L'examen régulier d'une femme enceinte a un objectif important: surveiller l'état du fœtus. La médecine moderne a différentes méthodes pour évaluer son développement dans l'utérus de la mère. La cardiotocographie est le moyen le plus abordable et indolore de contrôler la santé du bébé à naître..

L'étude des indicateurs CTG pendant la grossesse permet à l'obstétricien-gynécologue qui surveille son évolution d'analyser l'évolution de la fréquence cardiaque fœtale au repos, pendant sa période d'activité, en réponse aux effets des contractions utérines et des facteurs externes. Pour effectuer la procédure de diagnostic permet un appareil spécial - cardiotocographe. Un équipement moderne est disponible dans toutes les unités structurelles des maternités.

Le plus souvent, le diagnostic est effectué au milieu de la gestation - à partir de la 19e semaine d'obstétrique. Cependant, même au moment de l'accouchement, le CTG est considéré comme un type d'examen très utile et nécessaire pour les femmes enceintes. Un développement suffisant du bébé et sa pleine préparation à la naissance sont observés à 34 semaines de grossesse - le poids du bébé est d'environ 2 kilogrammes, il devient encombré dans la cavité utérine et son activité diminue considérablement.

C'est pourquoi les pratiquants effectuent actuellement une cardiotocographie. Dans notre article, nous voulons fournir des informations détaillées sur la nécessité de la procédure, pour savoir s'il existe des différences dans ses données finales pour les semaines d'obstétrique, quels sont les indicateurs de la norme CTG à 34 semaines et dans quels cas la future femme doit se méfier.

Caractéristiques physiologiques de la fonction du muscle cardiaque du fœtus

L'un des premiers organes qui se forment dans le corps d'un embryon est le cœur. Dès cinq semaines, les premières contractions de ses muscles sont enregistrées - cela est dû à la présence dans le tissu cardiaque de cellules (stimulateurs cardiaques - «stimulateurs cardiaques») qui génèrent indépendamment une impulsion qui provoque des contractions musculaires. Ce phénomène signifie qu'au début de la grossesse, l'activité fonctionnelle du fœtus n'est pas subordonnée au système nerveux..

Le système nerveux parasympathique, qui transmet des signaux le long des fibres du nerf vague au cœur, ne peut ralentir son rythme qu'à la 18e semaine de grossesse. La formation de l'innervation sympathique du cœur du bébé à naître, accélérant sa contraction, s'achève à 27 semaines. Les parties parasympathiques et sympathiques du système nerveux ont l'effet inverse sur le cœur du fœtus.

En raison de la fonction coordonnée des deux antagonistes, à la 28e semaine de gestation, le rythme du muscle cardiaque est un système complexe qui est affecté par certains modèles. Par exemple, les mouvements actifs du bébé provoquent des signaux du système nerveux sympathique et une accélération du rythme cardiaque. Et pendant la période de repos, les impulsions du nerf vague prédominent, entraînant un ralentissement du rythme.

Ces processus forment la base du réflexe myocardique, qui consiste en ce que l'on appelle le principe de l'unité des contraires. Il indique la dépendance du travail du muscle cardiaque du fœtus sur son activité motrice et le mode «veille - sommeil». Ces facteurs sont pris en compte lors de l'évaluation de la fréquence cardiaque avec compétence..

L'essence de la procédure

La méthode CTG est basée sur l'effet Doppler - le capteur de l'appareil produit des ondes spéciales à haute fréquence qui sont dirigées à l'intérieur du corps féminin, se reflètent avec un changement de la longueur de l'onde ultrasonore depuis la surface du support et sont à nouveau fixées avec un équipement spécial. Lors du déplacement, l'interface est décalée, cela est dû à la différence entre les fréquences d'onde générées et reçues.

L'intervalle de temps entre chaque contraction du muscle cardiaque de l'enfant est la fréquence cardiaque. Le cardiotocographe est équipé de:

  • un capteur à ultrasons qui capture les mouvements des valves cardiaques - un cardiogramme;
  • une jauge de contrainte qui détermine le tonus des muscles de l'utérus - un tokogramme;
  • télécommande avec un bouton sur lequel la femme enceinte appuie lorsque le bébé bouge - un actogramme;
  • un cardiomonitor, qui collecte des informations à partir de capteurs, de processus, se reflète sur une carte électronique;
  • un appareil d'enregistrement qui enregistre les données reçues sur du papier thermique.

Caractéristiques du CTG à 34 semaines de gestation

Le but du diagnostic au cours de cette période est d'identifier les changements dans l'état fonctionnel du fœtus - l'apparition d'anémie, d'hypoxie, d'insuffisance placentaire, d'oligohydramnios. Si le résultat montre leur présence - cela permettra au médecin d'effectuer en temps opportun le traitement et les mesures préventives nécessaires et de choisir le moment et le mode de livraison appropriés.

Une femme enceinte n'a pas besoin de se préparer spécifiquement pour cette étude. 10 heures avant le diagnostic est interdit de prendre des sédatifs et des antispasmodiques - ils peuvent affecter les résultats de l'examen. Une future mère doit être en bonne santé - la présence d'une infection virale peut provoquer une suspicion d'hypoxie fœtale.

La seule condition pendant la procédure est un état détendu et une posture confortable. Avant de commencer, la vessie doit être vidée, il est recommandé de prendre de la nourriture pendant 2 heures.

Une femme peut prendre une position semi-assise ou allongée sur un canapé de chaque côté du corps. Des capteurs spéciaux sont placés sur l'abdomen - l'un à la place de la sensation la plus fréquente des battements cardiaques du bébé, et l'autre, enregistrant le tonus de l'utérus, est fixé dans la zone de son coin droit.

Si pendant l'étude le fœtus est en phase de repos, le médecin permet à la femme une petite collation avec des aliments sucrés (un morceau de chocolat suffit) - cela active l'enfant. Afin d'obtenir les données les plus fiables sur l'état du fœtus, un suivi de son activité cardiaque est effectué pendant au moins 30 minutes. Une telle durée est due au changement fréquent des phases d'éveil et de repos.

Le CTG au troisième trimestre de gestation est prescrit une fois tous les 7 jours, mais il peut être effectué au moins quotidiennement! Cette technique de diagnostic informative vous permet d'identifier la moindre menace pour la vie du fœtus. Si des écarts par rapport aux indicateurs normaux apparaissent, un examen complémentaire et des mesures médicales et préventives appropriées sont effectués.

Que signifient les paramètres de la cardiotocographie??

À la 34e semaine de gestation, il ne suffit pas d'écouter le rythme cardiaque du bébé avec un stéthoscope, c'est pourquoi la procédure CTG est utilisée. Le décryptage des résultats est effectué par un spécialiste qualifié. L'enregistrement des données de recherche reflète la fréquence cardiaque du fœtus à certains intervalles. À l'aide de paramètres spécialement conçus, le médecin examine le graphique de courbe résultant et évalue l'état du bébé.

Les indicateurs suivants font l'objet d'une analyse:

  • La fréquence cardiaque basale est le nombre moyen de contractions du muscle cardiaque fœtal. La norme est de 120-160 coups en 60 secondes.
  • Variabilité de la fréquence et de l'amplitude du rythme cardiaque. La valeur de référence est une plage de 10 à 25 bpm.
  • Oscillations - écarts instantanés de la fréquence cardiaque par rapport aux paramètres moyens. Les indicateurs élevés sont favorables, les indicateurs faibles indiquent un mauvais état des miettes.
  • Accélération - accélération du rythme cardiaque pendant plus de 15 secondes. Dans le dossier CTG, ils ressemblent à des dents pointues et aiguës et sont appelés stalactites. Normalement, il devrait y en avoir plus de deux sur un dossier CTG en 10 minutes de recherche.
  • Décélération - une diminution de la fréquence cardiaque de 15 battements en moyenne par rapport au rythme basal. Sur l'enregistrement, ils sont représentés par des stalagmites - leur image graphique ressemble à de grandes cavités. Au cours de la grossesse, elles ne devraient pas l'être, le plus souvent elles sont une réponse aux crampes des muscles de l'utérus ou aux mouvements actifs du bébé.

