la couche 4 fois et déroulez à nouveau. Répéter le roulement au moins trois fois jusqu'à ce qu'une couche ait une épaisseur de 1 mm. Préchauffer le four à 200 degrés, former des cookies, hacher chacun avec une fourchette. Cuire au four pendant 20 minutes. Utiliser complètement refroidi.

Biscuits à l'avoine

  • Flocons d'avoine - 1 tasse;
  • Farine de blé (mouture grossière) - 7 c. l.;
  • Crème sure faible en gras - 100 grammes;
  • Beurre - 150 grammes;
  • Sucre - 8 cuillères à soupe. l.;
  • Soda - 1 cuillère à café;
  • Vinaigre - pour éteindre le soda;
  • Sel - une pincée.

Chauffer une poêle à parois épaisses et faire frire le gruau sans huile jusqu'à ce qu'il soit doré, environ 10 minutes. Broyer les céréales dans un mélangeur. Chauffer légèrement le beurre, mélanger avec le sel, le sucre et la crème sure, fouetter avec un fouet. Échangez du soda, ajoutez-le en vrac. Tamiser la farine, combiner avec des flocons moulus. Ajouter à la masse de crème sure, pétrir la pâte. Préchauffez le four à 180 degrés. Couvrir la poêle de parchemin et y déposer de petits gâteaux de la pâte obtenue. Cuire au four pendant 15-20 minutes.

En Savoir Plus Sur La Planification De La Grossesse