Quels indicateurs sont considérés comme des écarts par rapport à la norme?

Un médecin qui observe le cours de la gestation peut se méfier des paramètres CTG suivants: diminution (jusqu'à 5 battements / min) ou augmentation de la variabilité, décélérations soudaines et rapides, manque d'accélération et violation du rythme basal. Si au cours de l'examen de tels écarts ont été détectés, après 2 heures, une deuxième procédure est effectuée en utilisant des méthodes supplémentaires.

Les paramètres suivants sont considérés comme des paramètres pathologiques, qui témoignent également de l'état insatisfaisant des miettes: la fréquence du rythme basal ne correspond pas à la plage normale, enregistrée pendant 40 minutes d'examen, la variabilité est inférieure à 5 battements / min, les décélérations répétées de différentes durées sont clairement prononcées, l'enregistrement CTG ressemble à un graphique sinusoïdal ayant fréquence d'oscillation inférieure à 6 battements / min.

Très souvent, dans la clinique prénatale, vous pouvez entendre la demande des futures mères: "Docteur, veuillez déchiffrer la valeur du nombre de points qui se trouve dans la conclusion de l'étude." Arrêtons-nous sur l'analyse du système de points. Pour simplifier l'évaluation du CTG, chacun de ses indicateurs par l'Organisation mondiale de la santé s'est vu attribuer des points spécifiques, dont le montant est résumé dans la conclusion de la transcription de l'étude:

  • les points de 10 à 8 indiquent une fonction cardiaque normale;
  • la présence de signes initiaux de changements dans le fonctionnement du muscle cardiaque est indiquée par 7 à 5 points;
  • des écarts marqués par rapport à la norme et de graves violations de l'état de l'enfant, nécessitant un accouchement urgent, caractérisent les scores de 4 à 0.

Quelles mesures sont prises en cas d'obtention de résultats douteux du CTG?

Dans le cas de l'obtention des données de recherche finales qui frisent la pathologie et les paramètres normaux, les praticiens prennent les mesures suivantes: utiliser un examen supplémentaire - échographie, dopplerométrie (examen visuel du débit sanguin fœto-placentaire), évaluation des paramètres biophysiques du fœtus et exclusion des médicaments qui peuvent affecter le rythme cardiaque de l'enfant, effectuer une cardiotocographie répétée après 12 heures.

Lors de la réception de données CTG finales non satisfaisantes, des tests fonctionnels sont utilisés pour examiner la femme enceinte. Pour exclure l'hypoxie intra-utérine du fœtus, une femme enceinte est soumise à un CTG avec des tests spéciaux:

  • Pas stressant - le rythme cardiaque est mesuré pendant la période d'agitation de l'enfant. Dans l'état normal de sa santé, la fréquence cardiaque s'accélère. Un facteur défavorable est le manque d'accélération en réponse au mouvement.
  • Stressant - une femme reçoit la dose minimale d'ocytocine, après quoi la fréquence cardiaque devrait s'accélérer. La norme est l'absence de décélérations, d'accélération de la fréquence cardiaque, de limites acceptables du rythme basal.
  • Mammaire - enceinte de 2 minutes masser les mamelons, cette action contribue à la libération de sa propre ocytocine. Les données sont évaluées de manière similaire à un test de résistance..
  • Avec l'activité physique de la mère, la femme est invitée à monter les escaliers sur 2 étages, après quoi ils enregistrent immédiatement CTG. Un indicateur de la norme est une augmentation de la fréquence cardiaque du bébé.

Conclusion

En résumant les informations ci-dessus, je tiens à souligner une fois de plus que la cardiotocographie est à juste titre considérée comme l'une des méthodes les plus utilisées pour examiner les femmes enceintes. Cependant, n'oubliez pas - elle, comme toute autre étude, n'est efficace que lorsqu'elle est réalisée conformément à toutes les règles et à une analyse compétente des données obtenues. Les obstétriciens praticiens discutent de l'interprétation de certains cas douteux ou complexes à ce jour.

C'est pourquoi il est important de se rappeler qu'il existe d'autres méthodes d'examen qui permettront de réfuter ou de confirmer les craintes possibles des médecins. De plus, vous devez savoir que les données finales de la cardiotocographie sont informatives pas plus de 7 jours - cela signifie que pour une grossesse favorable, une surveillance régulière de l'état du futur bébé et de son activité cardiaque est nécessaire!

Graphique de la fréquence cardiaque fœtale par semaine

informations générales

Chaque mère veut entendre le rythme cardiaque de son futur bébé dès que possible. Bien sûr, pendant la grossesse, c'est l'une des expériences les plus agréables et les plus excitantes. Après tout, si vous entendez comment le cœur bat, cela signifie que le fruit pousse.

Mais le son du cœur fœtal indique non seulement qu'une nouvelle vie se développe activement, mais peut également donner beaucoup d'informations importantes sur la santé du bébé.

Quand pouvez-vous entendre le cœur de l'embryon?

La question de l'apparition d'un rythme cardiaque fœtal est pertinente pour toutes les femmes enceintes, ainsi que pour un point aussi important que les mouvements fœtaux pendant la grossesse, dont le rythme peut être différent pour chaque femme. Le rythme cardiaque peut également être entendu pour la première fois à différents moments.

Les femmes qui souhaitent savoir combien de temps le rythme cardiaque apparaît devraient comprendre que le cœur fœtal ne commence pas à battre à un moment donné. Lorsque la pose de cet organe commence, la partie du tissu qui se développe ensuite dans les ventricules du cœur effectue des mouvements contractiles. Bien sûr, la période où le rythme cardiaque fœtal est entendu à l'échographie vient plus tard.

Le gynécologue parlera de la semaine pendant laquelle ce son est entendu: il peut parfois être déjà entendu dès les premiers stades. À quel hCG est entendu et pendant combien de temps le rythme cardiaque est «vu» sur une échographie, dépend également de la puissance de l'appareil utilisé pour mener l'étude. En utilisant un transducteur à ultrasons abdominal conventionnel, le médecin peut entendre les battements cardiaques pendant aussi longtemps que 5 semaines. Et avec l'aide du capteur vaginal, les AVC peuvent être entendus déjà en 3-4 semaines, c'est-à-dire immédiatement après que le cœur du fœtus commence à battre.

La fréquence cardiaque dépend de la semaine où le cœur bat. À différents stades de la grossesse, elle est différente.

  • Lorsque la période de 6 semaines est de 8 semaines, la fréquence cardiaque fœtale est de 110 à 130 battements par minute.
  • Entre 8 et 11 semaines - la fréquence cardiaque peut atteindre 190 battements.
  • Déjà à partir de 11 semaines, la fréquence est de 140 à 160 battements.

Le tableau ci-dessous montre la fréquence cardiaque à différentes périodes de gestation. Il est très simple de comprendre combien de battements par minute le cœur du bébé doit battre à différentes périodes de la grossesse.

Tableau de fréquence cardiaque fœtale par semaine:

TermeBattements par minute
4-6 semaines.80-85
6 semaines.100-130
7 semaines.130-150
8 semaines.150-170
9 semaines.170-190
10 semaines.170-190
11 semaines.140-160
12-40 semaines.140-160

Ceux qui sont intéressés par le tableau de fréquence cardiaque fœtale par semaine et par sexe de l'enfant doivent savoir que les filles et les garçons ont le même rythme cardiaque.

Le médecin évalue non seulement le rythme cardiaque fœtal par semaines, mais également des facteurs supplémentaires, tels que la phase d'activité de l'enfant, les maladies de la mère et du fœtus, le moment où la fréquence est déterminée, etc..

Si la fréquence cardiaque fœtale est violée par semaines, cela peut être dû à diverses raisons..

Pourquoi le rythme cardiaque est-il perturbé

Si la fréquence cardiaque est inférieure à 120 battements par minute

  • Les causes d'un rythme cardiaque faible aux premiers stades peuvent être associées à diverses raisons. Il peut être fixé pour une courte période - jusqu'à 4 semaines. À la semaine 6, le pouls de l'embryon peut être de 100 à 120 battements. Une impulsion de 130 battements indique également que tout est normal avec le bébé. Mais si un rythme cardiaque très bas est enregistré, moins de 80 battements, il y a un risque de perte de grossesse.
  • Si une échographie de 12 semaines ou plus indique une fréquence cardiaque basse, cela peut être dû à une hypoxie fœtale chronique ou à sa réaction à la compression du cordon ombilical. Si le rythme cardiaque est de 120 battements par minute, que faire, le médecin doit le dire, guidé par les résultats des études.
  • Avant l'accouchement, un rythme faible peut être le signe d'une hypoxie fœtale aiguë ou chronique, ainsi que d'une compression du cordon ombilical pendant le travail.

Si une impulsion de 160 battements par minute est dépassée

  • Dans les premières semaines de grossesse, il s'agit généralement d'une variante normale, mais dans certains cas, indique une violation de la placentation.
  • Après 12 semaines de grossesse, le fœtus peut réagir à ses propres mouvements ou au stress vécu par la mère..
  • La tachycardie fœtale tardive peut résulter d'une hypoxie fœtale chronique ou d'une réaction aux mouvements ou contractions..

Les sons sont étouffés, les sons sont mal audibles

  • Si l'écoute est réalisée chez la femme enceinte dans les premiers stades, cela peut indiquer que la période est trop courte ou que l'étude est réalisée par un capteur défectueux ou que le dispositif d'écoute est obsolète. C'est également possible si la maman souffre d'obésité. Mais aussi des tonalités mal audibles dans les premiers stades peuvent être la preuve que le bébé a une malformation cardiaque, des vaisseaux sanguins.
  • Après 12 semaines, des tonalités ternes peuvent être entendues si la mère est obèse, ainsi qu'avec une insuffisance placentaire, des previa (si le placenta est situé sur la paroi avant), des oligohydramnios ou des polyhydramnios. Parfois, des tonalités étouffées sont enregistrées si la position du bébé dans l'utérus est gênante pour l'écoute. Cependant, des malformations cardiaques ou vasculaires sont également possibles..
  • Dans les tons ultérieurs, ce phénomène indique que des contractions actives ont commencé ou une hypoxie fœtale a été notée.

Pas de battement de coeur

  • Aux premières dates, il n'y a pas de bruit de battement de cœur si la période pendant l'écoute est très petite ou si un capteur obsolète est utilisé. Cependant, cela prouve parfois que la grossesse a cessé ou que l'avortement commence..
  • Pendant une période de 12 semaines, ainsi que ces dernières semaines, l'absence de son cardiaque peut soit être la preuve d'un mauvais endroit pour l'auscultation ou une panne du capteur CTG, soit dire que la mort prénatale du fœtus s'est produite.

Pourquoi déterminer la fréquence cardiaque fœtale?

La présence de battements cardiaques et la fréquence cardiaque fœtale sont déterminées pendant la grossesse dans un but précis.

Pour établir que la grossesse se développe

Après que la femme enceinte a effectué un test de grossesse, et que cela s'est avéré positif, la femme se rend à l'hôpital pour subir une échographie. Les échographes modernes permettent d'entendre le rythme cardiaque de l'embryon dès la première étude - à 4-5 semaines. Mais si, lors de la première échographie du cœur de l'enfant, on ne l'entend pas, il ne faut pas paniquer. En règle générale, lorsque vous répétez la procédure, vous pouvez entendre le son attendu. Cependant, parfois le rythme cardiaque n'apparaît pas, l'œuf fœtal est déformé. Cette condition est définie comme une grossesse gelée. Dans cette situation, l'avortement médicamenteux est pratiqué à l'aide de médicaments spéciaux. Si une telle situation se produit, il n'est pas recommandé à la femme de devenir enceinte environ six mois après cette.

Pour évaluer le développement fœtal

Il existe des indicateurs clairs de ce qui est considéré comme une fréquence cardiaque normale pendant combien de temps. Autrement dit, un rythme cardiaque normal par minute est déterminé en fonction de la période de développement du bébé. Le cœur de l'embryon répond à tout changement dans le monde qui l'entoure. Après tout, le stress ou la maladie de la mère affecte directement les enfants. En outre, le taux de battements cardiaques par minute varie en fonction de la période d'activité ou du sommeil du fœtus. Le niveau d'oxygène dans l'air se reflète dans le rythme cardiaque. Cependant, toute violation associée aux effets de ces facteurs est temporaire..

À condition que la fréquence cardiaque soit trop forte pendant une longue période, le médecin peut soupçonner une violation de l'apport sanguin fœtal, la soi-disant insuffisance fœtoplacentaire. En règle générale, cette condition est chronique. Parfois, lorsque les capacités compensatoires de l’enfant sont épuisées, la fréquence cardiaque est trop lente. Cela indique que l'état du fœtus s'est aggravé. Dans une telle situation, une décision est parfois prise sur la livraison d'urgence. Le médecin prend en compte ce qui devrait être le rythme cardiaque au cours de quelle semaine, et à partir de quand exactement la pathologie se manifeste, détermine les tactiques de traitement.

Déterminer le statut du fœtus à l'accouchement

Pendant l'accouchement, le bébé subit un stress très fort, un manque d'oxygène et une compression. Si tout va bien, son cœur et ses vaisseaux sanguins font normalement face à de telles charges. Cependant, il existe parfois des conditions d'urgence, par exemple, une rupture placentaire, un serrage du cordon ombilical, dans lesquelles vous avez besoin de soins médicaux rapides. C'est pourquoi, lors de l'accouchement, le médecin détermine combien de coups est le rythme cardiaque après chaque accès, afin de ne pas manquer le développement d'un manque aigu d'oxygène.

Quelles méthodes sont utilisées pour déterminer la fréquence cardiaque?

Procédure d'échographie

La première méthode pour déterminer si la fréquence cardiaque est normale ou non est une échographie. Au cours d'une échographie, ainsi qu'une évaluation du rythme cardiaque, le médecin évalue l'état du placenta, la taille du fœtus.

Les bruits cardiaques sont écoutés très attentivement et sa structure est étudiée si une femme a déjà eu des enfants atteints de malformations vasculaires et cardiaques. Si la mère a souffert d'une maladie infectieuse pendant la grossesse, une attention particulière est accordée au travail et à la structure du cœur.

Si nécessaire, une échographie du cœur fœtal est réalisée pendant la grossesse. Combien de temps les ultrasons du cœur fœtal sont-ils déterminés par le médecin? Le moment le plus optimal pour l'étude de l'échocardiographie est de 12 semaines. Mais une femme peut également effectuer un échoCG à volonté, pour s'assurer que tout va bien avec l'enfant.

Auscultation

Cette méthode consiste à écouter les bruits cardiaques à l'aide d'un stéthoscope obstétrique spécial. Certes, la réponse à la question de savoir s'il est possible d'entendre un battement de cœur dans les premiers stades avec un stéthoscope est négative. La période où vous pouvez entendre avec un stéthoscope est de 18 à 20 semaines. Un médecin expérimenté peut déterminer un certain nombre d'indicateurs à l'aide d'un tel appareil. Il écoutera la fréquence approximative des battements cardiaques, déterminera la clarté des tons et trouvera l'endroit où ils sont le mieux entendus. L'algorithme pour écouter le rythme cardiaque fœtal et déterminer la fréquence cardiaque est simple: cela peut être fait à l'aide d'un chronomètre.

Mais parfois l'auscultation avec un stéthoscope est difficile, voire impossible. Cela est probable si la mère est très lourde, si le placenta est situé sur la paroi avant de l'utérus (dans ce cas, le bruit vasculaire interfère), s'il y a très peu ou beaucoup de liquide amniotique.

Cardiotocographie (CTG)

Il s'agit d'une méthode informative par laquelle vous pouvez mesurer la fréquence cardiaque fœtale. Cette procédure vous permet de déterminer la privation d'oxygène du fœtus aux premiers stades et d'éliminer en temps opportun ce problème..

Le dispositif CTG est un capteur à ultrasons qui envoie et capte les signaux réfléchis du cœur. En même temps, tous les changements de rythme sont enregistrés sur la bande. En effectuant la procédure, le médecin installe non seulement le capteur principal, mais également le capteur de contractions utérines, avec lequel vous pouvez déterminer l'activité de l'utérus. Les appareils les plus modernes ont des capteurs de mouvement fœtal, et parfois il y a un bouton spécial pour qu'une femme elle-même puisse enregistrer les mouvements.

L'ensemble du processus de recherche CTG prend environ 60 minutes. Pendant cette période, dans la plupart des cas, il est possible de fixer la période de sommeil et d'activité du fœtus. Mais parfois, il est nécessaire d'examiner l'état du fœtus pendant la journée. Ensuite, les capteurs attachés à l'estomac sont laissés pendant une journée.

L'analyse de la fréquence cardiaque est basée sur l'âge gestationnel auquel l'étude a été réalisée. CTG est d'abord réalisée à 32 semaines. Si vous le tenez plus tôt, à 30 semaines ou même plus tôt, les résultats ne seront pas informatifs. Après 31 semaines, une relation se forme entre l'activité cardiaque et l'activité motrice du fœtus.

Le plus souvent, une femme enceinte subit cette étude deux fois - à 32 semaines et juste avant la naissance. Cette procédure ne nuit ni à la femme ni au bébé, elle peut donc être effectuée autant de fois que nécessaire.

Le spécialiste déchiffre la bande CTG, compare les résultats avec les données d'analyse et d'échographie. Cependant, la cardiotocographie n'est pas une source de diagnostic définitif..

Qu'est-ce qu'un «bon» CTG

Une «bonne» CGT est envisagée si les indicateurs sont les suivants:

  • La fréquence cardiaque est normale - de 120 à 160 battements par minute;
  • lorsque le bébé bouge, la fréquence cardiaque augmente;
  • aucune diminution de la fréquence cardiaque ou est-ce très rare et en petites quantités.

L'appareil analyse ces indicateurs et, sur la base de ses résultats, émet un indice PSP spécial. Si l'état du fœtus est normal, cet indice n'est pas supérieur à un.

Cependant, il faut tenir compte du fait que divers facteurs affectent le fonctionnement du cœur d'un enfant. Et seul un spécialiste peut les évaluer correctement.

Pourquoi un «mauvais» CTG est-il déterminé??

  • Le plus souvent, les modifications du CTG sont déterminées en cas d'hypoxie fœtale. L'augmentation de la fréquence cardiaque est caractéristique d'une condition où le fœtus manque d'oxygène et le cœur est obligé de travailler de manière très intensive.
  • En cas de brouillage ou de mouvement, la fréquence cardiaque du bébé peut ralentir, ce qui n'est pas normal.
  • Des changements à court terme sur la bande sont enregistrés si le cordon ombilical est pressé contre la tête fœtale. Dans ce cas, les résultats sont identiques à ceux de la privation d'oxygène, mais le bébé se sent en même temps normal.
  • Si les capteurs n'étaient pas correctement fixés, les résultats peuvent également être «mauvais»..

Si une hypoxie est détectée lors de l'écoute du rythme cardiaque fœtal, le médecin mène des études supplémentaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Si l'hypoxie est confirmée, le traitement est effectué ou le médecin décide de l'accouchement d'urgence.

Échocardiographie

L'échocardiographie est utilisée en cas de suspicion de malformations cardiaques fœtales à 18-28 semaines de gestation. En utilisant cette méthode, vous pouvez déterminer les caractéristiques structurelles du cœur et de la circulation sanguine. Cette procédure est effectuée dans les cas suivants:

  • la future mère a déjà des enfants diagnostiqués avec des malformations cardiaques;
  • les maladies infectieuses ont été transférées pendant la grossesse, en particulier au cours des premières semaines;
  • la mère a des malformations cardiaques congénitales;
  • femme enceinte de plus de 38 ans;
  • une femme reçoit un diagnostic de diabète;
  • il y a un retard dans le développement fœtal du fœtus;
  • le fœtus a des malformations dans d'autres organes et il existe un risque de développer des malformations cardiaques congénitales.

Cette méthode est utilisée comme échographie bidimensionnelle et utilise d'autres modes de l'échographe: mode Doppler, échographie unidimensionnelle. Avec cette combinaison de techniques, il devient possible d'étudier soigneusement la structure du cœur, en particulier le flux sanguin.

Est-il possible de déterminer le sexe de l'enfant par le rythme cardiaque?

De nombreuses femmes dans une certaine période de grossesse s'inquiètent activement de la façon de déterminer le sexe de l'enfant par le rythme cardiaque du fœtus. En effet, chez les femmes enceintes et même chez certains personnels médicaux, la légende veut qu'une telle définition soit possible, ainsi qu'une hypothèse selon laquelle la détermination de la taille du fœtus peut aider à déterminer si un bébé est né - un garçon ou une fille.

On pense que les filles battent plus souvent leur cœur et, à 13 semaines ou plus, leur fréquence cardiaque peut atteindre 160 fois par minute. Selon cette "croyance", chez les garçons, le rythme cardiaque est de 135 à 150 battements. Mais pour ceux qui posent activement des questions aux médecins: «Comment connaître le sexe d'un enfant par le rythme cardiaque à 12 semaines» ou «Combien de temps est-il possible», il convient de tenir compte du fait que cette méthode n'est pas scientifiquement valable. Bien qu'il existe une opinion selon laquelle cette méthode n'est pertinente que jusqu'à 20 semaines.

La question de savoir combien de semaines vous pouvez déterminer le sexe de l'enfant de cette manière n'est pas pertinente en principe, et la fréquence cardiaque n'est pas un indicateur déterminant. Après tout, il est possible de déterminer si un garçon ou une fille par fréquence est précis à 50%.

Il est vrai que, dans ce cas, il est également important de savoir quel type de rythme cardiaque le fœtus a. Certains "experts" disent que c'est plus rythmique chez les garçons et plus chaotique chez les filles.

Il y a un signe de plus: chez les garçons, le rythme cardiaque coïncide avec le rythme de la mère, chez les filles - pas. Mais toutes ces méthodes n'ont rien à voir avec la médecine. Après tout, la fréquence cardiaque reflète la capacité du fœtus à surmonter le manque d'oxygène et non le sexe. Par conséquent, les mères qui commencent à «deviner» le sexe tout de suite, quand le cœur commence à battre dans l'embryon, il est préférable de faire une échographie de haute qualité avec un bon spécialiste qui aidera à connaître le sexe du bébé avec une grande précision.

Puis-je entendre le rythme cardiaque du bébé à la maison??

Peut-on entendre un rythme cardiaque avec un phonendoscope? Ceux qui souhaitent écouter un battement de cœur à la maison peuvent utiliser plusieurs méthodes. Vous pouvez entendre à la maison ce son agréable pour les parents à l'aide d'un stéthoscope, d'un appareil portable - doppler fœtal et, enfin, en mettant simplement votre oreille sur votre ventre.

Comment écouter le rythme cardiaque à la maison, nous discuterons ci-dessous. En effet, pour cela il n'est pas nécessaire de se rendre dans une clinique prénatale. Si la future mère et son environnement ont de l'expérience, le cœur peut être entendu plus tôt. En effet, une femme plus expérimentée remarque plus tôt le mouvement fœtal lors de la deuxième grossesse. La fréquence cardiaque doit cependant être surveillée par un médecin.

Avec un stéthoscope

Vous pouvez écouter le cœur en utilisant le stéthoscope obstétrique le plus courant. Il est nécessaire d'acheter une sonde obstétricale et de profiter de l'aide de quelqu'un. Bien sûr, à 12 semaines de gestation, le fœtus ne peut pas être entendu à la maison. Si cette personne n'a aucune expérience, alors avant 25 semaines, rien ne sera entendu. Mais si vous écoutez le fœtus pendant 30 semaines, alors entendre les coups est beaucoup plus facile. Vous avez juste besoin de vous entraîner un peu et de «vous y prendre». Dans ce cas, il faut bien distinguer ce que c'est - un pouls, un péristaltisme d'une femme enceinte, des mouvements fœtaux, ou encore son rythme cardiaque.

Utilisation du doppler fœtal

Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter un appareil spécial - doppler fœtal. Il s'agit d'un détecteur à ultrasons portable qui fonctionne comme un appareil CTG classique, mais l'image n'est pas enregistrée sur le film. Parfois, il y a aussi des écouteurs dans le kit pour que vous puissiez clairement entendre les sons. Avec l'aide de Doppler, vous pouvez entendre les bruits cardiaques à partir de 8 semaines. Cependant, il est préférable de commencer à utiliser cet appareil un peu plus tard. Il est important que l'étude elle-même ne dure pas plus de dix minutes.

Les avantages de cet appareil incluent la capacité d'écouter le rythme cardiaque dans les premiers stades, ainsi que la facilité d'utilisation et la capacité d'une femme à le faire sans aide.

Les inconvénients de l'utilisation du Doppler sont son coût élevé et ses limites d'utilisation. Aussi, n'utilisez pas cet appareil sans mesure..

Mettre une oreille sur son ventre

Parfois, vous pouvez entendre le cœur simplement en mettant votre oreille sur votre ventre. Cela est possible dans les dernières semaines de gestation. Cependant, un résultat positif ne peut être obtenu que si la future mère n'a pas trop de couche de graisse.

Vous devez écouter le cœur à un certain endroit de l'abdomen, selon la position du bébé. S'il se trouve tête baissée, vous devez écouter le rythme cardiaque sous le nombril d'une femme. Si la tête de l’enfant est au sommet, il est conseillé d’écouter les tons au-dessus du nombril de la mère. En cas de grossesse multiple, le rythme cardiaque de chaque fœtus se fait entendre à différents endroits.

conclusions

Ainsi, le niveau de fréquence cardiaque est un indicateur très important du développement de l'enfant. Le pouls est surveillé par le médecin pendant la grossesse. Les futures mères devraient savoir que les anomalies cardiaques graves sont très rares et, dans la plupart des cas, les bébés naissent en bonne santé. Mais, néanmoins, il est important de subir régulièrement toutes les études, pour contrôler le rythme cardiaque. Le taux de battements par minute chez la femme et l'enfant est un indicateur important, et le médecin en tient compte. Mais la future mère elle-même doit faire très attention à sa propre santé et «écouter» le bébé.

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Elle est diplômée de l'Université médicale d'État de Vinnitsa. M.I. Pirogov et un stage basé sur celui-ci.

Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et gestionnaire d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des lettres et des distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Le battement de la vie. Contrôle du rythme cardiaque fœtal

Études du rythme cardiaque fœtal pendant la grossesse: échographie, échocardiographie, auscultation du fœtus, CTG.

Marina Ershova obstétricienne-gynécologue, médecin en diagnostic échographique

La fréquence cardiaque fœtale est le principal indicateur de la viabilité de l'enfant à naître, qui reflète son état et change immédiatement dès qu'une situation défavorable se produit. C’est pourquoi les médecins surveillent le travail du cœur du bébé tout au long de la grossesse et en particulier lors de l’accouchement.

Un des indicateurs importants d'une grossesse en développement normal est le rythme cardiaque du fœtus. Tout au long de la grossesse et en particulier lors de l'accouchement, les médecins surveillent attentivement les contractions cardiaques du bébé, car la fréquence et la nature du rythme cardiaque reflètent son état général.

Le développement cardiaque est un processus très complexe. L'embryon cardiaque fœtal est déposé à la 4e semaine de grossesse et est un tube creux. Vers la 5e semaine, les premières contractions pulsatoires se produisent et au bout de 8 à 9 semaines, le cœur devient quatre chambres (deux oreillettes et deux ventricules), c'est-à-dire comme un adulte. Étant donné que le fœtus ne respire pas seul, mais reçoit de l'oxygène de la mère, son cœur a ses propres caractéristiques - la présence d'une fenêtre ovale (s'ouvrant entre les oreillettes droite et gauche) et le conduit artériel (botallique) (le vaisseau reliant l'aorte et l'artère pulmonaire). Cela distingue le cœur du fœtus du cœur d'un adulte. Ces caractéristiques de la structure du cœur contribuent au fait que l'oxygène pénètre dans tous les organes et systèmes du fœtus. Après l'accouchement, la fenêtre ovale se ferme et le canal artériel diminue..

L'échographie (échographie), l'échocardiographie (échocardiographie) sont utilisées pour évaluer l'activité cardiaque fœtale. auscultation (écoute) du fœtus, CTG (cardiotocographie).

Échographie du cœur fœtal

Au début de la grossesse, la fréquence cardiaque fœtale peut être déterminée par échographie (échographie). Normalement, avec l'échographie transvaginale (le capteur est inséré dans le vagin), les contractions cardiaques fœtales sont détectées à 5-6 semaines de grossesse, et avec l'échographie transabdominale (le capteur est situé sur l'estomac) - à 6-7 semaines. Au cours du premier trimestre de la grossesse (jusqu'à 13 semaines), la fréquence cardiaque (FC) de l'embryon varie en fonction de l'âge gestationnel. À 6-8 semaines, la fréquence cardiaque est de 110 à 130 battements par minute, à 9 à 10 semaines - 170 à 190 battements par minute, de la 11e semaine de grossesse à l'accouchement - 140 à 160 battements par minute. De tels changements de la fréquence cardiaque sont associés au développement et à l'établissement de la fonction du système nerveux autonome (la partie du système nerveux qui est responsable du travail des organes internes du fœtus). La fréquence cardiaque est un indicateur important de la viabilité embryonnaire. Ainsi, les signes pronostiques défavorables sont une diminution de la fréquence cardiaque à 85-100 battements par minute et une augmentation de plus de 200 battements. Dans ce cas, il est nécessaire d'effectuer un traitement visant à éliminer les causes des changements de la fréquence cardiaque. L'absence de contractions cardiaques avec un embryon de plus de 8 mm de long est le signe d'une grossesse non développée. Afin de confirmer une grossesse non évolutive, une deuxième échographie est réalisée après 5-7 jours, selon les résultats dont un diagnostic final est posé.

Dans les trimestres II à III de la grossesse, l'échographie examine la position du cœur dans la poitrine (le cœur est situé à gauche et occupe environ 1/3 de la poitrine pendant le balayage transversal), la fréquence cardiaque (normale - 140-160 battements par minute), la nature des contractions (rythmique ou irrégulière). La fréquence cardiaque dans les stades ultérieurs dépend de nombreux facteurs (mouvements fœtaux, activité physique de la mère, exposition à la mère de divers facteurs: chaleur, froid, diverses maladies). Avec un manque d'oxygène, la fréquence cardiaque compense d'abord plus de 160 battements par minute (cette condition est appelée tachycardie), puis, lorsque le fœtus s'aggrave, elle tombe en dessous de 120 battements par minute (bradycardie).

Pour identifier les malformations cardiaques, la soi-disant «section à quatre chambres» est examinée. Il s'agit d'une telle image échographique du cœur, dans laquelle les quatre cavités du cœur peuvent être vues simultanément - deux oreillettes et deux ventricules. Avec l'échographie conventionnelle d'une section cardiaque à quatre chambres, environ 75% des malformations cardiaques peuvent être détectées. Selon le témoignage, une étude supplémentaire est en cours - échocardiographie fœtale.

Échocardiographie fœtale

L'échocardiographie / échocardiographie est un examen échographique spécial dans lequel toute l'attention est accordée au cœur. L'échocardiographie fœtale est une méthode complexe dans laquelle, en plus de l'échographie bidimensionnelle (conventionnelle), d'autres modes de fonctionnement de l'échographe sont utilisés: le mode M (échographie unidimensionnelle, utilisé uniquement pour l'examen du système cardiovasculaire) et le mode Doppler (utilisé pour étudier le flux sanguin dans diverses parties du cœur). ) Cette étude vous permet d'étudier la structure et la fonction du cœur et des gros vaisseaux et est réalisée uniquement selon les indications.

Les indications de l'échocardiographie fœtale sont:

  • âge enceinte de plus de 38 ans;
  • avec diabète chez une femme enceinte;
  • maladies infectieuses transférées pendant la grossesse;
  • malformations cardiaques congénitales (CHD) chez les femmes enceintes;
  • naissance précoce d'enfants atteints de coronaropathie;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • identification des modifications du cœur avec échographie du fœtus (perturbation du rythme, hypertrophie cardiaque, etc.);
  • détection d'autres malformations congénitales ou maladies génétiques souvent associées à des malformations cardiaques.

Les dates les plus optimales pour l'échocardiographie fœtale sont de 18 à 28 semaines de gestation. À une date ultérieure, la visualisation du cœur est difficile, car la quantité de liquide amniotique diminue et la taille du fœtus augmente.

Auscultation

Une autre méthode pour évaluer la fréquence cardiaque fœtale est l'auscultation (écoute) du cœur fœtal. L'auscultation du rythme cardiaque fœtal est la méthode la plus simple. Pour sa mise en œuvre, seul un stéthoscope obstétrique est nécessaire - un petit tube. Le stéthoscope obstétrique diffère de celui habituel avec un large entonnoir, qui est appliqué sur l'estomac exposé de la femme enceinte, l'obstétricien met son oreille à l'autre extrémité.

Au fil des ans, la forme du stéthoscope n'a pas beaucoup changé. Un stéthoscope obstétrique classique est en bois, mais des stéthoscopes en plastique et en aluminium sont également actuellement utilisés..

Le rythme cardiaque fœtal, auditionné à travers la paroi abdominale, est l'un des indicateurs les plus importants de l'activité vitale du fœtus, car de par sa nature, il est possible d'évaluer l'état du fœtus.

Les bruits cardiaques fœtaux sont entendus vers le milieu de la grossesse, c'est-à-dire à partir de la 20e semaine et moins souvent à partir de la 18e semaine. À mesure que la grossesse progresse, les bruits cardiaques sont entendus plus clairement. Le médecin-obstétricien-gynécologue doit écouter le cœur fœtal à chaque examen de la femme enceinte et lors de l'accouchement. L'auscultation des bruits cardiaques fœtaux est effectuée dans la position de la femme enceinte allongée sur le canapé.

Lors de l'auscultation de l'abdomen d'une femme enceinte, en plus du rythme cardiaque fœtal, d'autres sons sont déterminés: bruits intestinaux (gargouillements irréguliers et irisés), contractions de l'aorte et des vaisseaux utérins (bruits de souffle coïncidant avec le pouls de la femme elle-même). Lors de l'auscultation du rythme cardiaque fœtal, l'obstétricien-gynécologue détermine le point d'écoute optimale des tonalités, de la fréquence cardiaque, du rythme et de la nature des contractions cardiaques. Les bruits cardiaques fœtaux sont entendus sous forme de doubles battements rythmiques avec une fréquence d'environ 140 battements par minute, c'est-à-dire deux fois plus souvent que la mère. Le moment auquel les bruits cardiaques sont le mieux entendus dépend de la position du fœtus dans la cavité utérine. Avec la présentation de la tête (lorsque l'enfant est tête baissée), le rythme cardiaque est clairement audible sous le nombril à droite ou à gauche, en fonction de quel côté le dos du fœtus est tourné. Avec la position transversale du fœtus, le rythme cardiaque est bien entendu au niveau du nombril, à droite ou à gauche, en fonction de quel côté la tête du bébé fait face. Et si l'enfant est dans une position pelvienne, son cœur est mieux entendu au-dessus du nombril. Avec une grossesse multiple après 24 semaines, le rythme cardiaque est clairement défini dans différentes parties de l'utérus.

En écoutant les tonalités cardiaques du fœtus, l'obstétricien détermine leur rythme: les tonalités peuvent être rythmiques, c'est-à-dire qu'elles se produisent à intervalles réguliers et arythmiques (irrégulières) à différents intervalles. Les tons arythmiques sont caractéristiques des malformations cardiaques congénitales et de l'hypoxie fœtale (carence en oxygène). En outre, la nature des tonalités est déterminée par l'ouïe: faites la distinction entre les sons cardiaques clairs et sourds. Les tons clairs sont entendus clairement et sont la norme. La surdité des tons indique une hypoxie intra-utérine.

Le rythme cardiaque fœtal peut ne pas être bien entendu si:

  • l'emplacement du placenta sur la paroi avant de l'utérus;
  • polyhydramnios ou bas niveau d'eau;
  • surépaisseur de la paroi abdominale antérieure dans l'obésité;
  • grossesse multiple;
  • augmentation de l'activité motrice du fœtus.

Pendant l'accouchement (contractions), l'obstétricien détermine le rythme cardiaque fœtal environ toutes les 15-20 minutes. Dans ce cas, le médecin évalue le rythme cardiaque fœtal avant et après les contractions afin de savoir comment le fœtus y répond. Lors d'une tentative, l'obstétricien écoute le rythme cardiaque après chaque tentative, car les tentatives sont une période très responsable pour le fœtus: pendant les tentatives, les muscles de l'utérus, de la paroi abdominale et du plancher pelvien chez la mère se contractent, ce qui entraîne une compression des vaisseaux utérins et une diminution de l'apport d'oxygène au fœtus.

Cardiotocographie (CTG) pendant la grossesse

À partir de la 32e semaine de grossesse, une étude objective de la fréquence cardiaque fœtale par cardiotocographie (CTG) est possible. La cardiotocographie est l'enregistrement simultané des battements cardiaques fœtaux et des contractions utérines. Les cardiomoniteurs modernes sont également équipés d'un capteur qui vous permet d'enregistrer l'activité motrice du fœtus.

L'enregistrement CTG est effectué en position enceinte sur le dos, sur le côté ou en position assise. La cardiotocographie du fœtus est réalisée avant et pendant l'accouchement. Le capteur est fixé sur le ventre de la femme enceinte à la place de la meilleure écoute des tonalités cardiaques fœtales. L'enregistrement est effectué pendant 1 heure, après quoi la fréquence cardiaque fœtale et son changement en réponse aux contractions et aux mouvements fœtaux sont évalués.

Dans un certain nombre de cliniques pour femmes équipées de matériel pour CTG, cette étude est réalisée pour toutes les femmes enceintes, mais elle est obligatoire dans les cas suivants.

Du côté de la mère:

  • gestose sévère - une complication de la grossesse dans laquelle la pression artérielle augmente, un gonflement, des protéines dans l'urine apparaissent, car dans cet état, la circulation sanguine dans les petits vaisseaux des organes internes de la mère est perturbée et, par conséquent, le flux sanguin fœto-placentaire et l'oxygène pour le fœtus sont perturbés;
  • la présence d'une cicatrice sur l'utérus;
  • fièvre maternelle supérieure à 38 ° C;
  • la présence de maladies chroniques (diabète sucré, hypertension artérielle);
  • induction (induction) de l'accouchement ou rhodostimulation avec un faible travail;
  • accouchement avec une grossesse différée ou prématurée.

Du fœtus:

  • polyhydramnios ou bas niveau d'eau;
  • vieillissement prématuré du placenta;
  • retard de croissance intra-utérin;
  • troubles du flux sanguin artériel détectés par dopplerométrie;
  • changements dans la nature et la fréquence cardiaque pendant l'auscultation.

Après l'enregistrement CTG, la fréquence cardiaque fœtale principale (moyenne) est estimée (normale - 120-160 battements par minute), la variabilité de la fréquence cardiaque (la fréquence cardiaque normale peut varier de 5 à 25 battements par minute), les changements de fréquence cardiaque en réponse aux contractions ou aux mouvements du fœtus, la présence d'une augmentation de la fréquence cardiaque (la soi-disant accélération) et de contractions (décélération). La présence d'une augmentation de la fréquence cardiaque en réponse aux contractions utérines et aux mouvements fœtaux est considérée comme un bon signe pronostique. La réduction de la fréquence cardiaque peut être une conséquence de l'insuffisance fœto-placentaire et de l'hypoxie fœtale, ainsi que de la présentation pelvienne normale du fœtus. Un mauvais signe pronostique est la réduction de la fréquence cardiaque de moins de 70 battements par minute pendant plus d'une minute.

Si nécessaire (en violation de l'état du fœtus), la CTG est effectuée à plusieurs reprises pendant la grossesse.

Ainsi, l'étude du rythme cardiaque fœtal à l'aide de diverses méthodes est nécessaire tout au long de la grossesse et pendant l'accouchement, car elle vous permet d'évaluer l'état du fœtus et d'effectuer en temps opportun le traitement nécessaire et de résoudre le problème de la méthode et du moment de l'accouchement..

Marina Ershova, obstétricienne-gynécologue

Pour les questions médicales, assurez-vous de consulter d'abord votre médecin.

Comment la fréquence cardiaque fœtale change-t-elle en norme et avec écart

La fréquence cardiaque fait référence aux paramètres qui nécessitent une surveillance constante pendant toutes les semaines de grossesse. Chaque future mère doit savoir que le paramètre physiologique de la fréquence cardiaque indique l'utilité et l'harmonie du développement fœtal.

La première activité contractile du cœur fœtal survient à la 3e semaine de grossesse. Malgré cela, les contractions cardiaques ne peuvent être reconnues qu'à 6 semaines de développement, à condition qu'une technique d'échographie soit utilisée. Pour les femmes enceintes, des informations sur les indicateurs de fréquence cardiaque fœtale normaux à chaque âge gestationnel, ainsi que sur les écarts probables et les causes de leur développement, seront pertinentes..

À quoi ressemble la norme?

Le moment du début du développement du myocarde ne coïncide pas avec la période du début de sa réduction. Avec le cours physiologique de la grossesse, la femme enceinte se fait prescrire une échographie transabdominale à 5-6 semaines de grossesse. Cette mesure diagnostique permet de connaître la localisation exacte de l'embryon dans la cavité utérine et d'évaluer l'utilité du développement de son système cardiovasculaire.

Si la grossesse ne se déroule pas aussi bien que nous le souhaiterions, il est recommandé à une femme d'effectuer une échographie transvaginale, ainsi qu'un test sanguin pour le niveau de gonadotrophine chorionique.

Les activités énumérées sont généralement prescrites au plus tôt 4 semaines de gestation.

Lors de l'évaluation de l'activité cardiaque du fœtus, les médecins spécialistes prennent en compte les critères suivants pour les propriétés du pouls:

  • Rythme. Avec un développement normal, les contractions cardiaques fœtales se produisent à intervalles de temps égaux. Le myocarde d'un fœtus sain n'est pas toujours réduit rythmiquement. Les médecins spécialistes peuvent noter une accélération ou une décélération à court terme du rythme, qui ne va pas au-delà de la norme physiologique. Il ne faut pas oublier que seules les interruptions uniques et à court terme ne devraient pas provoquer d’anxiété et de préoccupation;
  • La fréquence. Ce paramètre le plus important de l'activité cardiaque, peut non seulement parler de l'état du système cardiovasculaire du fœtus, mais aussi caractériser l'ensemble du processus de développement du bébé.

Depuis le début de l'activité contractile du myocarde, la fréquence cardiaque du fœtus est égale à celle de la mère, et est d'environ 83 à 84 battements par minute.

Le tableau standard du taux d'augmentation de la fréquence cardiaque fœtale par semaine

Afin de se familiariser en détail avec la norme physiologique, les femmes enceintes se verront proposer un tableau contenant la fréquence cardiaque fœtale et le développement intra-utérin.

Période de gestation en semaines

Fréquence physiologique de la fréquence cardiaque690 à 1106-7100 à 1308-9130 à 15010-11130 à 16012-13140 à 17014-15140 à 18016-17140 à 17018-19130 à 17020-21140 à 17022-23130 à 160Du 24 au moment de la naissance120 à 160

Au cours du premier mois suivant le début de l'activité contractile du myocarde fœtal, la fréquence cardiaque augmentera en moyenne de 3 battements par minute chaque jour.

C'est pourquoi, en 1 mois de grossesse, vous pouvez facilement déterminer la durée de la grossesse.

De la 6e à la 8e semaine de développement intra-utérin, la structure à quatre chambres du cœur se forme chez le fœtus. Cette période s'accompagne d'une augmentation de la fréquence cardiaque à 125-130 battements par minute.

Dans la période de 8 à 10 semaines de développement embryonnaire, la fréquence cardiaque fœtale peut accélérer à 170-180 battements par minute, ce qui indique l'immaturité de la régulation autonome du système cardiovasculaire de l'enfant.

À 11-12 semaines de gestation, la fréquence cardiaque fœtale peut atteindre 160 battements par minute, avec des écarts de moins de 30 unités. Cet indicateur est affecté par le degré d'activité physique de la femme enceinte, l'effet du facteur de stress sur le corps, le niveau de saturation en oxygène du corps, le degré d'activité de l'enfant et la présence ou l'absence de maladies chroniques chez une femme enceinte.

De la 15e semaine de gestation au moment de la naissance du bébé, la fréquence cardiaque sera régulièrement enregistrée par échographie. Les médecins spécialistes prendront en compte la localisation du cœur de l'enfant, ainsi que le rythme, la régularité et la fréquence de ses contractions.

Important! Les paramètres physiologiques de la fréquence cardiaque fœtale sont indépendants du sexe de l'enfant. Ce critère est influencé par la position et la présentation de l'enfant (pelvien ou tête).

Au cours du deuxième (II) trimestre de la grossesse, la limite inférieure autorisée pour la fréquence cardiaque est de 85 battements par minute et la limite maximale autorisée est de 200 battements par minute..

Si la fréquence cardiaque de l'enfant dépasse les limites spécifiées, le bébé reçoit un diagnostic de tachycardie ou de bradycardie.

Graphique de fréquence cardiaque étendu avec vue du développement fœtal

Fréquence cardiaque fœtale par semaine de grossesse

Âge fœtal
(par semaine)
Battement de coeur
norme (bpm)
Le développement du fœtus
(visualisation)
Ultrason
étude
42 semaineFréquence cardiaque 120-160
Semaine 1Fréquence cardiaque 75
2 semainesFréquence cardiaque 100
3 semaineFréquence cardiaque 120
4 semaineFréquence cardiaque 130
5 semaineFréquence cardiaque 80-85
6 semainesFréquence cardiaque 80-103
7 semaineFréquence cardiaque 126-149
8 semainesFréquence cardiaque 149-172
9 semaineFréquence cardiaque 155-165
10 semainesFréquence cardiaque 153-173
11 semaineFréquence cardiaque 150-170
12 semainesFréquence cardiaque 147-168
13 semaineFréquence cardiaque 138-165
14 semainesFréquence cardiaque 133-162
15 semainesFréquence cardiaque 128-161
16 semainesFréquence cardiaque 130-160
17 semaineFréquence cardiaque 136-167
18 semainesFréquence cardiaque 138-178
19 semaineFréquence cardiaque 132-174
20 semainesFréquence cardiaque 136-169
21 semainesFréquence cardiaque 142-172
22 semaineFréquence cardiaque 133-163
23 semaineFréquence cardiaque 130-160
24 semainesFréquence cardiaque 120-160
25 semainesFréquence cardiaque 120-160
26 semainesFréquence cardiaque 120-160
27 semaineFréquence cardiaque 120-160
Semaine 28Fréquence cardiaque 120-160
29 semaineFréquence cardiaque 120-160
30 semainesFréquence cardiaque 120-160
31 semainesFréquence cardiaque 120-160
32 semainesFréquence cardiaque 120-160
33 semaineFréquence cardiaque 120-160
34 semainesFréquence cardiaque 120-160
35 semainesFréquence cardiaque 120-160
36 semaineFréquence cardiaque 120-160
37 semaineFréquence cardiaque 120-160
38 semaineFréquence cardiaque 120-160
39 semaineFréquence cardiaque 120-160
40 semaineFréquence cardiaque 120-160
41 semainesFréquence cardiaque 120-160

Méthodes de mesure de la fréquence cardiaque

Afin d'effectuer un suivi régulier de l'activité cardiaque fœtale, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées dans la pratique obstétricale et gynécologique:

  1. Examen échographique (échographie cardiaque). Cette méthode de diagnostic la plus pratique et la plus informative permet non seulement de visualiser l'activité cardiaque du fœtus, mais également d'enregistrer le résultat sur l'un des supports numériques. Il est recommandé à chaque femme enceinte de subir l'échocardiographie fœtale trois fois au cours de la période de 10 à 12, de 21 à 23, et également de 31 à 32 semaines de gestation. S'il y a des preuves, la future mère peut effectuer cette étude de façon imprévue.
  2. Technique d'auscultation. Cette façon primitive d'évaluer la fréquence cardiaque fœtale consiste à écouter directement à travers un stéthoscope obstétrique. Comme alternative au stéthoscope, un phonendoscope ou une technique pour appliquer l'oreille à des repères obstétriques sur le ventre de la mère peut être utilisé. Avec une présentation de tête, le rythme cardiaque est entendu en dessous du niveau du nombril dans les bons départements. Si une femme présente un diagnostic de présentation pelvienne, la fréquence cardiaque du bébé est enregistrée dans la moitié gauche de l'abdomen au-dessus du nombril. Des difficultés particulières se posent chez les obstétriciens à présentation oblique et transversale du fœtus, lorsque le point d'écoute doit être recherché individuellement. En règle générale, il est situé à droite ou à gauche dans la région ombilicale. Les inconvénients de la technique d'auscultation incluent la possibilité de détecter la fréquence cardiaque fœtale seulement à partir de 27-28 semaines de gestation, ainsi que le besoin de compétences spéciales chez l'obstétricien.
  3. Technique de cardiotocographie. Il s'agit d'un autre type d'échographie qui vous permet de visualiser la fréquence cardiaque fœtale et de l'enregistrer graphiquement. Dans le même temps, la cardiotocographie n'est pas en mesure d'afficher le cœur d'un enfant. Un avantage incontestable de cette technique est la possibilité de son utilisation pendant les contractions, ainsi que pendant le travail actif. La cardiotocographie est une mesure diagnostique obligatoire en cas d'indications telles que polyhydramnios ou oligohydramnios, allongement de la grossesse, diabète chez la femme enceinte, cicatrice utérine, gestose tardive et vieillissement placentaire prématuré.

Une autre option pour surveiller l'activité cardiaque d'un fœtus en développement est les appareils portables pour mesurer la fréquence cardiaque. Chacun de ces appareils se compose d'un doppler fœtal, d'un petit moniteur pour afficher les résultats de l'étude, ainsi que d'une sonde à ultrasons. Les appareils portables sont pratiques à utiliser et, en règle générale, ne posent pas de problèmes lors de l'utilisation.

Quels sont les écarts par rapport à la norme et qu’indiquent-ils

Du point de vue de la prévalence, un changement vers le haut de la fréquence cardiaque fœtale est plus courant que leur diminution. Si la fréquence des contractions du myocarde fœtal a augmenté au-delà de la norme physiologique autorisée, cette condition indique une carence chronique en oxygène dans le corps de l'enfant (hypoxie).

Important! Si la future femme est obligée de prendre des médicaments du groupe des bêta-bloquants en train de porter un enfant, une augmentation de la dose thérapeutique ou de la durée de la prise de ces substances peut entraîner une inhibition de l'activité cardiaque fœtale.

La famine intra-utérine en oxygène se développe sous l'influence de tels facteurs prédisposants:

  • Saignement et menace d'avortement spontané;
  • Malformations cardiaques chez un enfant;
  • Une diminution de l'hémoglobine dans le corps d'une future mère ou fœtus;
  • Troubles structurels ou fonctionnels du placenta, accompagnés du développement d'une insuffisance placentaire;
  • Allongement, raccourcissement ou torsion du cordon ombilical;
  • La présence d'un foyer infectieux et inflammatoire dans le corps d'une femme enceinte;
  • Changements pathologiques dans les structures du cerveau de l'enfant, à la suite desquels l'écoulement du liquide céphalorachidien (liquide céphalorachidien) est perturbé chez le bébé et la pression intracrânienne augmente.

La situation inverse est la diminution de la fréquence cardiaque de l'enfant au cours du développement fœtal. Si cet indicateur physiologique est réduit par rapport à la limite inférieure de la norme, cela indique le développement de telles conditions:

  • La formation d'une pathologie intra-utérine sévère chez un enfant;
  • La présence de maladies aiguës ou chroniques, ainsi que de malformations cardiaques chez le fœtus;
  • Gestose;
  • Pincement ou torsion du cordon ombilical;
  • Baisse des indicateurs de la pression artérielle chez la future mère;
  • Grave carence en oxygène chez les enfants (hypoxie).

Un court ralentissement de la fréquence cardiaque chez un enfant peut être provoqué par la position d'une femme enceinte allongée sur le dos depuis longtemps. Cette position conduit à une compression de la veine cave inférieure.

Il est recommandé aux femmes enceintes ayant une grossesse compliquée de surveiller constamment les indicateurs de fréquence cardiaque intra-utérine.

L'auteur de l'article: Gynécologue en exercice Ganshina Ilona Valerievna. Enseignement médical supérieur (Université médicale d'État de Rostov, Faculté de médecine d'obstétrique et de gynécologie).

En Savoir Plus Sur La Planification De La Grossesse